Actualités

10 Juillet 2018

3BCAR : six projets de ressourcement scientifique en 2018

Le Carnot 3BCAR finance six projets de ressourcement scientifique pour l’année 2018, lui permettant, par l’alliance des forces de recherche du réseau, de répondre à des besoins futurs des industriels.

Fermer

3BCAR : six projets de ressourcement scientifique en 2018

Le Carnot 3BCAR finance six projets de ressourcement scientifique pour l’année 2018, lui permettant, par l’alliance des forces de recherche du réseau, de répondre à des besoins futurs des industriels.

Six projets de ressourcement scientifique ont été sélectionnés par le Carnot 3BCAR en 2018. Certains traitent de projets scientifiques très amont à bas TRL, d’autres de maturation de technologies en vue d’un transfert à plus court terme.

Utiliser des enzymes fongiques pour développer des polymères aux propriétés nouvelles

Le 5-HMF (5-hydroxyméthylfurfural), synthon biosourcé, est aujourd’hui principalement transformé par voie chimie en FDCA (2,5-diacide carboxylique furane), utilisé pour la production du PEF – plastique biosourcé.

Le projet Fundicarp vise à proposer une alternative biotechnologique à cette voie chimique par la mise en place d’un procédé de production sélectif des intermédiaires oxydés du 5-HMF, grâce à l’utilisation d’enzyme fongiques. La polymérisabilité des différents intermédiaires stables produits sera ensuite étudiée, afin de développer de nouveaux polymères aux propriétés originales.

Développer une technologie optimale d’hydrogénation partielle pour la production d’acide gras monoinsaturés CIS

Les huiles comportant une quantité importante d’acides gras mono-insaturés en configuration cis présentent un grand intérêt de par leurs propriétés bénéfiques pour la santé et leur stabilité oxydative. Ainsi, des opérations d’hydrogénation d’huiles végétales ont été développées, présentant cependant des problématiques de sélectivité et pouvant amener à la production de configuration trans, néfastes à la santé.

Le projet Topacis s’intéresse ainsi à développer une technologie d’hydrogénation partielle et sélective d’huile végétale, en comparant les performances de procédés par catalyse hétérogène et en réacteur monolithe.

 

Valoriser les effluents de la torréfaction du bois pour la production de molécules d’intérêt

Les équipes de recherche du projet Torgénol ont précédemment modélisé thermodynamiquement le mélange des composés constituant l’effluent gazeux d’un procédé de torréfaction de bois. Cette modélisation a fait apparaitre la possibilité d’obtenir en une opération unitaire un mélange de deux composés d’intérêt.

Le présent projet s’intéresse à valider expérimentalement les résultats de la modélisation et travailler sur l’étape de purification des deux composés d’intérêt par des procédés de chimie verte.

Extraire du sorbitol à partir d’écarts de fruits, grâce à un procédé original

Le sorbitol est aujourd’hui considéré comme une molécules plateforme prometteuse. Il est actuellement synthétisé en 2 étapes à partir de l’amidon de céréales. Or, il existe d’autres sources de biodisponibilité du sorbitol telle que les fruits déclassés.

Le projet Extrinduc vise ainsi à valoriser les écarts de fruits de la filière prune, pour en extraire et purifier le sorbitol via un procédé original en réacteur hydrothermal. L’étape de séchage des fruits sera également contrôlée afin d’optimiser la teneur en sucres de ceux-ci.

 

Intégrer l’extraction de biomolécules au schéma de production des bioénergies

L’un des freins actuels au déploiement des bioraffineries, notamment pour la filière bioénergie, est le manque de viabilité économique. Il est ainsi essentiel de développer des schémas de valorisation de la biomasse visant à optimiser l’utilisation de la ressource et ses différentes fractions et à augmenter la valeur des produits finaux.

