Île-de-France

Région

Île-de-France

Exemples de partenariat avec des entreprises de la Région

Doctegestio ambitionne d’améliorer à la fois la gestion des données et l'allègement des tâches administratives à l’hôpital grâce à l’analyse sémantique.

Partenariat Carnot CEA LIST - Doctegestio

Alléger la codification des actes dans le dossier informatisé des patients en vue de leur remboursement par l’Assurance Maladie : c’est l’enjeu du projet d’intelligence artificielle DIM-IA.

Fermer
Partenariat Carnot CEA LIST - Doctegestio

Doctegestio ambitionne d’améliorer à la fois la gestion des données et l'allègement des tâches administratives à l’hôpital grâce à l’analyse sémantique.

Alléger la codification des actes dans le dossier informatisé des patients en vue de leur remboursement par l’Assurance Maladie : c’est l’enjeu du projet d’intelligence artificielle DIM-IA.

L'innovation

A l’issue de chacune des 7,7 millions d’hospitalisations en France, des médecins lisent et transcrivent les informations médicales en respectant une nomenclature stricte. Cette étape, indispensable au remboursement des patients, contribue désormais à alimenter le Dossier Médical Partagé (DMP). Doctegestio, acteur de la santé et du médico-social, propose d’assister les médecins hospitaliers dans les tâches de relecture et de codification. La solution est basée sur une analyse sémantique du langage naturel suffisamment précise pour accélérer et fiabiliser le résultat. Le projet DIM-IA, destiné aux Départements d’Information Médicale (DIM), conjugue base de données anonymisée et intelligence artificielle développée par le Carnot CEA LIST. L’objectif est de respecter les obligations réglementaires en optimisant le temps de traitement et la qualité de la codification. Le dispositif libère ainsi des ressources médicales à forte valeur ajoutée.

illustration_article_CEA_Plan de travail 1.png

Le besoin

Créé en 2000, le groupe Doctegestio est un acteur majeur et global de la santé, du médico-social et du tourisme social et familial en France, avec 290 établissements et près de 10 000 collaborateurs. La stratégie de développement du groupe repose sur une croissance externe dynamique et une numérisation très poussée de ses processus de gestion. Doctegestio mène ainsi plusieurs projets d’intégration d’IA pour la santé respectant les engagements du groupe en matière de solidarité et de défense des intérêts communs. 
La codification des séjours hospitaliers requiert la constitution d’une grande quantité de données issues de compte rendus opératoires, d’hospitalisation, de résultats d’analyses, etc. Afin d’en garantir le parfait anonymat, chaque établissement dispose d’une archive de cas clinique anonymisée (ACCA). Celle-ci utilise un numéro unique sans table de transcodage permettant d’identifier un séjour/patient. L’ACCA est alors exploitée par une intelligence artificielle basée sur l’analyse sémantique qualifiée en langage médical. Doctegestio et le CEA LIST ont mené un projet de recherche commun afin d’automatiser la codification des actes, opération coûteuse en temps et ressources. La fiabilité du dispositif développé a déjà suscité l’intérêt de la CNAM pour l’alimentation du DMP.
 

Le partenariat

Le Carnot CEA LIST mène des programmes de R&D sur les systèmes numériques intelligents et dispose notamment d’une forte expertise en intelligence artificielle. Une fois ses algorithmes d’analyse sémantique adaptés pour prendre en compte le lexique médical, l’institut a associé sa plateforme sémantique et la base des données issues des établissements hospitaliers gérés par Doctegestio, atteignant des performances remarquables. L’apprentissage tient compte de la grande diversité des sources disponibles : texte libre, non structuré, souvent difficilement exploitable. En se basant sur ces données non structurées, l’IA extrait des dossiers patients les informations pertinentes qu’elle classifie selon la norme CIM-10 (standard OMS). Les équipes du CEA LIST démontrent ainsi leur capacité à automatiser le travail de transcription des médecins hospitaliers avec un outil industriel. Outre le gain de productivité des intervenants, c’est l’ensemble de la chaîne de facturation des actes médicaux qui est accélérée et sécurisée. 
Suite au succès du projet DIM-IA, qui démontre l’intérêt et la fiabilité de l’IA pour les applications de santé, le CEA LIST et Doctegestio ont créé un laboratoire commun et envisagent désormais des projets de portée nationale.
 

