Actualités

18 Janvier 2019

Le Carnot ICM labellisé dans le cadre du « FRENCH TECH SEED »

Le Carnot ICM (Institut du Cerveau et de la Moelle épinière) vient d’être sélectionné et labellisé par l’État dans le cadre du Fonds « French Tech Seed » géré par Bpifrance. Ce label confirme la stratégie dynamique engagée par son bio-incubateur IPEPS au service de l’entrepreneuriat, avec une expertise sectorielle forte dans le domaine de la neurologie et de la psychiatrie.

Lire le communiqué de presse

Lire la suite
Fermer

Le Carnot ICM labellisé dans le cadre du « FRENCH TECH SEED »

Un nouveau fonds d’investissement pour accélérer la mobilisation des investissements

Le 21 juin 2018, le Premier ministre Edouard Philippe annonçait la création du fonds d’investissement French Tech Seed, doté de 400 millions d’euros issu du PIA 3. Ce fonds a vocation à soutenir les start-ups technologiques en phase de post-maturation, notamment des start-ups de la « deep tech » et de moins de 3 ans.

Le 17 janvier 2019, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a annoncé les 18 lauréats labellisés pour ce programme (sur 46 candidatures) dont le Carnot ICM.

« Ces 18 lauréats ont fait preuve de leur capacité à porter rapidement des start-up vers le succès »

Frédérique Vidal
 

Un lien toujours plus fort entre innovation et recherche

L’ICM depuis sa création a pensé ses différents services de recherche et plateformes technologiques pour accélérer le passage des découvertes au bénéfice des patients par le levier de l’entrepreneuriat. Labellisé Institut Carnot et Institut Hospitalo-Universitaire (IHU), l’ICM s’est construit pour accélérer le développement de nouvelles solutions médicales pour les grandes pathologies du système nerveux.

Ainsi, dès sa création en plein cœur de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, l’Institut a mis en place un incubateur pour les projets innovants, iPEPS-ICM : iPEPS accueille et accompagne plus de 150 entrepreneurs, répartis sur les deux sites de l’ICM et de la Station F, le plus grand campus de startups en Europe dans le domaine du digital dont iPEPS pilote le programme santé. Depuis la mise en place de son incubateur, l’ICM a ainsi accompagné 35 startups allant du développement de médicament, de dispositifs médicaux, jusqu’aux solutions de santé digitale. Ces startups ont levé plus de 150 millions d’euros de fonds privés depuis 2015, créé plus de 300 emplois et ont déjà mis sur le marché cinq produits, dont un médicament. L’incubateur est par ailleurs labellisé Grand Lieu Intégré d’Innovation de la Région Ile de France et French Tech Accelerator.

Dans la continuité de l’incubateur, un living lab a été créé en 2015 par l’ICM. Il imagine et propose des innovations (technologies, produits, services) permettant de répondre à des besoins concrets de la chaine de soin en neurologie et en psychiatrie. Associé à un fablab dédié, il délivre à la communauté 3 à 5 prototypes médicaux fonctionnels chaque année.

En 2018, une unité dédiée à la recherche clinique précoce, NeuroTrials, a également été créée pour faciliter le passage en tests chez l’humain des nouvelles solutions développées par les entreprises innovantes.

L’ensemble de ces outils, complété par un réseau dense d’investisseurs (private equity, high net worths…), fait de l’Institut un « one-stop shop » intégré et dynamique pour l’entrepreneuriat, avec une expertise sectorielle forte dans le domaine de la neurologie et de la psychiatrie, ce qui lui a permis d’obtenir le label « French Tech Seed »

Alexis Génin, directeur de l'insitut Carnot ICM commente :
« Nous sommes heureux de cette reconnaissance de la dynamique de notre Institut pour le développement de produits innovants. Grâce au French Tech Seed, nous allons pouvoir accélérer encore le développement de nouvelles solutions de soin pour les malades. »

 

18 Janvier 2019
15 Janvier 2019

Deux scientifiques du Carnot BRGM reçoivent la Légion d’honneur

Isabelle Czernichowski-Lauriol et Nathalie Dörfliger, respectivement spécialistes du stockage géologique du CO2 et de l’eau souterraine au Carnot BRGM, ont été promues chevaliers de la Légion d’honneur pour leur implication sur des questions environnementales majeures.

