Actualités

7 Octobre 2013

3ème édition du Prix FIEEC de la Recherche Appliquée au Rendez-vous CARNOT 2013

Le Prix FIEEC de la Recherche Appliquée vise à encourager le rapprochement entre chercheurs d’organismes publics et PME-ETI. Il récompense des chercheurs dont les projets technologiques ont permis de renforcer l’activité de PME-ETI.

Organisé par la FIEEC - Fédération des Industries Electriques, Electroniques et de Communication, en coopération avec l'Association des instituts Carnot, le F2i - Fonds pour l'Innovation dans l'industrie, Oséo, Supelec, Axon'Cable et 3A, il sera remis le 10 octobre à 16h pendant les Rendez-vous CARNOT.

En savoir plus

17 Septembre 2013

Laurent Malier, Président de l'Association des instituts Carnot

Laurent Malier, directeur de l'institut Carnot CEA LETI, a été élu Président de l'Association des instituts Carnot par le Conseil d'Administration du 12 septembre. Il était Vice-Président de l'AiCarnot depuis juin 2013.
 

Lire la suite
Fermer

Laurent Malier, Président de l'Association des instituts Carnot

Laurent Malier, Président de l'Association des instituts Carnot

Laurent Malier, directeur de l'institut Carnot CEA LETI, a été élu Président de l'Association des instituts Carnot par le Conseil d'Administration du 12 septembre. Il était Vice-Président de l'AiCarnot depuis juin 2013.

Laurent Malier dirige le CEA LETI depuis 2006. Il a notamment contribué à l’amplification des transferts industriels, à l’ouverture internationale de cet institut de recherche, avec des coopérations étroites avec Caltech, IBM et une dizaine d’industriels japonais, ainsi qu’au renforcement de la dynamique de création de start-up.

Diplômé de l’école Polytechnique, Laurent Malier est docteur en physique. Au sein de la DGA de 1994 à 2000, il a successivement piloté les activités de R&D en détection infrarouge puis en hyperfréquences, avant de prendre la direction du département composants électroniques, en charge de la stratégie du ministère dans le domaine, de la conduite des programmes amont et de l’expertise technique auprès des programmes.

Il rejoint Alcatel Optronics en 2001, comme responsable des développements des nouveaux produits, puis prend la direction de l’unité semiconducteurs en 2002, couvrant la R&D et la production. Suite à l’acquisition par Avanex en 2003, il pilote la fusion des activités de son secteur avec celles de Corning, et regroupe l’ensemble des activités américaines et françaises sur le site de Nozay (91).

Il rejoint le CEA-LETI fin 2004 en tant que directeur adjoint chargé de la stratégie et des programmes avant d’en prendre la direction mi-2006.

Laurent Malier est par ailleurs président du comité de pilotage de l’Institut de Recherche Technologique (IRT) NanoElec, membre élu du conseil d’administration du Pôle de compétitivité MINALOGIC, membre élu du Steering Board de l’association européenne des acteurs de la nanoélectronique (AENEAS). En 2009, il a été chargé d’une mission par le Ministre de l’Industrie sur les sites de production microélectronique en France.

17 Septembre 2013
16 Septembre 2013

Les instituts Carnot et les entreprises - septembre 2013

- L'institut Carnot Cetim vient d'installer à Saint-Etienne la nouvelle machine d'usinage multifonction mise à disposition des industriels en temps partagé. Elle est dédiée aux opérations de tournage-fraisage sur des pièces de grandes dimensions.

- L'institut Carnot CEA LETI et EV Group lancent un laboratoire commun dédié aux technologies de collage sur plaques.

- L'institut Carnot Cetim et CEA Tech (instituts Carnot CEA LETI, CEA LIST et Energies du futur) partenaires pour renforcer leur R&D dédiée à l’industrie.

- Création d'un Laboratoire International Associé (LIA) entre l'institut Carnot Cirimat et l'Institut de Technologie Tropicale de Hanoi au Vietnam.

Lire la suite
Fermer

Les instituts Carnot et les entreprises - septembre 2013

 

Usinage multifonction XXL : une nouvelle plateforme en temps partagé en Rhône-Alpes

Fort du succès des plateformes partagées de production (usinage à grande vitesse 5 axes, 8 axes, fusion de poudres, découpage adiabatique, etc.) portées par l'institut Carnot Cetim, l’équipe « usinage » de Saint-Étienne propose une nouvelle unité liée aux technologies de fraisage-tournage combiné.

Cette nouvelle machine multifonction (NTX 2000 de Mori Seiki), qui prend le relai de la NT 1000 dont nombre d’industriels ont pu bénéficier avant son acquisition par un des participants, va permettre de traiter des pièces de plus grandes dimensions (300x500 mm en usinage ciblé).