Dans ce cadre, le projet Valéoris propose de développer un concept innovant de valorisation « matière + énergie » de coproduits de l’industrie alimentaire : sons et pailles, associant l’extraction de molécules de haute valeur ajoutée à la production de bioénergie. Le concept s’appuie notamment sur le couplage d’un prétraitement de déconstruction microondes avec un procédé enzymatique performant pour l’extraction de molécules, tout en augmentant le potentiel méthanogène des résidus.

Déterminer les trajectoires de valorisations optimales de biomasses non alimentaires

Le développement de la bioéconomie et l’utilisation de ressources renouvelables, pour répondre aux besoins alimentaires et non-alimentaires grandissant de la population, nécessitent des modes de productions efficaces et durables, du champ aux produits finis.

L’objectif du projet Calorabina est de déterminer les trajectoires optimales de valorisation de la biomasse en tenant compte : i- du territoire, ii- des produits finis, iii- des itinéraires techniques. La gestion des compromis et arbitrages au sein du système global apparait comme un élément essentiel à cette étude. Le projet sera développé sur une étude de cas d’un territoire de moyenne montagne.

 

Les projets sélectionnés :

FundiCarP – Enzymes fongiques pour la synthèse sélective de dérivés de 5-HMF et étude de leur potentiel de polymérisation

Durée du projet : 24 mois

Unités de recherche : BBF, LCPO

 

Topacis – Technologie Optimale pour la Production d’Acides gras mono-insaturés CIS par hydrogénation partielle et sélective

Durée du projet : 24 mois

Unités de recherche : LCA, LGC, ITERG

 

Torgenol – Production d’Eugenol à partir de l’effluent gazeux de la torréfaction du bois

Durée du projet : 18 mois

Unités de recherche : LGC, BioWooEB

 

Extrinduc - Procédé original d’extraction du sorbitol natif en réacteur hydrothermal à partir

d’écarts de production de la filière fruitière

Durée du projet : 24 mois

Unités de recherche : LCA, CATAR, CRT Bio

 

Valéoris - Approche pour une multi-valorisation éco-efficiente des sous-produits de l’industrie agroalimentaire : Intégration de l’extraction de biomolécules à la production de bioénergie

Durée du projet : 18 mois

Unités de recherche : LBE, BBF

 

Calorabina – Compromis et arbitrages pour la valorisation raisonnée de la biomasse non alimentaire

Durée du projet : 36 mois

Unités de recherche : LGC, BioWooEB

10 Juillet 2018
10 Juillet 2018

Le réseau Carnot : un moteur pour le rayonnement et la compétitivité de la France à l’international

L’Association des instituts Carnot organisait le 4 juillet dernier sa rencontre d’été annuelle, le 17-20 Carnot, autour du thème : « une ambition à l’international ». En ouverture, Olivier Mallet, chargé de mission à la DGRI (Direction générale pur la recherche et l'innovation) précisait "La présence à l'international doit permettre aux instituts Carnot de remplir leur mission et de gangner en visibilité".
Avec 79M€ de contrats de R&D bilatéraux sur un total annuel de 420M€, les Carnot réalisent près de 19% de leur chiffre d’affaires avec des entreprises à l’international. À l’heure où les enjeux industriels sont devenus mondiaux, le réseau Carnot renforce la position de la France à l’étranger en accompagnant les entreprises françaises à l’export et en favorisant l’implantation de grandes entreprises internationales sur notre territoire grâce à la reconnaissance du savoir-faire et de l’expertise scientifique de la recherche française.

A cette occasion, des partenariats Carnot-Entreprises à l’international ont été présentés notamment dans les secteurs de la santé (Curie Cancer), de la mobilité (IFPEN Transports Energie) ou des matériaux (PolyNat). 