Lire la suite
Fermer

Deux scientifiques du Carnot BRGM reçoivent la Légion d’honneur

Focus sur les deux scientifiques :

Isabelle Czernichowski-Lauriol

Elle rejoint en 1984 le BRGM où elle prépare un doctorat en géosciences. Spécialiste internationale et reconnue du stockage géologique du CO2 elle en est également la pionnière en France. Elle participe à de nombreux projets et devient responsable du programme Captage et Stockage de COde l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) de 2010 à 2013.
En 2007 elle est décorée du Grade de Chevalier de l’Ordre National du Mérite. En 2015 lui est remis le prix du Carbon Sequestration Leadership Forum par le ministre saoudien du Pétrole et des Ressources Minérales et par le secrétaire d’Etat à l’Energie des Etats-Unis pour le projet CGS Europe.

Nathalie Dörfliger

Experte dans le domaine de l’hydrogéologie et reconnue au niveau international et européen, Nathalie Dörfliger s’investit à assurer le lien entre sciences et politique publiques dans le domaine de la gestion de l’eau en apportant son savoir-faire français et celui du BRGM.
Après 10ans passés au BRGM en tant que chef de projet, elle prend des responsabilités de management de l’unité de direction de l’hydrogéologie à l’environnement et écotechnologies à Montpellier puis Rouen.
Dans sa carrière elle a assuré le secrétariat scientifique d’une action COST (coopération européenne en science et technologie). Elle anime un groupe thématique Eau de l’AllEnvi (Alliance nationale de recherche pour l’environnement) et co-assure la représentation de la France déléguée par le MESRI au sein de l’Initiative Conjointe de Programmation sur le défi de l’eau. Membre de groupes miroirs concernant des actions européennes, IPC Défis del’eau, mais aussi PRIMA sur le Méditerranée.
Depuis 2017, elle assure la présidence du comité national français du Programme International en Hydrologie de l’UNESCO.

Plus de détail

 

15 Janvier 2019
19 Décembre 2018

Association des instituts Carnot : Susana Bonnetier et Philippe Tailhades sont nommés, respectivement, Vice-présidente et Trésorier adjoint

Le réseau des instituts Carnot est heureux d’annoncer les nominations de Susana Bonnetier en tant que Vice-présidente en charge de l’axe communication au sein de l’Association des instituts Carnot et Philippe Tailhades nommé trésorier adjoint au bureau en charge de l’axe Régions. L’association, est, depuis novembre 2017, présidée par Philippe Véron, directeur de l'institut Carnot ARTS.

Lire le communiqué de presse

11 Décembre 2018

Carnot : 2e déposant de brevets en France

Avec 1 020 brevets prioritaires déposés en 2017, le réseau Carnot se hisse au 2e rang des déposants français de brevets. Une performance réalisée par les 38 Carnot et leurs 31 000 professionnels de la recherche, représentant seulement 18% des effectifs de la recherche publique au service de l’innovation et de la compétitivité des entreprises de tous les secteurs technologiques et industriels.

Lire la suite
Fermer

Carnot : 2e déposant de brevets en France

Avec 1 020 brevets prioritaires déposés en 2017, le réseau Carnot se hisse au 2e rang des déposants français de brevets. Une performance réalisée par les 38 Carnot et leurs 31 000 professionnels de la recherche, représentant seulement 18% des effectifs de la recherche publique au service de l’innovation et de la compétitivité des entreprises de tous les secteurs technologiques et industriels.

Cette année encore, le réseau Carnot a permis aux entreprises d’innover, gagner des parts de marché, être plus attractives et s’imposer dans leurs marchés face à une concurrence mondialisée.

C’est notamment le cas du grand groupe IDEMIA, leader mondial de l’identité augmentée qui, grâce à une collaboration avec le Carnot Télécom et Société numérique (TSN) et au brevet déposé par deux chercheurs Télécom SudParis (composante du Carnot TSN), a développé BioDigital, un lecteur biométrique d’empreintes digitales. Cet outil de nouvelle génération est capable de comparer des empreintes digitales, grâce à une technologie sans contact, de manière plus sûre et plus efficace en détectant les fausses empreintes avec un taux de succès proche de 100%.