La mise à disposition de cet équipement sous forme d'un forfait de location permet aux entreprises d’en tester l'intérêt technique et de mesurer la rentabilité de la solution. Rappelons que le concept d’Unités pilotes à dispositif partagés (UPDP) permet aux industriels de valider pendant deux ans la faisabilité d’une nouvelle technologie sur leurs propres produits et de s’approprier de nouvelles compétences et des moyens en limitant les risques financiers.

Ce nouvel équipement rassemble déjà plusieurs industriels dans des secteurs variés de la mécanique de précision ainsi que des éditeurs FAO.

L'institut Carnot CEA LETI et EV Group lancent un laboratoire commun dédié aux technologies de collage sur plaques.

L'institut Carnot CEA LETI et EV Group (EVG) ont lancé un laboratoire commun sur une durée de trois ans pour optimiser les technologies de collage temporaire et permanent liées à l'intégration 3D TSV et toutes les hétérostructures de collages direct.

Le laboratoire, dans la continuité d’une collaboration de plus de 10 ans entre les deux organisations, se concentre sur le développement des matériels, logiciels et procédés.

« Les solutions pour les équipements et procédés de collage temporaire et permanent sont des produits clés pour EVG, a déclaré Markus Wimplinger, Directeur du développement technologique et de la propriété intellectuelle de l'entreprise EVG. Ce projet renforce la position de leader mondial du CEA-Leti dans la recherche en matière de collage sur plaques, et l’expertise sans équivalent d'EVG dans le développement d'équipements et de technologies de procédés pour le collage sur plaques. »

« Comme tous les laboratoires communs que le Leti crée avec ses partenaires, ce projet est conçu pour produire des solutions spécifiques et pratiques qui répondent aux exigences actuelles et futures du marché, a déclaré Laurent Malier, Directeur du CEA-Leti. Cette collaboration vise à intégrer plus efficacement et à moindre coût les empilements 3D TSV et à ouvrir de nouvelles voies pour le collage sur plaques en utilisant le collage covalent à température ambiante. »

« Pour que ces approches passent au stade de la fabrication à grand volume avec un collage sur plaques fiable, des procédés de fabrication innovants sont nécessaires, a déclaré Fabrice Geiger, qui dirige le département des technologies silicium du Leti. Les nouvelles technologies d'équipements et procédés développées au sein du laboratoire commun multiplient les possibilités, en particulier pour les empilements de matériaux hétérogènes qui nécessitent que le collage soit réalisé à basses températures. »
 

L'institut Carnot Cetim et CEA Tech (instituts Carnot CEA LETI, CEA LIST et Energies du futur) partenaires pour renforcer leur R&D dédiée à l’industrie.

Face aux enjeux français et européens de ré-industrialisation, l’institut Carnot Cetim et CEA Tech, le pôle « recherche technologique » du CEA, nouent un partenariat stratégique pour renforcer leur leadership européen, notamment dans le domaine du manufacturing avancé.

En renforçant l’offre de R&D en direction  des entreprises, ce partenariat permet :

  • d’accroître la valeur de l’offre technologique :
  • d’augmenter le volume de transfert technologique vers les grands groupes, ETI et PME ;
  • de mobiliser les forces critiques sur les enjeux de ressourcement ;
  • de partager des technologies et des procédés entre les acteurs de la mécanique et du manufacturing, de façon à accélérer la réactivité des entreprises via de nouveaux moyens ou technologies ;
  • de développer une offre de service plus complète accompagnant le déploiement des innovations technologiques

Outre un socle commun d’ingénierie, Cetim et CEA Tech partagent les mêmes principes de gouvernance et de conduite de projet. Depuis 2006, ils ont initié des collaborations au sein du réseau Carnot qui ont conduit à plus de 10 projets nationaux et européens communs.
En 2012, Cetim et le CEA-List ont engagé une démarche commune vers les PME/ETI dans le cadre du projet Carnot PME des Investissements d’Avenir (projet CAPME’UP).

Avec cet accord, ils apportent leur contribution au redéploiement industriel national par l’innovation et l’amplification de la recherche technologique aux côtés des Instituts Carnot de la filière Manufacturing.
L’important maillage du Cetim sur l’ensemble du territoire national (3 sites, 4 centres associés et partenaires, 16 délégations régionales) et les récentes implantations de CEA Tech en régions (PACA, Midi-Pyrénées, Aquitaine, Pays de La Loire) offrent des capacités de transfert technologique adaptées aux spécificités territoriales des entrepris

Lire le communiqué de presse

Création d’un Laboratoire International Associé (LIA) entre l’institut Carnot Cirimat et l’Institut de Technologie Tropicale de Hanoi au Vietnam.

