Les instituts Carnot et les entreprises - juillet/août 2013

25 Juillet 2013

DOSEO, une plateforme d'innovation, de formation et de services, dédiée aux technologies de la radiothérapie et de l'imagerie associée.

Portée par l'institut Carnot CEA LIST, l’Institut national du cancer (INCa), le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) et l’Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN), DOSEO accueillera des activités en forte synergie pour :
- Maîtriser les systèmes de radiothérapie sur toute la chaîne pour garantir une sécurité maximale aux patients.
- Innover en développant de nouvelles briques technologiques, par exemple des logiciels intervenant dans la préparation du plan de traitement des patients, pour effectuer les calculs prévisionnels de dose.
- Former étudiants et personnels médicaux aux évolutions techniques des dispositifs, en mettant en place des formations utilisant les moyens expérimentaux de la plateforme.
Les enjeux de ses travaux sont considérables : en France, aujourd’hui, 60 % des cancers sont traités
par radiothérapie ce qui représente 200 000 nouveaux patients par an.
La plateforme DOSEO est soutenue par le Campus Paris Saclay, le Conseil Général de l’Essonne, la Région Ile-de-France, le Fonds Européens de Développement Régional (FEDER), la Direction Générale de la Compétitivité de l’Industrie et des Services (DGCIS) et le pôle de compétitivité Medicen.

Aramco Overseas Company B.V., filiale de Saudi Aramco, ouvre un centre de recherche, l'Aramco Fuel Research Center (AFRC), sur les carburants.

 

L'AFRC est issu d’un partenariat de R&D avec l'institut Carnot IFPEN Transports Energie dans le domaine des carburants et des moteurs. La création de ce centre de recherche s'inscrit dans la relation de longue date qui unit les deux acteurs et vient renforcer les collaborations existantes. L'objectif est de développer des solutions techniques innovantes qui permettront d’améliorer les performances des moteurs thermiques, de minimiser l’empreinte carbone, et de réduire le coût global tout en anticipant les futures réglementations. Les nouvelles formulations de carburant et méthodologies seront intégrées sur des véhicules démonstrateurs réalisés au sein de l'institut Carnot IFPEN Transports Energie.

PSA Peugeot Citroën et 5 partenaires académiques dont l'institut Carnot I@L créent un pôle de compétences "Vibro-acoustic-Tribology@Lyon".

En partenariat avec le CNRS, l’ECL, l’ENTPE, l’INSA de Lyon et l’Université Lyon 1, PSA Peugeot Citroën a inauguré officiellement le 7 juin 2013, l’OpenLab « Vibro-Acoustic-Tribology@Lyon » (VAT@Lyon). Les ambitions de ce partenariat sont notamment, pour PSA Peugeot Citroën, de démultiplier ses capacités d’innovation et de maîtrise des technologies automobiles à moyen et long terme, et pour les laboratoires de valoriser leurs travaux de recherche à travers des applications industrielles.
Animé par un programme de recherche scientifique défini collégialement entre la Direction de la Recherche et de l'Ingénierie Avancée (DRIA) de PSA Peugeot Citroën et ces laboratoires reconnus de la région Rhône-Alpes, « VAT@Lyon » fédère les compétences de chercheurs issus des laboratoires suivants :
- Mécanique des fluides et d'Acoustique (LMFA, unité mixte ECL/CNRS/LYON1/INSA de Lyon/UJM), Tribologie et Dynamique des Systèmes (LTDS, unité mixte ECL/CNRS/ENISE), Génie Civil et Bâtiment (LGCB, unité de l'ENTPE), Mécanique des Contacts et des Structures (LAMCOS, unité mixte INSA/CNRS) et Vibrations et Acoustique (LVA de l'INSA Lyon). Sont également représentés dans l'OpenLab l'institut Carnot Ingénierie@Lyon (I@L).
Lire le communiqué de presse.

L'institut Carnot Curie Cancer et Sanofi partenaires contre le cancer de l'ovaire

Sanofi et l’Institut Curie, via sa structure de partenariat Curie Cancer labellisée institut Carnot , signaient, le 19 juin, un accord de collaboration de recherche de trois ans afin d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques pour la mise au point de traitements du cancer de l’ovaire. Avec une approche de recherche translationnelle, les équipes des partenaires vont identifier les « altérations moléculaires caractérisant les nombreux types de cancers de l’ovaire afin de concevoir de nouveaux médicaments efficaces ». Cette collaboration « va permettre d'allier les connaissances accumulées sur les cancers de l’ovaire depuis de longues années par les oncologues et les biologistes de l’Institut Curie, à l’expertise des chercheurs de Sanofi en matière de recherche et développement de produit » souligne le Dr. Debasish Roychowdhury, Senior Vice-Président de Sanofi Oncologie.
Lire le communiqué de presse.