Lire le communiqué de presse

5 Juillet 2018

Partenariat Curie Cancer - Intel pour implémenter le supercalculateur (CHP) et l'Intelligence Artificielle dans le séquençage du génome et son interprétation oncologique

Le Carnot Curie Cancer et Intel lancent une collaboration pionnière pour développer, et utiliser des outils, des pipelines et des techniques innovantes en bioinformatique et améliorer l'utilisation du profilage moléculaire dans les contextes de recherche et d'oncologie clinique. Grâce à ce partenariat, Curie Cancer est désormais l’un des deux seuls centres au monde à être capable de séquencer une tumeur et son porteur en seulement une journée.

Fermer

Partenariat Curie Cancer - Intel pour implémenter le supercalculateur (CHP) et l'Intelligence Artificielle dans le séquençage du génome et son interprétation oncologique

Le Carnot Curie Cancer et Intel lancent une collaboration pionnière pour développer, et utiliser des outils, des pipelines et des techniques innovantes en bioinformatique et améliorer l'utilisation du profilage moléculaire dans les contextes de recherche et d'oncologie clinique. Grâce à ce partenariat, Curie Cancer est désormais l’un des deux seuls centres au monde à être capable de séquencer une tumeur et son porteur en seulement une journée.

La collaboration pionnière initiée entre la Plateforme de Bioinformatique du Carnot Curie Cancer et Intel vise à répondre à ces enjeux et à devenir une référence en France et en Europe. Elle prévoit que Curie Cancer ait accès aux experts d’Intel pour concevoir l'infrastructure informatique et l’intelligence artificielle de haute performance et assurer son optimisation afin de mettre en oeuvre les solutions et les meilleures pratiques des partenaires de l'écosystème d’Intel pour la génomique, comme par exemple l’optimisation du pipeline développé pour la génomique des cancers par le Broad Institute.
Le développement d’outils adaptés supplémentaires qui sont nécessaires pour intégrer et analyser des données biomédicales hétérogènes est également prévu. Il mettra en oeuvre Intel® Select Solutions for Genomics Analytics, les processeurs Intel® Xeon® Scalable et l’architecture Intel® Omni-Path.

« Grâce à cette collaboration, l'Institut Curie développera, utilisera et mettra en oeuvre des technologies innovantes de bioinformatique pour améliorer le temps de diagnostic et sa précision, ainsi que pour soutenir les recommandations de traitement ciblées et mieux comprendre les besoins applicatifs pour développer les fonctionnalités nécessaires au secteur de la santé » indique Emmanuel Barillot, responsable de la plateforme Bioinformatique et Directeur de l’Unité de recherche (U900, Institut Curie / INSERM /Mines Paris Tech) Cancer et Génome : Bioinformatique, Biostatistiques et Epidémilogie.

Amaury Martin, Directeur Valorisation et Partenariats Industriels de l’Institut Curie et Directeur de l'Institut Carnot Curie Cancer ajoute « cet accord avec Intel, leader mondial du secteur, marque une étape majeure dans les collaborations entre l'Institut Curie et les entreprises...»

Lire le communiqué de presse

5 Juillet 2018
4 Juillet 2018

DMEX (Carnot ISIFoR) et la société Voxaya signent une convention de partenariat sur l'imagerie 3D pour les applications pétrophysiques

La société Voxaya - développeur des outils de simulation et d'analyse numériques basés sur l'imagerie 3D non destructive - et DMEX, composante du Carnot ISIFoR et plateforme technologique de l'action Carnot Filière Extra&Co - spécialisée dans la tomographie à rayons X, viennent de signer une convention de partenariat sur l’imagerie 3D pour les applications pétrophysiques.

Fermer

DMEX (Carnot ISIFoR) et la société Voxaya signent une convention de partenariat sur l'imagerie 3D pour les applications pétrophysiques

La société Voxaya - développeur des outils de simulation et d'analyse numériques basés sur l'imagerie 3D non destructive - et DMEX - composante du Carnot ISIFoR et plateforme technologique du dispositif Extra&Co - spécialisée dans la tomographie à rayons X, viennent de signer une convention de partenariat sur l’imagerie 3D pour les applications pétrophysiques.