A l’occasion des 30 ans de la coopération entre le CNRS et l’ASTV (Académie des Sciences et de la Technologie du Vietnam), le LIA Functional composite material (« FOCOMAT ») a été signé pour une durée de 4 ans en prolongement du LIA « Corrosion » (2005-2012). Ce LIA implique 3 des 7 équipes de l’institut Carnot Cirimat (SURF, PPB et PhyPol) et vise à développer des solutions originales en termes de traitement anti-corrosion, de mise au point de dépôts biomimétiques sur prothèses osseuses, ou encore d'élaboration de composites polymères / fibres bio-sourcées.

16 Septembre 2013
21 Août 2013

Décès de Denis Maugars, Président de l'AiCarnot

C’est avec une profonde émotion que l’AiCarnot vous informe du décès de son Président, Denis Maugars, survenu le 8 août 2013, à l’âge de 57 ans.

Denis Maugars était président de l'AiCarnot depuis mai 2013 après en avoir été le Vice-président depuis juin 2011.

25 Juillet 2013

Les instituts Carnot et les entreprises - juillet/août 2013

  • DOSEO, une plateforme d'innovation, de formation et de services, dédiée aux technologies de la radiothérapie et de l'imagerie associée (institut Carnot CEA LIST).
  • Aramco Overseas Company B.V., filiale de Saudi Aramco, ouvre un centre de recherche, l'Aramco Fuel Research Center (AFRC), sur les carburants à IFP Energies nouvelles à Rueil Malmaison.(institut Carnot IFPEN Transports Energie)
  • PSA Peugeot Citroën et 5 partenaires académiques dont l'institut Carnot I@L créent un pôle de compétences "Vibro-acoustic-Tribology@Lyon".
  • L'institut Carnot Curie Cancer et Sanofi partenaires contre le cancer de l'ovaire.
Lire la suite
Fermer

Les instituts Carnot et les entreprises - juillet/août 2013

DOSEO, une plateforme d'innovation, de formation et de services, dédiée aux technologies de la radiothérapie et de l'imagerie associée.

Portée par l'institut Carnot CEA LIST, l’Institut national du cancer (INCa), le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) et l’Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN), DOSEO accueillera des activités en forte synergie pour :
- Maîtriser les systèmes de radiothérapie sur toute la chaîne pour garantir une sécurité maximale aux patients.
- Innover en développant de nouvelles briques technologiques, par exemple des logiciels intervenant dans la préparation du plan de traitement des patients, pour effectuer les calculs prévisionnels de dose.
- Former étudiants et personnels médicaux aux évolutions techniques des dispositifs, en mettant en place des formations utilisant les moyens expérimentaux de la plateforme.
Les enjeux de ses travaux sont considérables : en France, aujourd’hui, 60 % des cancers sont traités
par radiothérapie ce qui représente 200 000 nouveaux patients par an.
La plateforme DOSEO est soutenue par le Campus Paris Saclay, le Conseil Général de l’Essonne, la Région Ile-de-France, le Fonds Européens de Développement Régional (FEDER), la Direction Générale de la Compétitivité de l’Industrie et des Services (DGCIS) et le pôle de compétitivité Medicen.

Aramco Overseas Company B.V., filiale de Saudi Aramco, ouvre un centre de recherche, l'Aramco Fuel Research Center (AFRC), sur les carburants.

 

L'AFRC est issu d’un partenariat de R&D avec l'institut Carnot IFPEN Transports Energie dans le domaine des carburants et des moteurs. La création de ce centre de recherche s'inscrit dans la relation de longue date qui unit les deux acteurs et vient renforcer les collaborations existantes. L'objectif est de développer des solutions techniques innovantes qui permettront d’améliorer les performances des moteurs thermiques, de minimiser l’empreinte carbone, et de réduire le coût global tout en anticipant les futures réglementations. Les nouvelles formulations de carburant et méthodologies seront intégrées sur des véhicules démonstrateurs réalisés au sein de l'institut Carnot IFPEN Transports Energie.

PSA Peugeot Citroën et 5 partenaires académiques dont l'institut Carnot I@L créent un pôle de compétences "Vibro-acoustic-Tribology@Lyon".

