Futur en Seine 2017 / Le OFF : intervention de 5 Carnot au séminaire e-santé

30 Juin 2017

Wallonie-Bruxelles International a organisé en partenariat avec l’AiCarnot, dans le cadre de l'agenda OFF du Festival Futur en Seine le 14 juin matin, le séminaire « e-santé : l’imagerie médicale et les plateformes santé de demain ». L’objectif était de présenter des projets scientifiques et technologiques en phase de valorisation devant un public d’entreprises, de groupes hospitaliers, de centres de recherche et d’académiques venant de France et de Wallonie, afin de favoriser les contacts en vue de réponses à des AAP européens ou de valorisation auprès de partenaires socio-économiques français et wallons. Les 5 interventions côté français étaient assurées par des représentants d’instituts Carnot :

- Emmanuel PROMAYON, Professeur à l’institut Carnot Logiciels et Systèmes Intelligents (LSI), a présenté la plateforme CamiTK (Computer Assisted Medical Intervention Tool Kit) destinée au prototypage d’applications GMCAO (Gestes Médico-Chirurgicaux Assistés par Ordinateur). Les applications GMCAO sont des systèmes complexes qui font intervenir plusieurs disciplines scientifiques, plusieurs acteurs, et sont soumises à la réglementation. La plateforme logicielle open-source CamiTK permet de faciliter l’intégration de domaines technologiques complexes et le prototypage.

- Clémentine ESPINASSE, Responsable opérationnelle du labCom BRAIN e-NOVATION, laboratoire commun entre le Groupe GENIOUS et l’institut Carnot ICM, a proposé un ensemble de jeux thérapeutiques permettant la rééducation physique et cognitive des patients atteints de maladie neurologiques (Parkinson, Alzheimer, AVC ..). Ces solutions ludiques font l’objet d’une étude clinique poussée permettant de prouver leur intérêt thérapeutique pour être Dispositif Médical avant la mise sur le marché.

- Véronique STANIEK, Directrice opérationnelle de l'institut Carnot CALYM, a présenté une application logicielle mobile customisée, nommée « ClinTrial Refer LYSA ». Elle permet au médecin de proposer à un patient, lors de la consultation, une inclusion dans un essai clinique qu’il aura pu identifier facilement et en temps réel grâce à l’application, ce qui présente l’avantage d’augmenter le recrutement des patients dans les essais cliniques du LYSA.

- Vincent AUGUSTO, Professeur à l’institut Carnot M.I.N.E.S, a communiqué sur l’Open-Lab #MedTechDesign qui se met en place au Centre Ingénierie et Santé (CIS) de MINES Saint-Etienne. Cet open-lab est dédié à la co-conception, co-création et co-design, pour la mise au point d’innovations en santé dans des environnements complexes. Avec une approche centrée sur l’utilisateur, il s’articulera autour de plateformes dédiées aux dispositifs médicaux, à l’organisation des systèmes de soins et celle des services de santé, intégrant réalité virtuelle, webservices et cluster de calcul.

- David ITIER, coordinateur des Affaires européennes à l’Institut Pasteur (institut Carnot Pasteur MS) a présenté les grandes lignes du défi Santé dans Horizon 2020, avec la programmation 2018-2019 sur ses 3 priorités : Better Health and care, economic growth and sustainable health systems (budget 2018-2019 de 923 M€) ; Digital transformation in Health and Care (186,6 M€) ; Trusted digital solutions and Cybersecurity in Health and Care (71 M€).

Cette matinée s'est poursuivie, pour les intervenants au séminaire, par la visite de 2 plateformes à l'institut Carnot TN@UPSaclay sur le Plateau de Saclay : DOSEO, la plateforme d'innovation, de formation et de services, dédiée aux technologies de la radiothérapie et de l'imagerie associée, puis le Showroom du List avec notamment des démonstrateurs de cobotique et de réalité virtuelle pour des applications dans le domaine de la santé. Les nombreux échanges, qui se sont déroulés lors de ces visites, ont ouvert des perspectives de collaborations avec des membres de la délégation wallonne.