« Ce partenariat va nous permettre de proposer une offre complète aux acteurs du monde pétrolier » précise Olivier Rodriguez, président de Voxaya. La tomographie RX est parfaitement adaptée pour caractériser la morphologie des roches réservoirs en trois dimensions de manière non-destructive, et ceci à l’échelle du micron. Les algorithmes développés par Voxaya s’appuient sur ces données tomographiques pour évaluer les propriétés structurelles et dynamiques des roches. Ainsi il devient par exemple possible de caractériser le réseau de fissures dans un échantillon de roche et son impact sur le tenseur de perméabilité sans subir les difficultés associées à des expériences traditionnelles sur des échantillons anisotropiques.

« Les actions R&D que nous mènerons dans le cadre de ce partenariat visent à booster la fiabilité des solutions proposées » indique Peter Moonen, directeur de DMEX. Il est facile de sous-estimer l’importance des propriétés pétrophysiques dans un simulateur de réservoir, d’où l’intérêt de réaliser des benchmarks poussés et de démontrer que la solution proposée répond aux attentes du secteur.

En savoir plus sur l'offre du Carnot ISIFoR

En savoir plus sur la plateforme DMEX

4 Juillet 2018
20 Juin 2018

Séminaire interne du réseau Carnot

L'Association des instituts Carnot organisait le séminaire interne Carnot les 13 & 14 juin 2018 à Nantes.

Ce séminaire de réflexion était destiné aux directions des 38 Carnot et des actions Carnot filières. Articulée en 4 grandes séquences (Communication, Marketing stratégique, Actions régionales et International), cette édition 2018 a réuni une centaine de décideurs Carnot pendant un jour et demi dans un cadre agréable et propice aux échanges.

Ce fut l'occasion de présenter les actions menées en communication avec la nouvelle stratégie de communication Carnot et le renforcement de la communication vers le digital, une nouvelle organisation pour une meilleure présence et un meilleur impact en région, la montée en puissance sur le volet marketing stratégique au sein du réseau et un états des lieux de l'action des Carnot à l'international.

Ces journées ont donné lieu à de nombreux échanges au sein de la communauté des Carnot et a permis à chacun de bien intégrer les nouvelles orientations stratégiques pour toujours mieux répondre aux besoins d'innovation des entreprises.

       

18 Juin 2018

Le Carnot Cerema participe à l’expérimentation d’un nouveau capteur pour sécuriser les traversées des piétons à Metz.

La prise en compte des piétons aux carrefours à feux n'est pas toujours complètement satisfaisante. Lorsque qu’un nombre important de piétons se présente au carrefour, les temps de vert peuvent ne pas être suffisants pour permettre la traversée de tous, en toute sécurité. La ville de Metz a sollicité le Carnot Cerema pour expérimenter un nouveau capteur thermique permettant d'adapter la durée de traversée du passage piéton.

Fermer

Le Carnot Cerema participe à l’expérimentation d’un nouveau capteur pour sécuriser les traversées des piétons à Metz.

La prise en compte des piétons aux carrefours à feux n'est pas toujours complètement satisfaisante. Lorsque qu’un nombre important de piétons se présente au carrefour, les temps de vert peuvent ne pas être suffisants pour permettre la traversée de tous, en toute sécurité. La ville de Metz a sollicité le Carnot Cerema pour expérimenter un nouveau capteur thermique permettant d'adapter la durée de traversée du passage piéton.

Un capteur expérimental au passage piétons

La prise en compte des piétons aux carrefours à feux peut être améliorée. En effet, les cycles de feux habituellement programmés prévoient un temps de vert fixe pour la traversée des piétons, généralement lié à la distance à traverser, sans se préoccuper du nombre d’usagers en attente. Ainsi, lorsque qu’un nombre important de piétons se présente au carrefour, les temps de vert peuvent ne pas être suffisants pour permettre la traversée de tous, en toute sécurité. Cette situation est notamment préoccupante à l'abord des groupes scolaires.