En partenariat avec le CNRS, l’ECL, l’ENTPE, l’INSA de Lyon et l’Université Lyon 1, PSA Peugeot Citroën a inauguré officiellement le 7 juin 2013, l’OpenLab « Vibro-Acoustic-Tribology@Lyon » (VAT@Lyon). Les ambitions de ce partenariat sont notamment, pour PSA Peugeot Citroën, de démultiplier ses capacités d’innovation et de maîtrise des technologies automobiles à moyen et long terme, et pour les laboratoires de valoriser leurs travaux de recherche à travers des applications industrielles.
Animé par un programme de recherche scientifique défini collégialement entre la Direction de la Recherche et de l'Ingénierie Avancée (DRIA) de PSA Peugeot Citroën et ces laboratoires reconnus de la région Rhône-Alpes, « VAT@Lyon » fédère les compétences de chercheurs issus des laboratoires suivants :
- Mécanique des fluides et d'Acoustique (LMFA, unité mixte ECL/CNRS/LYON1/INSA de Lyon/UJM), Tribologie et Dynamique des Systèmes (LTDS, unité mixte ECL/CNRS/ENISE), Génie Civil et Bâtiment (LGCB, unité de l'ENTPE), Mécanique des Contacts et des Structures (LAMCOS, unité mixte INSA/CNRS) et Vibrations et Acoustique (LVA de l'INSA Lyon). Sont également représentés dans l'OpenLab l'institut Carnot Ingénierie@Lyon (I@L).
Lire le communiqué de presse.

L'institut Carnot Curie Cancer et Sanofi partenaires contre le cancer de l'ovaire

Sanofi et l’Institut Curie, via sa structure de partenariat Curie Cancer labellisée institut Carnot , signaient, le 19 juin, un accord de collaboration de recherche de trois ans afin d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques pour la mise au point de traitements du cancer de l’ovaire. Avec une approche de recherche translationnelle, les équipes des partenaires vont identifier les « altérations moléculaires caractérisant les nombreux types de cancers de l’ovaire afin de concevoir de nouveaux médicaments efficaces ». Cette collaboration « va permettre d'allier les connaissances accumulées sur les cancers de l’ovaire depuis de longues années par les oncologues et les biologistes de l’Institut Curie, à l’expertise des chercheurs de Sanofi en matière de recherche et développement de produit » souligne le Dr. Debasish Roychowdhury, Senior Vice-Président de Sanofi Oncologie.
Lire le communiqué de presse.

25 Juillet 2013
28 Juin 2013

Retour sur le 17/20 Carnot 2013

Le 20 juin à Paris, la seconde édition du 17-20 Carnot a rencontré un réel succès avec près de 200 participants dont une majorité d'entreprises. Cet événement a permis de présenter quelques résultats du réseau Carnot ainsi que les enjeux à venir avec notamment l'organisation en filières de demande économique des instituts Carnot pour mieux répondre au besoin de rapprochement entre recherche publique et PME.
Le 17-20 a été l’occasion de rendre public un nouveau recueil d’exemples de partenariats R&D entre instituts Carnot et entreprises ainsi que le rapport d'activité 2012 de l'Association des instituts Carnot.

Lire la suite
Fermer

Retour sur le 17/20 Carnot 2013

Cette nouvelle édition du « 17/20 des instituts Carnot » a réuni 200 participants, acteurs de la recherche partenariale française, représentants du monde de l’entreprise et de la recherche. Elle a été l’occasion de faire le point sur les enjeux à venir pour les instituts Carnot dans le contexte économique difficile que traverse la France. Parmi ces enjeux, l’accès des PME à la recherche partenariale, un objectif prioritaire soutenu par le gouvernement.

« Le dispositif Carnot s'attaque à une coûteuse insuffisance : le lien entre recherche publique et industrie », a indiqué Françoise Prêteux, directrice de l'institut Carnot M.I.N.E.S. « Le réseau des instituts Carnot regroupe 15% des effectifs de la recherche publique et représente 50% de la R&D financée par les entreprises à la recherche française. Au total, le réseau cumule 360 millions d’euros de contrats de recherche directement financés par les entreprises, dont 27% avec des PME et des ETI ».
De son côté Geoffroy Roux de Bézieux, président d'Omea Telecom et récent candidat à la présidence du Medef, estime que « la France a de grandes difficultés pour innover […]. Pour être davantage innovateur, cela passe par un rapprochement entre la recherche publique et les PME […]. De ce point de vu là, les Carnot font un travail spectaculaire ».
La rencontre a été conclue par François Jamet, chef du SETTAR (service des entreprises, du transfert de technologie et de l'action régionale) de la DGRI au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, qui a déclaré : « les instituts Carnot tiennent une place centrale dans les actions du ministère. C'est un mécanisme qui reste pleinement vigoureux ».

