Actualités

4 Mai 2016

BIG (Bpifrance Inno Generation) - 25 & 26 mai 2016 à Paris

L'Association des instituts Carnot est partenaire de la 2ème édition des 24h de Bpifrance Inno Génération qui mobilise plusieurs milliers d'entrepreneurs issus de toutes les régions françaises et de tous les secteurs d'activité.

Au cours de ces 24 heures sont organisés des ateliers et workshop

Information complète sur l'événement

14 Avril 2016

Cetim : 50 ans de partenariats technologiques avec les industriels

Le Cetim fête ses 50 ans.

A cette occasion, l'institut Carnot Cetim met en avant l'innovation et organise des journées portes ouvertes dans ses centres de Senlis, Nantes et Saint-Etienne. Les entreprises, notamment les PME manufacturières, pourront avec 12 conférences, 7 circuits de visite et des tables rondes, préparer le futur en prenant connaissance des évolutions apportées par les technologies numériques.

Voir le programme complet

 

7 Avril 2016

Rapport d'activité 2015 de l'Association des instituts Carnot

L'année 2015 a confirmé la reconnaissance du rôle et de l'engagement des instituts Carnot en faveur de l'innovation des entreprises. En témoignent notamment, en cette année très riche :

  • la recommandation de la Commission Carnot 3 de pérenniser les fondamentaux du dispositif,
  • le succès des "10 ans des instituts Carnot" qui ont été l'occasion d'illustrer concrètement l'apport pour les entreprises de 10 ans de partenariat R&D entre les instituts Carnot et l'industrie.

Lire le rapport d'activité 2015 de l'AiCarnot

5 Avril 2016

Spencer le robot guide les voyageurs à l’aéroport Schiphol d’Amsterdam

Après plus de trois années de construction et de programmation, notamment par l'équipe RIS de l’institut Carnot LAAS CNRS,  Spencer le robot a achevé ses différents tests à l’aéroport de Schiphol et vient de guider avec succès ses premiers passagers de la compagnie aérienne KLM à travers l'aéroport jusqu’à leur porte d'embarquement.

Plus d'information

4 Avril 2016

Immunothérapie : l'institut Carnot Curie Cancer et Celyad collaborent pour un programme prometteur

L'institut Carnot Curie Cancer et Celyad, leader en ingénierie des thérapies cellulaires avec des programmes cliniques axés sur les maladies cardiovasculaires et l’immunothérapie des cancers, viennent de signer un partenariat stratégique visant à poursuivre le développement du programme NKR-T d’immunothérapie des cancers.

Lire le communiqué de presse

1 Avril 2016

L'impression 3D au service des chirurgiens ORL (institut Carnot Cirimat)

En mars 2016, l’équipe du docteur Agnès Dupret-Bories, chirurgien ORL à l’Institut universitaire du cancer Toulouse Oncopole (IUCT-O), a réalisé chez une patiente d’une trentaine d’années atteinte d’un ostéosarcome mandibulaire, une reconstruction de mâchoire en s’appuyant sur un modèle issu d’une impression 3D réalisée à l’institut Carnot CIRIMAT.

Lire le communiqué de presse

24 Mars 2016

Le projet de ressourcement MICA « µSurf » a tenu ses promesses

Les chercheurs de l'institut Carnot MICA viennent de réussir à élaborer des surfaces de silicone texturées aux propriétés superhydrophobes remarquables.Ces résultats issus du projet de ressourcement MICA « μSurf » sont le fruit de la collaboration de quatre structures de MICA, toutes expertes dans leurs domaines : la texturation de surface par laser femtoseconde par IREPA LASER, la caractérisation de la mouillabilité de surface par l’Institut de Science des Matériaux de Mulhouse (IS2M), l’étude des propriétés adhésives par l’Institut Charles Sadron (ICS) et l’élaboration de surfaces biofonctionnelles par l’INSERM.

Fermer

Le projet de ressourcement MICA « µSurf » a tenu ses promesses

Les chercheurs de l'institut Carnot MICA viennent de réussir à élaborer des surfaces de silicone texturées aux propriétés superhydrophobes remarquables. Ces surfaces, caractérisées par une extrême résistance au mouillage par des solutions aqueuses, ont par ailleurs montré un comportement prometteur en termes de contrôle de la croissance bactérienne, ouvrant la voie à la conception de nouveaux biomatériaux.

Choisie par les équipes de recherches, la technique de texturation de surface par laser femtoseconde a permis de produire, pour des conditions d’usinage spécifiques, quatre types de texture de surface ayant chacune des propriétés superhydrophobes. Conséquence inattendue de ce résultat : la nécessité de mettre au point une méthode inédite de caractérisation de la superhydrophobie, basée sur des techniques de tensiométrie.

Ces résultats issus du projet de ressourcement MICA « μSurf » sont le fruit de la collaboration de quatre structures de MICA, toutes expertes dans leurs domaines : la texturation de surface par laser femtoseconde par IREPA LASER, la caractérisation de la mouillabilité de surface par l’Institut de Science des Matériaux de Mulhouse (IS2M), l’étude des propriétés adhésives par l’Institut Charles Sadron (ICS) et l’élaboration de surfaces biofonctionnelles par l’INSERM.