Consciente de cette difficulté et souhaitant améliorer la sécurité des traversées sur certains passages piétons stratégiques, la ville de Metz a sollicité l’appui du Cerema pour expérimenter un nouveau capteur qui lui permettra d’adapter le temps de vert « piétons » au nombre d’usagers en attente.

Ce capteur « piéton » a été installé sur deux passages piétons présentant des enjeux forts du fait de la présence d’un axe à forte circulation automobile et de flux piétons, notamment scolaires. Le premier est situé aux abords d'un lycée, avec une problématique de gestion des débuts et fins des cours, et le second à proximité d'un collège avec des traversées régulières de groupes scolaires à différents moments de la journée.
La traversée des groupes scolaires pose parfois problème, puisqu’elle nécessite un temps long qui ne peut être accordé systématiquement, en raison du flux de trafic circulant sur les boulevards concernés. Il est donc important que le carrefour puisse s’adapter à la fréquentation piétonne.

Une technologie thermique pour évaluer le nombre de piétons

Les capteurs faisant l’objet de cette expérimentation utilisent une technologie thermique pour estimer le nombre de piétons en attente. Le gestionnaire définit la zone d’attente surveillée par le capteur et paramètre différents seuils d’action en fonction de l’occupation « thermique » de cette zone : la modification du temps de vert « piétons » sera ainsi différente selon que le taux d’occupation de la zone est de 5 %, 30 % ou 80 %.

Au second semestre 2018, le Cerema procédera à l’évaluation du système, en analysant le fonctionnement des capteurs mis en place, la transmission d'informations entre le capteur et le contrôleur du carrefour, et les gains en matière de sécurité pour les piétons suite à la mise en place de ces capteurs.

 

18 Juin 2018
4 Juin 2018

Carnot, une ambition à l'international au 17-20 Carnot

Mercredi 4 juillet de 17h00 à 20h00 - Maison de la Chimie
28, rue Saint-Dominique - 75007 PARIS

Cette année, le réseau Carnot organise sa rencontre annuelle sur le thème :

Carnot, une ambition à l'international.
Etre au meilleur niveau dans la compétition R&D mondiale


Le développement à l'international de la recherche publique française a un fort impact sur l'économie nationale. Se confronter aux problématiques des entreprises les plus dynamiques à l'échelle de la planète permet d'être au meilleur niveau au profit de l'innovation des entreprises françaises. C'est dans ce contexte que les Carnot mènent leur activité partenariale à l'international.

Programme et inscription

25 Mai 2018

Substances réglementées : Le Carnot Cetim aide les entreprises à s’y retrouver !

Les réglementations sur les substances se multiplient. Il devient difficile pour les industriels de les connaître toutes et de différencier les subtilités des exigences d’un texte à un autre. Le Carnot Cetim a développé un outil "BDSR" pour les aider. Il permet, à partir d’un moteur de recherche par le nom, le numéro CAS (Chemical abstracts service) et le numéro CE d'une substance, d’identifier les réglementations impliquées pouvant impacter de différentes façons une entreprise.

Fermer

Substances réglementées : Le Carnot Cetim aide les entreprises à s’y retrouver !

Les réglementations sur les substances se multiplient. Il devient difficile pour les industriels de les connaître toutes et de différencier les subtilités des exigences d’un texte à un autre. Le Carnot Cetim a développé un outil "BDSR" pour les aider. Il permet, à partir d’un moteur de recherche par le nom, le numéro CAS (Chemical abstracts service) et le numéro CE d'une substance, d’identifier les réglementations impliquées pouvant impacter de différentes façons une entreprise.

