Actualités

19 Novembre 2018

Curie Cancer : création d’Honing Biosciences pour optimiser et sécuriser la thérapie cellulaire

L’Institut Curie (Carnot Curie Cancer) a annoncé le lancement de la société Honing Biosciences, une plateforme technologique qui développe des technologies permettant de réguler le transport de protéines dans des cellules médicaments, afin d'optimiser leur efficacité et de réduire leur éventuelle toxicité pour l'organisme du patient. Première cible : les cellules CAR-T, des lymphocytes modifiés utilisés dans l'immunothérapie du cancer du sang.

Fermer

Curie Cancer : création d’Honing Biosciences pour optimiser et sécuriser la thérapie cellulaire

L’Institut Curie (Carnot Curie Cancer) a annoncé le lancement de la société Honing Biosciences, une plateforme technologique qui développe des technologies permettant de réguler le transport de protéines dans des cellules médicaments, afin d'optimiser leur efficacité et de réduire leur éventuelle toxicité pour l'organisme du patient. Première cible : les cellules CAR-T, des lymphocytes modifiés utilisés dans l'immunothérapie du cancer du sang.

La thérapie cellulaire consiste à greffer des cellules afin de restaurer la fonction d’un tissu ou d’un organe. L’objectif est de soigner durablement les patients atteints d’un cancer grâce à une injection unique de cellules thérapeutiques. Cependant réguler l'action de ces cellules, afin d'éviter des effets indésirables, voire toxiques, est un défi majeur pour le développement de ces thérapies innovantes. Honing Biosciences y répond en s'appuyant sur des technologies exclusives qui permettent un contrôle précis des fonctions cellulaires, apportant une réponse unique aux limitations actuelles.

Honing Biosciences est la première société dans laquelle l’Institut Curie investit depuis la mise en place de sa nouvelle politique de transfert de technologies en 2017 et la création d’un pôle dédié pour accompagner la création de start-ups issues des travaux de ses équipes.

Plus d'information

19 Novembre 2018
15 Novembre 2018

Les polymères au service de la qualité du sommeil grâce au Carnot ARTS

Un bandeau connecté pour contribuer à un meilleur sommeil ? La start-up DREEM l’a fait !
En faisant appel à l'expertise en polymères du Laboratoire Procédés et Ingénierie en Mécanique et Matériaux (PIMM) du Carnot ARTS pour la fabrication d’électrodes conductrices surmoulées, la start-up a pu réaliser son bandeau connecté DREEM. Ce dernier calcule, analyse et agit sur l’activité cérébrale contribuant à un endormissement plus rapide, à un sommeil plus profond et à un réveil reposé.
 

Fermer

Les polymères au service de la qualité du sommeil grâce au Carnot ARTS

Un bandeau connecté pour contribuer à un meilleur sommeil ? La start-up DREEM l’a fait !
En faisant appel à l'expertise en polymères du Laboratoire Procédés et Ingénierie en Mécanique et Matériaux (PIMM) du Carnot ARTS pour la fabrication d’électrodes conductrices surmoulées, la start-up a pu réaliser son bandeau connecté DREEM. Ce dernier calcule, analyse et agit sur l’activité cérébrale contribuant à un endormissement plus rapide, à un sommeil plus profond et à un réveil reposé.

Grâce aux compétences acquises dans le cadre du projet européen CONEX « CONductive and EXtrudable polymers for piezoelectric applications », les équipes du PIMM ont formulé un élastomère thermoplastique renforcé par des nanotubes de carbone pour réaliser en moulage par injection les électrodes du nouveau bandeau de sommeil DREEM.

Le bandeau permet pour la première fois : le suivi, l’analyse et la compréhension précise de l’activité cérébrale. De plus, il est aussi capable de moduler cette activité grâce à des techniques non-invasives, personnalisées et efficaces qui améliorent concrètement le sommeil contribuant de cette manière à un sommeil plus profond et à un réveil reposé. Le bandeau est destiné à une consommation grand public pour « redonner confort de vie et efficacité à l’homme » et commercialisé depuis début 2018.

Plus d'information

15 Novembre 2018
9 Novembre 2018

Carnot Curie Cancer : un partenariat avec Philips pour améliorer la prise en charge dans le domaine de l’oncologie.

L’Institut Curie (Carnot Curie Cancer) et Philips ont signé un partenariat à long terme dans le but de développer des projets de recherche clinique visant à améliorer le diagnostic du cancer et le traitement des patients.

Fermer

Carnot Curie Cancer : un partenariat avec Philips pour améliorer la prise en charge dans le domaine de l’oncologie.

L’Institut Curie (Carnot Curie Cancer) et Philips ont signé un partenariat à long terme dans le but de développer des projets de recherche clinique visant à améliorer le diagnostic du cancer et le traitement des patients.