De nombreuses collaborations et transferts de technologie ont été couronnés de succès dans le secteur de l’aéronautique. La PME iséroise Multix est ainsi sur le point d’être retenue pour équiper les aéroports américains de détecteurs d’explosifs grâce à une technologie issue du Carnot Leti. Reposant sur 13 brevets, cette technologie permet une analyse des matériaux tellement fine qu’elle permet de discriminer le contenu d’une boisson gazeuse « light » d’une boisson gazeuse classique.

Les dépôts de brevets des Carnot permettent aussi à des jeunes pousses de s’implanter dans un marché grâce à une innovation compétitive. C’est notamment le cas de Neurophoenix qui, en s’appuyant sur des recherches conduites par le laboratoire de Neuro-immunologie virale dirigé par Monique Lafon à l'institut Carnot Pasteur Microbes et Santé, au sein de l’Institut Pasteur, développe une molécule innovante aux propriétés à la fois neuroprotectrices et neurorégénératives. Cette start-up, créée en 2018, a pour ambition de mettre au point un traitement thérapeutique des neuropathies optiques qui, à l’instar du glaucome, touchent 80 millions de personnes dans le monde et sont lourdement handicapantes.

De son côté, la start-up Calytechnologies industrialise un dispositif breveté issu du Carnot Ingénierie@Lyon de protection du système électrique des avions contre la foudre. Cette solution, cinq fois plus petite en volume que les solutions actuelles, repose sur les matériaux SiC permettant d’accroître les performances à hautes températures et hautes tensions des composants électroniques de puissance et de protéger des circuits électriques en tension.

Enfin, pour faire face au problème des milliers de canalisations arrachées lors de travaux sur la voie publique, le Carnot Leti a aidé la société Ryb à proposer une solution efficace grâce à une canalisation intelligente équipée d’une puce RFID signalant sa position au centimètre près. La compétitivité de la société est assurée par 3 brevets déposés dans le cadre de ce transfert technologique.

Toutes les infos concernant les 38 CarnotRetrouvez les chiffres clés du réseau

 

11 Décembre 2018
6 Décembre 2018

Rencontre Ecotech Production et stockage décentralisés de l’énergie organisé par les Carnot de la filière Energie - Paris - 19 décembre 2018

Les instituts Carnot de la filière Energie organisent avec PEXE - Les éco-entreprises de France, la Rencontre Ecotech Production et stockage décentralisés de l’énergie, le mercredi 19 décembre 2018 à Paris - Bpifrance.

Cette rencontre a pour objectif de répondre aux différents défis actuels des marchés de la production et du stockage décentralisés de l’énergie en forte croissance, portés par le développement de l’autoconsommation collective et qui font face à de vrais défis technologiques notamment dans les domaines du pilotage, du dimensionnement et de l’optimisation des réseaux, du suivi de la production, de la modélisation, de l’injection d’énergies renouvelables, du stockage, de la gestion et de la sécurisation des flux de données, de l’intégration au bâti.

Fermer

Rencontre Ecotech Production et stockage décentralisés de l’énergie organisé par les Carnot de la filière Energie - Paris - 19 décembre 2018

Les instituts Carnot de la filière Energie organisent avec PEXE - Les éco-entreprises de France, la Rencontre Ecotech Production et stockage décentralisés de l’énergie, le mercredi 19 décembre 2018 à Paris - Bpifrance.

Cette rencontre a pour objectif de répondre aux différents défis actuels des marchés de la production et du stockage décentralisés de l’énergie en forte croissance, portés par le développement de l’autoconsommation collective et qui font face à de vrais défis technologiques notamment dans les domaines du pilotage, du dimensionnement et de l’optimisation des réseaux, du suivi de la production, de la modélisation, de l’injection d’énergies renouvelables, du stockage, de la gestion et de la sécurisation des flux de données, de l’intégration au bâti.