Cette base de données substances réglementées (BDSR), qui croise les substances et les textes officiels (Reach, Rohs, alimentarité, eau potable, etc.), a été mise à jour. Elle se présente sous la forme d’un fichier Excel avec un mode d’emploi intégré et fournit également des fiches descriptives synthétiques de 86 textes réglementaires comme les arrêtés, les bulletins officiels de la DGCCRF, les circulaires, les directives, les règlements, etc.

Cet outil s'adresse à l'ensemble des entreprises de la mécanique. Il permet d'identifier certaines réglementations locales, de vérifier la pérennité des produits de substitution, de cartographier les réglementations impactant les différentes substances qu’elles utilisent. Enfin, il dénombre les substances inscrites à la « candidate list » à l’autorisation Reach. Si elles ne font l'objet, à ce titre, ni d’une interdiction ni d'une restriction et peuvent continuer à être mises sur le marché par le fournisseur à plus ou moins long terme, ces substances obligent les fournisseurs et les utilisateurs à communiquer entre eux.

25 Mai 2018
22 Mai 2018

Rendez-vous Carnot : un espace dédié pour vous Start-up & PME Innovantes : candidatez !

Pour la troisième année consécutive, l'Association des instituts Carnot organise pendant les Rendez-vous Carnot des « Pitchs start-up et PME innovantes » en partenariat avec Bpifrance Euroquity et WeLikeStartup.

Vous êtes une start-up ou une PME et vous mettez sur le marché un produit ou un service technologique innovant à destination des entreprises ?

► Intégrez l'espace Start-up & PME Innovantes et profitez d'une tribune pour faire connaître votre innovation avec :

• une présentation orale de 5-10 mn en accès libre aux 2800 participants des Rendez-vous Carnot,
• un point rencontre (stand pendant 2 jours) dans l'espace dédié pour être facilement identifié,
• un planning de rendez-vous d'affaires avec les exposants et les visiteurs professionnels,
• une mise en avant dans le dossier de presse de l'événement et sur le site des Rendez-vous Carnot.

Les candidatures sont ouvertes et sont à déposer sur le site de l’événement : ici

Toute l'information sur l'événement

 

 

Lire la suite
Fermer

Rendez-vous Carnot : un espace dédié pour vous Start-up & PME Innovantes : candidatez !

Pour la troisième année consécutive, l'Association des instituts Carnot organise pendant les Rendez-vous Carnot des « Pitchs start-up et PME innovantes » en partenariat avec Bpifrance Euroquity et WeLikeStartup.

Vous êtes une start-up ou une PME et vous mettez sur le marché un produit ou un service technologique innovant à destination des entreprises ?

► Intégrez l'espace Start-up & PME Innovantes et profitez d'une tribune pour faire connaître votre innovation avec :

• une présentation orale de 5-10 mn en accès libre aux 2800 participants des Rendez-vous Carnot,
• un point rencontre (stand pendant 2 jours) dans l'espace dédié pour être facilement identifié,
• un planning de rendez-vous d'affaires avec les exposants et les visiteurs professionnels,
• une mise en avant dans le dossier de presse de l'événement et sur le site des Rendez-vous Carnot.

Les retours de satisfaction des éditions précédentes montrent que l’opportunité est particulièrement appréciée par les start-up et PME qui trouvent, en fonction de leurs besoins :
•  des entreprises partenaires pour l’industrialisation ou la commercialisation de leurs innovations,
•  leurs futurs clients : des entreprises directement intéressées par leur offre technologique, notamment les grands comptes présents au Village donneurs d’ordres - Open innovation,
•  une mise en relation, dans les semaines qui suivent les Rendez-vous Carnot, avec des investisseurs dans les sessions organisées par BpiFrance Euroquity et WeLikeStartup,
•  un soutien promotionnel.

 

Les candidatures sont ouvertes et sont à déposer sur le site de l’événement : ici

Dépôt des candidatures avant le 15 août 2018.

Toute l'information sur l'événement

22 Mai 2018

Pages