24 Mars 2016
24 Mars 2016

Une nouvelle plateforme pour étudier l’hydrogène et ses applications

Les voitures à hydrogène sont promises à un bel avenir, à condition de maîtriser le stockage d’énergie. L’ENSTA ParisTech, membre de l’institut Carnot M.I.N.E.S, vient d'inaugurer une plateforme de recherche sur l’hydrogène et son utilisation comme vecteur d’énergie, que se soit pour des applications fixes ou pour la propulsion de voitures.

 

Fermer

Une nouvelle plateforme pour étudier l’hydrogène et ses applications

Les voitures à hydrogène sont promises à un bel avenir, à condition de maîtriser le stockage d’énergie. L’ENSTA ParisTech, composante de l’institut Carnot M.I.N.E.S, vient d'inaugurer une plateforme de recherche sur l’hydrogène et son utilisation comme vecteur d’énergie, que se soit pour des applications fixes ou pour la propulsion de véhicules automobiles.

Rappelons le principe des véhicules électriques à hydrogène : une « pile à combustible » produit, directement à partir d’hydrogène, l’électricité qui alimente le moteur électrique. Cette réaction ne produit aucun polluant, seulement de l’eau. Mais il reste de nombreux défis, notamment celui du stockage de cet hydrogène. Aujourd’hui, cette molécule très peu dense doit être comprimée dans des bonbonnes ou liquéfiée, avec des contraintes et des inconvénients non négligeables. C’est pourquoi de nombreux scientifiques s’intéressent à un autre mode de stockage : son piégeage dans des matériaux poreux. C’est l’objet des recherches de l’équipe de Didier Dalmazzone de l'Unité Chimie et Procédés à l’ENSTA ParisTech. Ces travaux pourraient aussi grandement bénéficier aux énergies renouvelables intermittentes : les surplus d’électricité d’une  ferme éolienne ou d’une centrale photovoltaïque peuvent être convertis en hydrogène, permettant le stockage de l'électricité ainsi produite.

Plus d'information

24 Mars 2016
24 Mars 2016

Sophie Moreau nommée directrice de l'institut Carnot CSTB

Sophie Moreau, architecte et docteur en sciences de l'ingénieur, vient d'être nommée directrice de l'institut Carnot CSTB. Aux côtés du directeur de la recherche et développement du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), Hervé Charrue, elle contribuera à la définition des grandes orientations de la recherche partenariale et sera en charge de son développement et de la coordination de l'Institut Carnot CSTB.

 

Lire la suite
Fermer

Sophie Moreau nommée directrice de l'institut Carnot CSTB

Sophie Moreau, architecte et docteur en sciences de l'ingénieur, vient d'être nommée directrice de l'institut Carnot CSTB. Aux côtés du directeur de la recherche et développement du Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), Hervé Charrue, elle contribuera à la définition des grandes orientations de la recherche partenariale et sera en charge de son développement et de la coordination de l'institut Carnot CSTB.

Après quinze ans d'ingénierie et de développement en aérodynamique sur des projets urbains, architecturaux ou industriels, et de direction de grands projets au sein d'un bureau d'ingénierie environnementale, Sophie Moreau a souhaité «soutenir et aider les acteurs de la construction et les partenaires du BTP, afin de répondre ensemble aux enjeux des transitions énergétique et numérique.» Elle s'appuiera pour cela sur l'ensemble des équipes de recherche du CSTB et sur les business développeurs.

Directrice déléguée recherche partenariale au CSTB depuis août 2015, elle a pris ses fonctions au sein de la direction de l'Institut Carnot CSTB en février 2016.

Docteur de l’Institut des sciences de l’ingénieur en thermique-énergétique et matériaux (ISITEM) de Nantes (1999), diplômée d'un DEA Ambiances architecturales et urbaines de l'Université de Nantes (1996), et architecte DPLG (1995), Sophie Moreau a débuté sa carrière comme collaboratrice dans des agences d'architecture (1992 à 1996). Elle rejoint en 1996 les équipes du CSTB pour y mener sa thèse de doctorat, puis y assure successivement à partir de 1999 les fonctions d'ingénieur d'études et recherches, d'ingénieur principal et de responsable thématique au sein du département d'aérodynamique. Elle poursuit sa carrière à l'agence d'architecture internationale Renzo Piano Building Workshop (RPBW), en tant que consultante environnement (2009 à 2010). En 2010, elle rejoint le bureau d'ingénierie RFR Eléments en tant que directeur de projet et responsable du pôle ingénierie et simulation (2010 à 2015). En parallèle, elle enseigne dans des établissements supérieurs, comme coordinatrice d'ateliers ou conférencière, dans plusieurs écoles nationales supérieures d’architecture (ENSA) en Ile-de-France, à l'École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l’industrie(ESTP) et dans le cadre de formation continue pour le pôle EVA du Conseil de l'Ordre des architectes Ile-de-France.

24 Mars 2016

Pages