La journée sera articulée autour :

  • De présentations sur les perspectives de développement de la filière ;
  • De contribution "challenges" pour présenter une problématique concrète dans le déploiement de projet de production ou de stockage décentralisés de l'énergie - notamment à l'échelle de sites multi-bâtiments -laquelle nécessite une solution innovante ou une contribution scientifique et technologique ;
  • Des contributions "offres" pour présenter des solutions technologiques ou des avancées scientifiques associées à l'autoconsommation collective, à la production ou au stockage décentralisés de l'énergie ;
  • De sessions de rendez-vous BtoB programmés.

L'inscription à cet événement est obligatoire. 

Programme & inscription

6 Décembre 2018
4 Décembre 2018

La R&D au service de la santé humaine et animale - Les Carnot présents au travers du consortium FINDMED au salon Biofit

Du 4 au 5 décembre, au Grand Palais de Lille, les Carnot à travers le consortium FINDMED sont présents à la 1ère convention d’affaires européenne entièrement dédiée au transfert de technologies dans le domaine des Sciences de la Vie.  A cette occasion, le Carnot France Futur Elevage présente le projet « N-nanorings » : une avancée vers un vaccin universel contre la grippe. Rappelons également les dernières innovations des Carnot dans le domaine de la santé :  une nouvelle solution pour prévenir les fausses couches et l’infertilité des femmes ayant subi une intervention chirurgicale intra-utérine, des découvertes pour traiter les cancers du sang … Décryptage sur l’engagement des Carnot pour la santé ! 

 

Fermer

La R&D au service de la santé humaine et animale - Les Carnot présents au travers du consortium FINDMED au salon Biofit

Du 4 au 5 décembre, au Grand Palais de Lille, les Carnot à travers le consortium FINDMED sont présents à la 1ère convention d’affaires européenne entièrement dédiée au transfert de technologies dans le domaine des Sciences de la Vie.  A cette occasion, le Carnot France Futur Elevage présente le projet « N-nanorings » : une avancée vers un vaccin universel contre la grippe. Rappelons également les dernières innovations des Carnot dans le domaine de la santé :  une nouvelle solution pour prévenir les fausses couches et l’infertilité des femmes ayant subi une intervention chirurgicale intra-utérine, des découvertes pour traiter les cancers du sang … Décryptage sur l’engagement des Carnot pour la santé ! 

FINDMED, partenaire de la 7ème édition de la convention d'affaires BioFit, regroupe 13 Carnot dont l’objectif est de soutenir le développement industriel des entreprises du médicament en France pour la santé humaine et animale. Cette année 518 contrats de partenariat ont notamment été signés avec les PME – ETI dans le secteur de la santé. Le rendez-vous BioFit est une opportunité pour les Carnot d’aller à la rencontre des acteurs du marché de la santé, de la grande entreprise à la PME, et de détecter de nouvelles opportunités de partenariats et d’innovations. 

L’institut Carnot France Futur Elevage sur le chemin d’un vaccin universel contre la grippe

La perspective de voir un jour un vaccin universel contre la grippe pour l’homme et les animaux est rendue possible grâce aux chercheurs Carnot. Ils ont développé une approche originale qui utilise des nano-structures et protégerait contre toutes les variantes de la grippe malgré l’évolution naturelle du virus dans le temps.  

Retrouvez Jean-François Eléouët – Le 4 décembre de 9h30 à 11h – aux rencontres Biofit, sur le développement d’un vaccin universel contre la grippe chez l’homme et les animaux.
 
D’autres projets récents de France Futur Elevage seront partagés auprès des visiteurs et prospects : 
 
- le projet SALI-VET de diagnostic rapide pour la détection d’agents pathogène à partir d’échantillons salivaires chez les animaux porté par Isabelle Dimier-Poisson & Mickaël ; 
- le projet sur l’optimisation du diagnostic différentiel de l’avortement chez les ruminants porté par Renée de Cremoux
 