Doctegestio ambitionne d’améliorer à la fois la gestion des données et l'allègement des tâches administratives à l’hôpital grâce à l’analyse sémantique.
Partenariat Carnot CEA LIST - Doctegestio

Une rondelle connectée permet un contrôle sans contact du serrage des écrous dans les moteurs aéronautiques

Partenariat Carnot Cetim - JPB Système

JPB Système répond avec le Cetim au besoin de l’industrie aéronautique de réduire le temps d’immobilisation des avions pour les opérations de contrôle du bon serrage des écrous.

Fermer
Partenariat Carnot Cetim - JPB Système

Une rondelle connectée permet un contrôle sans contact du serrage des écrous dans les moteurs aéronautiques

JPB Système répond avec le Cetim au besoin de l’industrie aéronautique de réduire le temps d’immobilisation des avions pour les opérations de contrôle du bon serrage des écrous.

L'innovation

Le contrôle sans contact du serrage des boulons dans un contexte de vibrations ou de variation thermique a déjà fait l’objet d’avancées dans le nucléaire ou le transport ferroviaire. Mais dans le secteur aéronautique, JPB Système est le premier à pouvoir proposer, pour les moteurs, une solution qui assure à la fois simplicité, rapidité et gain de précision. Déjà leader dans le domaine des écrous auto-freinés, l’entreprise a exploité sa maîtrise de l’IoT opérationnelle au sein de ses propres usines, pour élaborer une rondelle connectée. Non sensible aux perturbations électromagnétiques, elle affiche, en 1 seconde, le couple de serrage avec une précision de 6% à 10 cm de distance, là où un opérateur obtient au mieux 10% par une mesure traditionnelle. De telles performances permettent de limiter fortement le temps d’immobilisation des appareils pour le contrôle de leurs moteurs.

©Cetim

IMG_0474.JPG

Le besoin

JPB Système est une jeune entreprise familiale créée pour répondre spécifiquement aux besoins des principaux motoristes aéronautiques, en recherche de solutions pour sécuriser le serrage des boulons. Dès 2009, la PME adopte une stratégie d’innovation et de robotisation de sa chaine de production qu’elle a rendue auto-adaptative par l’usage notamment de l’IoT (internet des objets). Sa capacité à produire rapidement un ensemble de fixation ou d’étanchéité personnalisé, à un coût abordable, a permis à l’entreprise d’enregistrer une forte croissance et de se développer à l’international. Pour relever le challenge d’un contrôle de serrage rapide et fiable sans contact, les équipes de JPB Système ont exploité leurs acquis de terrain en IoT et ont dû intégrer de nouvelles compétences. En particulier, l’insertion des jauges de contraintes dans la rondelle a été réalisée en partenariat avec le centre de ressources en mécatronique du Carnot Cetim. Grâce aux ressources tant humaines que techniques du Cetim, l’entreprise a pu prouver l’efficacité et les bonnes performances de sa rondelle connectée. Au-delà de l’aspect technologique, le Cetim a su respecter l’ADN de l’entreprise, en contribuant à maintenir le niveau de réactivité et d’adéquation au besoin du client final de JPB Système.