En 2014 et avec l’appui du gouvernement, les instituts Carnot vont se réorganiser en filières de demande économique. « Nous allons nous réorganiser en filières de demande économique. Nous adoptons une logique de chaîne de production pour répondre aux besoins des marchés», a indiqué Françoise Prêteux. Cette structuration facilitera l’accès à la recherche publique pour les PME et ETI. Ces filières sont au nombre de 11, en cohérence avec les filières définies par la conférence des industries : aéronautique ; automobile ; chimie et matériaux ; construction ; éco-industries et énergie ;  éco-industries et environnement ; industrie et technologies pour la santé ; luxe et création ; mécanique - procédés et manufacturing ; produits biosourcés ; TIC-Numérique.

C’est pour illustrer l’engagement quotidien et concrets des laboratoires et des chercheurs des instituts Carnot en faveur de la compétitivité et du redressement productif qu’un recueil de 30 exemples de recherche partenariale issus de témoignages d’entreprises de toutes tailles, a été rendu public à l’occasion de ce 17-20. Le rapport d’activité 2012 de l’association des instituts Carnot a été également publié.

► Lire le livre
Voir la vidéo issue de trois de ces témoignages
Lire le rapport d’activité 2012 de l’AiCarnot

28 Juin 2013
18 Juin 2013

Les instituts Carnot et les entreprises - juin 2013

  • Simuler pour mammographier sans peine (institut Carnot Cetim).
  • L'institut Carnot Curie Cancer et Roche renforcent leur partenariat pour le développement de molécules innovantes.
  • L’institut Carnot CEA LIST et ELEKTA, fournisseur mondial de systèmes de traitement du cancer ont signé un partenariat de recherche dans le domaine de la radiothérapie.
  • Recherche et technologie pour les systèmes avioniques : renouvellement du laboratoire commun Airsys entre l'institut Carnot LAAS CNRS, l'IRIT, et Airbus.
Lire la suite
Fermer

Les instituts Carnot et les entreprises - juin 2013

  • Simuler pour mammographier sans peine (institut Carnot Cetim)

Rendre la mammographie plus supportable aux patientes est un des objectifs des travaux engagés avec GE Healthcare. Pour diminuer la pénibilité de l’examen, l’entreprise a fait appel à l’institut Carnot Cetim et à la simulation. La mission confiée consiste à concevoir une approche numérique de la compression du sein lors d’un examen. Il s’agit de comprendre comment se répartissent les charges. Cette simulation a nécessité la création de plusieurs modèles prenant en considération les caractéristiques mécaniques des tissus vivants, peau, graisse, glande mammaire, puis de les valider en les superposant à des images de référence. Depuis, GE Healthcare s’est lancé dans une nouvelle bataille : trouver la correspondance entre les contraintes et la perception de la douleur. Un nouveau programme de recherche sur trois ans est lancé avec le Cetim, sous la coordination de l’Institut Gustave Roussy de Villejuif, en partenariat avec le Centre de recherche en neurologie de Lyon spécialisé dans la douleur (Inserm, Université Claude Bernard Lyon 1) et la société I-Comète.

  • L'institut Carnot Curie Cancer et Roche renforcent leur partenariat pour le développement de molécules innovantes.

L'Institut Curie et Roche ont signé en 2009 un premier partenariat de recherche préclinique d’envergure, pour une durée de trois ans. Il visait à mieux comprendre le mécanisme d’action d’un nouvel anticorps de Roche, premier représentant d’une nouvelle classe thérapeutique, dans des formes de cancer du sein particulièrement agressives et pour lesquelles les traitements actuellement disponibles s’avèrent peu efficaces. Fort de cette première collaboration réussie, ils souhaitent développer la recherche translationnelle¹ pour accélérer l'arrivée de nouveaux traitements en cancérologie notamment dans l'environnement tumoral.
Grâce à ce partenariat, Roche a pu bénéficier d’une plateforme de modèles précliniques très représentatifs des tumeurs observées chez les patients, développés par les équipes de l’institut Carnot Curie Cancer, afin de déterminer dans quel sous-type de cancer du sein ce nouvel anticorps s’avérait le plus efficace. L’institut Carnot Curie Cancer possède par ailleurs une plateforme de protéomique RPPA (Reverse Phase Protein Analysis) parmi les plus performantes au monde par le nombre de marqueurs de l’activité d’une cellule qu’elle permet d’explorer. L’utilisation de cette plateforme a permis de préciser au niveau moléculaire l’impact de l’anticorps de Roche sur les cellules cancéreuses et d’identifier des marqueurs prédictifs de réponse. La mutualisation des expertises de Curie Cancer et de Roche au stade préclinique du développement de cette molécule a permis de mieux définir le protocole des premiers essais cliniques à conduire, facteur clé pour maximiser les chances de succès de ces essais.
L'institut Carnot Curie Cancer et Roche collaborent actuellement sur plusieurs programmes de recherche translationnelle portant sur d’autres molécules de Roche et faisant en partie appel aux mêmes plateformes technologiques.
Cet exemple illustre parfaitement la réalité du continuum qui existe à l’Institut Curie entre la recherche fondamentale, la recherche translationnelle, et la recherche clinique.