L’imagerie TEP va devenir la principale modalité de diagnostic moléculaire et de traitement personnalisé dans les années à venir. Cette technologie permet de détecter la plus petite des lésions permettant un traitement du cancer précis et personnalisé, mais surtout, un diagnostic précoce du cancer.

C’est pourquoi Philips et l’Institut Curie (Carnot Curie Cancer) investissent plus de 250k€ chacun dans un partenariat lié à l’utilisation du TEP-scan Philips Vereos le premier et unique TEP/TDM entièrement numérique offrant une meilleure résolution volumique, un gain en sensibilité et une meilleure précision quantitative comparées à des systèmes analogiques.

Lire le communiqué de presse

9 Novembre 2018
9 Novembre 2018

TTOOL, plateforme technologique du Carnot TSN, apporte sécurité, sûreté et performance aux systèmes embarqués

En associant trois domaines d’aide à la conception de systèmes embarqués, la plateforme TTOOL est vue comme un filet de sécurité pour les industriels. Issus de laboratoires de Télécom ParisTech, elle rejoint l’offre de plateformes technologiques que le Carnot Télécom & Société numérique propose aux entreprises. Elle les aide ainsi à proposer des systèmes embarqués plus sûrs dans leur utilisation, protégés des cyberattaques, et plus performants.

Fermer

TTOOL, plateforme technologique du Carnot TSN, apporte sécurité, sûreté et performance aux systèmes embarqués

En associant trois domaines d’aide à la conception de systèmes embarqués, la plateforme TTOOL est vue comme un filet de sécurité pour les industriels. Issus de laboratoires de Télécom ParisTech, elle rejoint l’offre de plateformes technologiques que le Carnot Télécom & Société numérique propose aux entreprises. Elle les aide ainsi à proposer des systèmes embarqués plus sûrs dans leur utilisation, protégés des cyberattaques, et plus performants.

Cet outil d’aide à la conception de systèmes embarqués offre la possibilité de réaliser des modélisations et de la vérification. D’un côté, il prend en compte la sûreté de fonctionnement, c’est-à-dire le fait que les systèmes ne provoquent pas d’incidents humains, ou n’aient pas d’impact économique fort. D’un autre côté, il assure une dimension cybersécurité en rendant impossibles certaines attaques. La force de cette plateforme est d’assurer ces deux dimensions, là où les outils industriels proposent soit l’un, soit l’autre.

Lire l'entretien avec Ludovic Apvrille,
chercheur à Télécom ParisTech (Carnot TSN) à l’origine de cette plateforme

9 Novembre 2018
6 Novembre 2018

RAMSES : Maître du temps des systèmes embarqués

Le Carnot Télécom & Société numérique vient d'intégrer à son offre de plateforme technologique, la plateforme RAMSES à fort potentiel d’application dans les secteurs industriels comme les transports ou la robotique.

Les systèmes informatiques embarqués ont parfois à charge l’exécution de fonctions dites « critiques ». Dans les transports, ils peuvent assurer par exemple l’absence de collision entre deux véhicules. Pour aider à la conception de ces systèmes, Étienne Borde, chercheur sur les systèmes embarqués à Télécom ParisTech du Carnot Télécom & Société numérique, a mis au point la plateforme RAMSES. Elle donne aux développeurs des outils pour rationaliser la conception de ces systèmes.

Fermer

RAMSES : Maître du temps des systèmes embarqués

Le Carnot Télécom & Société numérique vient d'intégrer à son offre de plateforme technologique, la plateforme RAMSES à fort potentiel d’application dans les secteurs industriels comme les transports ou la robotique.

Les systèmes informatiques embarqués ont parfois à charge l’exécution de fonctions dites « critiques ». Dans les transports, ils peuvent assurer par exemple l’absence de collision entre deux véhicules. Pour aider à la conception de ces systèmes, Étienne Borde, chercheur sur les systèmes embarqués à Télécom ParisTech du Carnot Télécom et Société numérique, a mis au point la plateforme RAMSES. Elle donne aux développeurs des outils pour rationaliser la conception de ces systèmes. Son potentiel d’application dans les secteurs industriels comme les transports ou la robotique est reconnu par le Carnot Télécom et Société numérique, qui l’intègre à son offre de plateforme technologique.

RAMSES est un compilateur de langage AADL. Le principe du langage AADL est de définir des catégories de composants logiciels ou matériels qui correspondent à des objets physiques du quotidien d’un informaticien ou d’un électronicien. RAMSES va faciliter l’assemblage de ces catégories entre elles pour représenter le système avec différents niveaux d’abstraction. C’est de là que la plateforme tire son nom Refinement of AADL Models for Synthesis of Embedded Systems. L’outil analyse le temps associé à chaque tâche pour vérifier qu’il n’y a pas de dérives excessives. La plateforme pourra alors indiquer quelles étapes du processus posent problèmes et facilitera la correction du code ADDL tout en garantissant et en respectant le respect des exigences temporelles du systèmes.