Le partenariat

Le Carnot Cetim accompagne les entreprises du secteur mécanique, avec particulièrement des compétences fortes en mécatronique. Cette discipline permet d’intégrer des systèmes électroniques indispensables à l’intelligence embarquée au sein même des équipements mécaniques et de leur associer ainsi une fonction de services. Cette maîtrise a permis aux équipes du Cetim d’intervenir pour la conception de la rondelle qui, mécaniquement, participe au serrage de l’écrou. Il fallait en particulier, pour mesurer le couple, réaliser un corps d’épreuve usiné pour positionner les jauges de contraintes tout en intégrant le dispositif de communication. L’application de lecture développée par les équipes de JPB Système est installée sur un portable. Placé à quelques centimètres de l’écrou, l’écran affiche en 1 seconde la tension axiale mesurée par la rondelle. Celle-ci est télé-alimentée par un système passif pour éliminer toute interférence électromagnétique. Une première rondelle au diamètre M12 a été présentée au salon du Bourget 2019. Dans les mois qui viennent, l’électronique va être optimisée et le partenariat va permettre de proposer d’autres diamètres d’écrous. JPB Système relève le défi de la mesure à tout instant du serrage souhaité par l’un de ses clients !

Une rondelle connectée permet un contrôle sans contact du serrage des écrous dans les moteurs aéronautiques
Partenariat Carnot Cetim - JPB Système

SEGULA Technologies innove avec un nouveau modèle d'interaction fluide-structure plus précis pour prédire les risques nucléaires

Partenariat Carnot Smiles - SEGULA Technologies

SEGULA Technologies et le Carnot Smiles s'associent pour prédire les seuils de vitesses critiques à l’origine des instabilités des tubes au sein des générateurs de vapeur de centrales nucléaires.

Fermer
Partenariat Carnot Smiles - SEGULA Technologies

SEGULA Technologies innove avec un nouveau modèle d'interaction fluide-structure plus précis pour prédire les risques nucléaires

SEGULA Technologies et le Carnot Smiles s'associent pour prédire les seuils de vitesses critiques à l’origine des instabilités des tubes au sein des générateurs de vapeur de centrales nucléaires.

L'innovation

SEGULA Technologies est un groupe d'ingénierie présent mondialement, au service de la compétitivité de tous les grands secteurs industriels : automobile, aéronautique, énergie, ferroviaire, naval, pharmacie et pétrochimie. Parmi les domaines d'application, les équipes d'ingénieurs de SEGULA Technologies relèvent des défis technologiques relatifs à la sécurité et à la fiabilité des installations nucléaires. Ainsi, la modélisation du comportement des tubes au sein des générateurs de vapeur est un maillon capital de la chaîne de dimensionnement des installations nucléaires. A cette fin, SEGULA Technologies a développé une expertise quant aux phénomènes physiques en jeu et aux logiciels permettant de les modéliser. Afin de garantir la sécurité de ces installations, le Carnot Smiles appuie la démarche d'innovation de SEGULA Technologies en proposant de nouveaux modèles complémentaires permettant une meilleure compréhension et une prédiction plus précise des phénomènes physiques provoquant des instabilités dans les générateurs de vapeur.

gv_coupe_nettoye.png

Le besoin

Un des défis technologiques du secteur nucléaire concerne la stabilité dynamique des tubes présents dans les générateurs de vapeur, qui alimentent les turbines produisant de l'électricité à partir de l'énergie issue de la vapeur. Ces tubes sont sujets à d'importantes vibrations sous l’action de forces induites par l’écoulement de fluides au sein du générateur de vapeur. Ces vibrations doivent être maîtrisées pour éviter des instabilités qui peuvent porter atteinte à l'intégrité mécanique des échangeurs de chaleur. Afin d'y parvenir, il a fallu étudier les seuils de stabilité qui sont fonctions de la vitesse transverse qui caractérise l’écoulement, ainsi que les modèles algébriques qui déterminent le seuil d’instabilité. Le but du projet a été de contribuer à une meilleure compréhension du comportement des écoulements en interaction avec les tubes, en proposant des méthodes mathématiques innovantes pour simuler et prédire des seuils de vitesses critiques de l'écoulement du fluide.

