Les instituts Carnot et les entreprises (avril 2013)

29 Avril 2013

Le volet roulant solaire, fruit d'une collaboration entre Bubendorff & les instituts Carnot CEA LETI et Energies du futur (CEA LITEN)

La société Bubendorff, leader français du volet roulant, et le CEA collaborent depuis cinq ans sur le volet roulant du futur. Ce travail en commun porte ses premiers fruits, avec la commercialisation du volet roulant de façade autonome communicant, effective depuis janvier 2012.
"Développer un volet roulant motorisé nouvelle génération, intégrant de nouvelles technologies, pour aider les utilisateurs à mieux gérer les apports solaires dans leur habitat et réaliser ainsi des économies d'énergie" : tel était l’objectif au lancement de la collaboration. Pour être bien accueilli, ce nouveau produit devait avoir une grande longévité, minimiser son empreinte carbone et rester simple à installer et à utiliser.
De là est née l'idée d'un volet roulant de façade solaire totalement autonome en énergie, sans aucun raccordement au réseau électrique. Il devait être fonctionnel quelles que soient la zone géographique en France et l'exposition de la fenêtre, tout en restant aussi fiable que les volets traditionnels Bubendorff.
Le projet a ainsi pu bénéficier pleinement de la complémentarité des équipes : les compétences métier de Bubendorff, couplées à la richesse du savoir-faire du CEA dans le domaine des nouvelles technologies, ont permis de mettre au point le volet roulant autonome communicant. En savoir plus

Développement d'un lipide à ciblage cérébral par l'institut Carnot LISA et la PME Polaris

Polaris, PME de Bretagne, spécialisée dans la préparation de lipides d'intérêt nutritionnel d'origine marine, s'est associée à l'équipe "Ingénierie et Fonction des Lipides et lipoProtéines" (InFoLip) de l'UMR Inserm 1060/CarMeN au sein de l'institut Carnot LISA, pour étudier et produire un phospholipide structuré appelé AceDoPC, favorisant le ciblage au cerveau d'un acide gras essentiel à son développement et son fonctionnement.
AceDoPC a montré son bénéfice dans la diminution des conséquences délétères de l'accident vasculaire cérébral et s'est révélé aussi un anti-inflammatoire (Brevet INSA-Lyon 2011).
Dans le cadre d'un contrat incluant un projet de thèse débutant en 2012, la société Polaris va produire AceDoPC à l'échelle industrielle pour en poursuivre l'étude in vitro et in vivo au sein de l'équipe InFoLip et en vue d'un développement commercial avec une entreprise étrangère en neurobiologie. Un partenariat tripartite est ainsi engagé.

L'institut Carnot Energies du futur et la société Microphyt collaborent pour exploiter le potentiel des microalgues photosynthétiques.

 La société Microphyt externalise une partie de sa R&D à des équipes de l'institut Carnot Energies du futur dans le cadre d’un accord de collaboration sur quatre ans pour la réalisation du programme BOLERO. Celui-ci porte sur le perfectionnement des procédés de production de masse et le développement des molécules d’intérêt synthétisées par les microalgues vertes, dont le genre Chlamydomonas. Cette espèce a été particulièrement étudiée, et est le sujet de 7 000 articles scientifiques et 130 brevets déposés.
Le programme BOLERO prévoit d’identifier les molécules d’intérêt les plus prometteuses et d’optimiser leur synthèse par la sélection de souches améliorées afin d’accroitre les rendements de production. Il prévoit également le perfectionnement de cette technologie par transfert des connaissances du CEA en matière de technologie solaire. Plusieurs équipes du CEA sont impliquées dans ce partenariat : le CEA-Liten  (l’institut Carnot Energies du futur) en charge de la recherche technologique sur les nouvelles technologies de l’énergie, et CEA-iBEB qui explore les potentialités des microalgues dans le cadre de sa plateforme HélioBiotec située à Cadarache.
En savoir plus