Ce dispositif servira notamment dans le secteur des transports. Il assura la sécurité grâce à des calculs s’effectuant sur trois calculateurs disposés à l’avant et trois autres disposés à l’arrière d’un engin. Le plus de RAMSES est un meilleur contrôle des temps de latence et une meilleure gestion de flux dans les opérations de transmission. Pour un professionnel, RAMSES serait un véritable outil de prévention, en effet, il fournirait des représentations intermédiaires au fur et à mesure de sa réalisation et indiquerait les étapes qui posent problème pour faciliter le code AADL.

Un exemple : Sur un train, elle assurera qu’il ne s’arrêtera pas de manière intempestive pour des raisons de sous-dimensionnement des ressources de calcul. RAMSES évalue la disponibilité des fonctions selon leur degré de criticité en garantissant l’existences de ressources suffisantes pour les fonctions plus critiques.

Bien que le dispositif trouve son secteur de prédilection dans les transports, la robotique pourrait également devenir un domaine d’application intéressant.

Lire l'entretien avec Etienne Borde sur RAMSES

6 Novembre 2018
6 Novembre 2018

La réalité virtuelle pour surmonter les phobies lors de situation de conduite

L’Institut Image d’Arts et Métiers du Carnot ARTS, a développé un simulateur sur mesure pour vaincre les phobies liées à la conduite dites « amaxophobie » de certains patients de la clinique Lyon Lumière CLINEA, près de Lyon.

Fermer

La réalité virtuelle pour surmonter les phobies lors de situation de conduite

L’Institut Image d’Arts et Métiers du Carnot ARTS, a développé un simulateur sur mesure pour vaincre les phobies liées à la conduite dites « amaxophobie » de certains patients de la clinique Lyon Lumière CLINEA, près de Lyon.

Spécialisé dans le développement de techniques et usages de l’immersion virtuelle, l’Institut Image d’Arts et Métiers, du Carnot ARTS, a développé avec les équipes médicales de CLINEA* (en particulier sur les attendus thérapeutiques) un simulateur sur mesure de conduite sur autoroute, permettant au praticien d’interagir avec le patient et ainsi de moduler le niveau de difficulté des situations anxiogènes (brouillard, trafic, événement soudain…).
L’Institut Image a réalisé toute la modélisation de l’environnement ; le simulateur a été conçu en partenariat avec la start-up italienne Kairos 3D.

L’amaxophobie est une phobie très handicapante et peut être soignée par des thérapies comportementales et un accompagnement du patient en situation de conduite. Cette innovation offrira performance et précision pour aider les patients à dépasser leurs peurs en les plongeants dans un environnement virtuel mais réaliste pour mieux se confronter à leur phobie tout en restant en sécurité.

*CLINEA, filiale d’hospitalisation privée du Groupe ORPEA (acteur de référence en Europe dans la prise en charge de la dépendance physique ou psychique), propose une offre de soins dédiés aux personnes fragilisées par un accident de la vie

Plus de détail sur le partenariat

6 Novembre 2018
24 Octobre 2018

Succès des Rendez-vous Carnot 2018 : un rassemblement unique Recherche-Entreprises en France

Avec 2 700 participants et 10 000 rendez-vous d’affaire organisés, les Rendez-vous Carnot qui se tenaient les 17 et 18 octobre derniers à Lyon s’imposent dans le paysage français comme un lieu unique de rencontres entre les laboratoires de recherche publique et les entreprises innovantes, de la PME aux grands groupes. Un succès qui se confirme avec 94,3% des entreprises satisfaites de la qualité de leur rendez-vous.

 

Fermer

Succès des Rendez-vous Carnot 2018 : un rassemblement unique Recherche-Entreprises en France

Avec 2 700 participants et 10 000 rendez-vous d’affaire organisés, les Rendez-vous Carnot qui se tenaient les 17 et 18 octobre derniers à Lyon s’imposent dans le paysage français comme un lieu unique de rencontres entre les laboratoires de recherche publique et les entreprises innovantes, de la PME aux grands groupes. Un succès qui se confirme avec 94,3% des entreprises satisfaites de la qualité de leur rendez-vous.