BioFIT entraîne par ailleurs dans son sillage, la 4e édition des Rencontres de recherche en Santé Animale, organisées par le SIMV - Syndicat de l’Industrie du Médicament et réactif Vétérinaires, en partenariat avec l’institut Carnot France Futur Elevage. 
Des innovations en santé pour illustrer l’offre des Carnot du consortium FINDMED
  • Novimmune en partenariat avec le Carnot CALYM : un nouveau traitement innovant pour les patients atteints du cancer du sang :
    Cette innovation marque une avancée fondamentale pour les patients souffrant d’un cancer du sang (lymphone de type B). Aujourd’hui, un nombre important de patients sont devenus résistants au traitement courant. La société Novimmune a développé un traitement alternatif résidant dans la capacité à cibler deux protéines limitant la toxicité envers les cellules saines. CALYM a pu mettre à disposition ses compétences, ses équipes mais également une collection de cellules vivantes pour tester l’efficacité de l’anticorps. Ce partenariat s’est avéré décisif pour Novimmune dans la poursuite du développement d’un nouveau traitement attendu par de nombreux patients.
  • Honing Biosciences et l’institut Carnot Curie Cancer ont développé une nouvelle innovation dans le traitement de la thérapie cellulaire :
    L’institut Carnot Curie Cancer investit dans cette société issue des travaux de son équipe. Cette avancée permet d’améliorer l’efficacité de la thérapie cellulaire en évitant les effets indésirables de celle-ci. Honing Biosciences s’appuie sur des technologies qui permettent un contrôle précis des fonctions cellulaires. L’objectif est de soigner durablement les patients atteints d’un cancer grâce à une injection unique sans effet toxique.
  • L’institut Carnot Chimie Balard Cirimat et Womed améliorent la fertilité féminine grâce à un dispositif innovant de prévention des fausses couches :
    Ensemble, le Carnot Chimie Balard Cirimat et Womed développent un dispositif visant à prévenir les fausses couches et l’infertilité des femmes ayant subi une intervention chirurgicale intra-utérine. Cette découverte est un film réalisé à partir de polymère biocompatible, auto-déployable, antiadhérent et dégradable.

Toute l'informaiton sur FINDMED

Plus de détails sur BioFIT

4 Décembre 2018
3 Décembre 2018

Le Carnot BRGM et BOUYGUES TP s’associent autour du projet Immoterre pour une gestion durable des terres excavées

La gestion des terres excavées non inertes représente aujourd’hui un enjeu sociétal et environnemental majeur. Le partenariat Carnot BRGM - Bouygues TP permet d’apporter des réponses grâce à la gestion et à l’optimisation des déblais issus de travaux d’infrastructures, notamment ceux du Grand Paris Express. Ce projet de R&D est ambitieux : il vise à explorer des solutions innovantes pour une gestion plus durable des terres excavées.

Fermer

Le Carnot BRGM et BOUYGUES TP s’associent autour du projet Immoterre pour une gestion durable des terres excavées

La gestion des terres excavées non inertes représente aujourd’hui un enjeu sociétal et environnemental majeur. Le partenariat Carnot BRGM - Bouygues TP permet d’apporter des réponses grâce à la gestion et à l’optimisation des déblais issus de travaux d’infrastructures, notamment ceux du Grand Paris Express. Ce projet de R&D est ambitieux : il vise à explorer des solutions innovantes pour une gestion plus durable des terres excavées.

Les travaux souterrains du Grand Paris Express devraient engendrer 43 millions de tonnes de déblais et une proportion non négligeable de terres non inertes. Dans ce contexte, le projet Immoterre a pour mission d’optimiser la gestion de leur évacuation des chantiers dans le respect de l’environnement.

Immoterre s’oriente sur deux axes : la caractérisation et la stabilisation des contaminants et propose 2 solutions innovantes :

  • L’analyse rapide des éléments traces dans les terres excavées pour orienter les déblais vers les filières adéquates. Cette innovation permet de réduire drastiquement les délais et coûts de caractérisation des matériaux, et ainsi de limiter le recours aux stockages provisoires.
  • La stabilisation de ces éléments traces afin d’en réduire la mobilité, et ainsi de diminuer les coûts d’évacuation de ces terres en favorisant les installations de stockage de déchets inertes.

L’objectif R&D du projet est de valoriser ces terres excédentaires et d’optimiser la gestion de leur évacuation dans le respect de l’environnement.

Lire le communiqué de presse

3 Décembre 2018

Pages