1. La recherche fondamentale produit de la connaissance et la recherche clinique, du progrès médical. La recherche translationnelle fait le lien entre les deux.
L’enjeu : accélérer le développement de nouveaux médicaments, grâce à la meilleure compréhension de la biologie des cancers.

  • L’institut Carnot CEA LIST et ELEKTA, fournisseur mondial de systèmes de traitement du cancer ont signé un partenariat de recherche dans le domaine de la radiothérapie.

Cette collaboration s’inscrit dans le cadre de la création de la plateforme des technologies dédiées à la radiothérapie et l’imagerie, DOSEO[1]. Localisée sur le centre CEA de Saclay, les activités de R&D menées au sein de DOSEO remplissent quatre grandes missions : développer des technologies innovantes en radiothérapie et imagerie, maîtriser ces nouveaux systèmes (métrologie, contrôle qualité) pour un traitement plus performant et plus sûr, rapprocher les différents acteurs du domaine, et former le personnel et les étudiants aux innovations développées.

Les premières collaborations entre ELEKTA et l’institut Carnot CEA LIST portent sur le développement de logiciels dédiés à la caractérisation dosimétrique complète des équipements de radiothérapie conçus par ELEKTA (accélérateurs, collimateurs multi-lames[2], imageurs EPID[3]). L'institut Carnot CEA LIST apportera également son expertise dans le domaine de la métrologie et du contrôle qualité, au travers du LNHB[4]. Cet accord couvrira aussi le domaine de la formation destinée aux personnels médicaux et étudiants ainsi qu’aux clients d’ELEKTA en s’appuyant sur les moyens expérimentaux mis à disposition au sein de la plateforme DOSEO.

[1] La plateforme DOSEO est portée par le CEA-List, l’Institut national du cancer (INCa), le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) et l’Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN), avec le soutien du Campus Paris Saclay, du Conseil Général de l’Essonne, de la Région Ile-de-France, du Fonds européen de développement régional (FEDER), de la Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services (DGCIS) et du pôle de compétitivité Medicen.
 [2] Dispositifs destinés à délimiter spatialement des faisceaux de particules pour irradier plus précisément la zone à traiter.
 [3] Electronic Portal Imaging Device : système électronique destiné à produire les images de contrôle en radiothérapie pour mesurer la dose délivrée au patient.
[4] Le Laboratoire national Henri Becquerel est le laboratoire national de métrologie dans le domaine des rayonnements ionisants.

  • Recherche et technologie pour les systèmes avioniques : renouvellement du laboratoire commun Airsys entre l'institut Carnot LAAS CNRS, l'IRIT, et Airbus.

Un accord de coopération entre l'institut Carnot LAAS CNRS, l’IRIT  et Airbus vient de renouveler jusqu’à fin 2015 le partenariat Airsys, Architecture et ingénierie des systèmes, dans le domaine des systèmes pour l’aéronautique. La coopération Airsys couvre les systèmes Avion, à bord et au sol, qu’il s’agisse des systèmes de vol, de maintenance, de fourniture d’énergie à bord, de communication et de gestion de l’information. La feuille de route de ces prochaines années comporte quatre thèmes prioritaires : la plateforme avionique ; le contrôle de vol ; l’ingénierie système ; les notions de fiabilité, disponibilité et diagnostic.
Des ateliers de travail sont en place pour la réflexion prospective, la définition des projets et la programmation de thèses. Le volume d’activités Airsys annuel représente environ 120 ETP (Equivalent temps plein, chiffres 2011) répartis en une quarantaine de projets.

18 Juin 2013
17 Juin 2013

Distinctions et instituts Carnot - juin 2013

  • Claude ESTOURNES, chercheur à l'institut Carnot CIRIMAT avec le Dr.Rachman CHAIM et Rachel MARDER et le professeur Zhijian SHEN, ont reçu le "Pfeil Award" pour l'année 2013.
  • Dr. Christophe Drouet à l'institut Carnot CIRIMAT a reçu le prix "Racquel LEGEROS Award" de l'International Society for Ceramics in Medicine (ISCM) pour sa contribution à la recherche portant sur les phosphates de calcium.
  • Dr Marc Taillefer, chercheur de l'institut Carnot CED2 vient de recevoir "l’European Sustainable Chemistry Award 2012" de l’European Chemical Society.
Lire la suite
Fermer

Distinctions et instituts Carnot - juin 2013

  • Claude ESTOURNES, chercheur à l'institut Carnot CIRIMAT avec le Dr.Rachman CHAIM et Rachel MARDER et le professeur Zhijian SHEN, ont reçu le "Pfeil Award" pour l'année 2013.