Lors de la séance inaugurale, Pierre Bérat, Conseiller régional et Président de la Commission Enseignement Supérieur et Innovation de la Région Auvergne Rhône Alpes a rappelé l’attachement de la région à l’événement : « Les Rendez-Vous Carnot sont un événement majeur pour notre région parce qu’ils illustrent parfaitement la densité d’entreprises, d’industriels et de centres de recherche présents sur le territoire. Remarquable de par la qualité de ses rencontres et mises en relations entre porteurs de projets et laboratoires de recherche, c’est aussi un rassemblement unique en France qui propose en un seul et même lieu 85% de la recherche mobilisable pour faire grandir nos PME en ETI. »

Au delà de l'offre multi-thématique caractéristique des Rendez-vous Carnot, les Carnot ont organisé, cette année, des focus, espaces et des pitchs thématiques, présentant l'offre R&D Carnot intégrée et complète pour les entreprises dans 4 domaines :

  • en conception virtuelle pour permettre d’anticiper les évolutions de l’industrie du futur grâce au numérique ;
  • en santé avec la présence de tous les Carnot et les pôles de compétitivité pharma/Medtech pour présenter des bonnes pratiques et des partenariats phares entre laboratoires et PME ;
  • dans la filière sport où les avancées technologiques permises par la recherche permettent d’améliorer la performance des sportifs ;
  • dans le secteur de la mobilité avec une recherche du meilleur niveau qui permet les innovations nécessaires pour les véhicules de demain, notamment la voiture autonome.

Les Carnot ont une nouvelle fois fait la preuve de leur rôle majeur pour l'innovation des entreprises qui a été souligné par Philippe Varin, président de France Industrie : « les Carnot ont un rôle absolument majeur et décisif à jouer dans l’innovation et la numérisation des PME pour leur permettre de grandir et d’exporter ».

Lire le communiqué de presse

24 Octobre 2018
19 Octobre 2018

Prix FIEEC de la Recherche Appliquée : parmi les lauréats le Carnot Inria

A l'occasion des Rendez-vous Carnot 2018, le Prix FIEEC de la Recherche Appliquée a récompensé l'autonomie énergétique en mer [1er Prix : Ifremer - société Geps Techno], la simulation numérique [2ème Prix : Carnot Inria - société Lemma] et les technologies d'aides au phénotypage de cultures [3ème Prix : INRA - société Hi-phen].

 

Lire la suite
Fermer

Prix FIEEC de la Recherche Appliquée : parmi les lauréats le Carnot Inria

A l'occasion des Rendez-vous Carnot 2018, le Prix FIEEC de la Recherche Appliquée a récompensé l'autonomie énergétique en mer [1er Prix : Ifremer - société Geps Techno], la simulation numérique [2ème Prix : Carnot Inria - société Lemma] et les technologies d'aides au phénotypage de cultures [3ème Prix : INRA - société Hi-phen].

Le prix FIEEC de la Recherche Appliquée récompense chaque année trois chercheurs dont les travaux ont été développés en lien avec une PME-ETI avec pour objectif de générer de la croissance et des emplois.

Le 1er Prix (FIEEC - F2i) est remis au chercheur Michel Répécaud (Unité RDT d'Ifremer) pour sa collaboration avec la société Geps Techno spécialisée dans le domaine des flotteurs et de l'autonomie énergétique en mer.
Cette collaboration a conduit à la mise au point de bouées scientifiques instrumentées autonomes qui analysent en permamence l'état des masses d'eau côtières et à la conception d’une plateforme instrumentée et autonome, destinée au marché du monitoring de l’environnement des champs éoliens offshore : vent, courant, houle, paramètres physico-chimiques,…

Le 2ème Prix récompense Adrien Loseillechercheur au sein de l'équipe Gamma3 (Carnot Inria), pour ses travaux de maillage adaptatif en collaboration avec la PME Lemma.
La collaboration porte sur la création d’un logiciel de simulation numérique dédié aux applications complexes : écoulements transsoniques, hydrodynamiques, fluide structures-interaction, hémodynamique,…

Le 3ème Prix a été remis à Frédéric Baret, responsable de l'équipe CAPTE (INRA) pour sa collaboration avec la société Hi-phen.
Cette collaboration a permis la mise en place de méthodes de phénotypage au champ avec deux applications principales : la sélection variétale et les cultures industrielles.

19 Octobre 2018
11 Octobre 2018

Les Carnot, la plus puissante offre de R&D pour l'innovation des entreprises, affichent une croissance de +4% en 2017.

Le réseau Carnot confirme son rôle de première source de création de valeur et  d'innovation pour les entreprises avec une croissance de 4% de ses contrats directs de R&D avec les entreprises en 2017.

La dynamique des 38 Carnot en faveur des PME a également porté ses fruits avec une augmentation de +5,2% du chiffre d'affaire avec les PME.

A l’heure où les entreprises françaises se doivent d’innover pour gagner des parts de marché, se maintenir au niveau de leurs concurrents internationaux et ainsi assurer la compétitivité de notre économie, ces très bons résultats traduisent l'engagement du réseau Carnot en faveur de l'inovation des entreprises et confortent sa position de leader et d'interlocuteur incontournable de la recherche partenariale.

Plus de détail sur les chiffres

Lire le communiqué de presse

Pages