Claude ESTOURNES de l'institut Carnot du CIRIMAT (équipe Nanos composites Nanos tubes carbone), avec le Dr. Rachman CHAIM et Rachel MARDER du Department of Materials Engineering, Technion (Israel Institute of Technology, Haifa 32000, Israel) et le Prof. Zhijian SHEN du Department of Materials and Environmental Chemistry (Arrhenius Laboratory, Stockholm University, Stockholm S-10691, Sweden), ont reçu le "Pfeil Award” pour l’année 2013.
Ce prix décerné par l’Institute of Materials, Minerals and Mining vient récompenser ces chercheurs pour leurs travaux publiés [1] dans le domaine du frittage par Spark Plasma Sintering de céramiques nanocristallines.
[1] R. Chaim, R. Marder, C. Estournès and Z. Shen, Densification and preservation of ceramic nanocrystalline character by spark plasma sintering, Advances in Applied Ceramics 2012 VOL 111 NO 5&6, 280-285.

  • Dr. Christophe Drouet à l'institut Carnot CIRIMAT a reçu le prix "Racquel LEGEROS Award" de l'International Society for Ceramics in Medicine (ISCM).

Christophe Drouet, Docteur à l'institut Carnot CIRIMAT (équipe Phosphates, Pharmacotechnie, Biomatériaux),  Chercheur CNRS (CR1) et titulaire d’une HDR (habilitation a Diriger les Recherches), a reçu le prix "Racquel LEGEROS Award" de l'International Society for Ceramics in Medicine (ISCM) pour sa contribution a la recherche portant sur les phosphates de calcium. Ce prix a été remis au cours du congrès international ISACB6 ayant eu lieu a Nantes du 5 au 7 juin 2013.

  • Dr Marc Taillefer, chercheur de l'institut Carnot CED2 vient de recevoir l’"European Sustainable Chemistry Award 2012" de l’European Chemical Society.

Dr Marc Taillefer, chercheur de l'institut Carnot CED2 vient de recevoir "l’European Sustainable Chemistry Award 2012" de l’European Chemical Society, avec l’encouragement de l’European Environment Agency (EEA) et le soutien de SusChem (European Platform for Sustainable Chemistry) et de CEFIC (European Chemical Industry Association). Attribué tous les deux ans, ce prix récompense une contribution exceptionnelle au développement durable en appliquant les concepts de la Chimie verte. En savoir plus

 

17 Juin 2013
4 Juin 2013

Les instituts Carnot et les entreprises (juin 2013)

  • Simuler pour mammographier sans peine (institut Carnot Cetim).
  • L'institut Carnot Curie Cancer et Roche renforcent leur partenariat pour le développement de molécules innovantes.
  • L'institut Carnot IFPEN Transports Energie et LMS ont fêté leur 10ème anniversaire de collaboration dans le domaine de la simulation du groupe motopropulseur.
  • Recherche et technologie pour les systèmes avioniques : renouvellement du laboratoire commun Airsys entre l'institut Carnot LAAS CNRS, l'IRIT, et Airbus.
  • Signature d’un Laboratoire commun : le laboratoire IMP (institut Carnot I@L) - le groupe Hutchinson
Lire la suite
Fermer

Les instituts Carnot et les entreprises (juin 2013)

  • Simuler pour mammographier sans peine (institut Carnot Cetim)

Rendre la mammographie plus supportable aux patientes est un des objectifs des travaux engagés avec GE Healthcare. Pour diminuer la pénibilité de l’examen, l’entreprise a fait appel à l’institut Carnot Cetim et à la simulation. La mission confiée consiste à concevoir une approche numérique de la compression du sein lors d’un examen. Il s’agit de comprendre comment se répartissent les charges. Cette simulation a nécessité la création de plusieurs modèles prenant en considération les caractéristiques mécaniques des tissus vivants, peau, graisse, glande mammaire, puis de les valider en les superposant à des images de référence. Depuis, GE Healthcare s’est lancé dans une nouvelle bataille : trouver la correspondance entre les contraintes et la perception de la douleur. Un nouveau programme de recherche sur trois ans est lancé avec le Cetim, sous la coordination de l’Institut Gustave Roussy de Villejuif, en partenariat avec le Centre de recherche en neurologie de Lyon spécialisé dans la douleur (Inserm, Université Claude Bernard Lyon 1) et la société I-Comète.

  • L'institut Carnot Curie Cancer et Roche renforcent leur partenariat pour le développement de molécules innovantes.

L'Institut Curie et Roche ont signé en 2009 un premier partenariat de recherche préclinique d’envergure, pour une durée de trois ans. Il visait à mieux comprendre le mécanisme d’action d’un nouvel anticorps de Roche, premier représentant d’une nouvelle classe thérapeutique, dans des formes de cancer du sein particulièrement agressives et pour lesquelles les traitements actuellement disponibles s’avèrent peu efficaces. Fort de cette première collaboration réussie, ils souhaitent développer la recherche translationnelle¹ pour accélérer l'arrivée de nouveaux traitements en cancérologie notamment dans l'environnement tumoral.
Grâce à ce partenariat, Roche a pu bénéficier d’une plateforme de modèles précliniques très représentatifs des tumeurs observées chez les patients, développés par les équipes de l’institut Carnot Curie Cancer, afin de déterminer dans quel sous-type de cancer du sein ce nouvel anticorps s’avérait le plus efficace. L’institut Carnot Curie Cancer possède par ailleurs une plateforme de protéomique RPPA (Reverse Phase Protein Analysis) parmi les plus performantes au monde par le nombre de marqueurs de l’activité d’une cellule qu’elle permet d’explorer. L’utilisation de cette plateforme a permis de préciser au niveau moléculaire l’impact de l’anticorps de Roche sur les cellules cancéreuses et d’identifier des marqueurs prédictifs de réponse. La mutualisation des expertises de Curie Cancer et de Roche au stade préclinique du développement de cette molécule a permis de mieux définir le protocole des premiers essais cliniques à conduire, facteur clé pour maximiser les chances de succès de ces essais.
L'institut Carnot Curie Cancer et Roche collaborent actuellement sur plusieurs programmes de recherche translationnelle portant sur d’autres molécules de Roche et faisant en partie appel aux mêmes plateformes technologiques.
Cet exemple illustre parfaitement la réalité du continuum qui existe à l’Institut Curie entre la recherche fondamentale, la recherche translationnelle, et la recherche clinique.

1. La recherche fondamentale produit de la connaissance et la recherche clinique, du progrès médical. La recherche translationnelle fait le lien entre les deux.
L’enjeu : accélérer le développement de nouveaux médicaments, grâce à la meilleure compréhension de la biologie des cancers.

  • L'institut Carnot IFPEN Transports Energie et LMS ont fêté leur 10ème anniversaire de collaboration dans le domaine de la simulation du groupe motopropulseur.

L'institut Carnot IFPEN Transports Energie et la société LMS, leader en systèmes de tests et en logiciels de simulation de systèmes mécatroniques, ont célébré récemment les 10 ans de leur collaboration autour de la simulation du groupe motopropulseur. Les deux partenaires ont travaillé ensemble pour le développement de plusieurs librairies de simulation (moteur, organe de post-traitement, système de stockage d'électricité et véhicule) sous la plateforme LMS Imagine.Lab. Ces librairies sont utilisées par de nombreux constructeurs et équipementiers.

  • Recherche et technologie pour les systèmes avioniques : renouvellement du laboratoire commun Airsys entre l'institut Carnot LAAS CNRS, l'IRIT, et Airbus.

Un accord de coopération entre l'institut Carnot LAAS CNRS, l’IRIT  et Airbus vient de renouveler jusqu’à fin 2015 le partenariat Airsys, Architecture et ingénierie des systèmes, dans le domaine des systèmes pour l’aéronautique. La coopération Airsys couvre les systèmes Avion, à bord et au sol, qu’il s’agisse des systèmes de vol, de maintenance, de fourniture d’énergie à bord, de communication et de gestion de l’information. La feuille de route de ces prochaines années comporte quatre thèmes prioritaires : la plateforme avionique ; le contrôle de vol ; l’ingénierie système ; les notions de fiabilité, disponibilité et diagnostic.
Des ateliers de travail sont en place pour la réflexion prospective, la définition des projets et la programmation de thèses. Le volume d’activités Airsys annuel représente environ 120 ETP (Equivalent temps plein, chiffres 2011) répartis en une quarantaine de projets.

  • Signature d’un Laboratoire commun : le laboratoire IMP (institut Carnot I@L) - le groupe Hutchinson

Le laboratoire Ingénierie des Matériaux Polymères (IMP UMR 5223) composante de l'institut Carnot I@L, et le groupe Hutchinson, ont inauguré le laboratoire commun d’ingénierie des élastomères thermoplastiques le 16 mai 2013 à LyonTech-la Doua. Ils renforcent ainsi leurs collaborations d’une dizaine d’année.

4 Juin 2013

Pages