Le partenariat

Le Carnot Smiles est un institut public de recherche spécialisé en modélisation mathématique, simulation numérique, optimisation et science des données. Parmi ses laboratoires, le Laboratoire Jacques-Louis Lions a apporté son expertise en analyse numérique de modèles physiques, qui, combinée à la force opérationnelle des ingénieurs de recherche du Carnot, ont contribué à accélérer les processus d'innovation de SEGULA Technologies. L'objectif du partenariat a été de dériver un nouveau modèle mathématique qui vise à déterminer les seuils d’instabilité dynamique des tubes de générateur de vapeur en fonction de la vitesse de l’écoulement, considéré comme incompressible, en utilisant une modélisation prenant en compte les effets du couplage fluide-structure, ce qui a permis de prédire la génération de phénomènes vibratoires critiques. Les équipes du Carnot Smiles ont assuré un transfert de connaissances, renforçant par là-même la compétitivité de SEGULA Technologies dans un domaine aussi technologique et concurrentiel que le nucléaire.

SEGULA Technologies innove avec un nouveau modèle d'interaction fluide-structure plus précis pour prédire les risques nucléaires
Partenariat Carnot Smiles - SEGULA Technologies

Un drone rampant anticipe et rationalise les opérations de curage des canalisations

Partenariat Carnot CEA LIST - Veolia SARP

SARP peut désormais proposer aux collectivités des missions de diagnostics rapides et économiques grâce au drone PREDIRE fruit d’un partenariat Carnot.

Fermer
Partenariat Carnot CEA LIST - Veolia SARP

Un drone rampant anticipe et rationalise les opérations de curage des canalisations

SARP peut désormais proposer aux collectivités des missions de diagnostics rapides et économiques grâce au drone PREDIRE fruit d’un partenariat Carnot.

L'innovation

La maintenance des canalisations d’assainissement de faible diamètre utilise le diagnostic vidéo depuis longtemps. Toutefois, en situation d’encrassement partiel, la solution vidéo atteint rapidement ses limites. Avec le drone PREDIRE, l’analyse exploratoire s’effectue quel que soit l’environnement. Ce robot peut évoluer sur différents terrains (boue, graisse, sable) au moyen d’un système de vis sans fin. Le drone escalade les obstacles et progresse de manière totalement autonome. Cet explorateur sans câble ni pilote peut parcourir jusqu’à 1,2 km par jour. En prenant une photo haute définition toutes les 10 secondes, il fournit les données nécessaires aux équipes pour estimer les besoins réels en curage et les portions concernées. Il permet ainsi d’économiser les opérations coûteuses par une maintenance préventive efficace et économique.

SARP.jpg

Le besoin

SARP, filiale du groupe Veolia, est issue du regroupement de plusieurs entreprises souvent familiales, parfois centenaires. Les 150 agences du groupe assurent l’entretien des canalisations auprès des collectivités. Dès 2014, l’entreprise a souhaité, avec des inspections préalables, limiter aux stricts besoins les opérations de curage nécessitant des équipements lourds équipés de pompe haute pression. Pour ce faire, SARP a soumis ses préconisations terrain au Carnot CEA LIST. Quatre ans plus tard, PREDIRE est adapté aux canalisations de 20 à 30 cm de diamètre représentant 70% du réseau des eaux usées. Avec les informations recueillies, SARP peut améliorer notablement la qualité de connaissance des canalisations en mettant en œuvre une maintenance prédictive fiable. La maîtrise des coûts, tant pour le pré-diagnostic par le drone que par l’optimisation des curages, constitue pour SARP une offre novatrice et compétitive en matière de services auprès de ses 100 000 clients.

Le partenariat

Le Carnot CEA LIST est un institut de recherche dédié aux systèmes numériques intelligents. En réponse à SARP, et sans a priori technologique, les équipes ont collaboré de manière itérative pour aboutir à l’exploitation du principe de la vis d’Archimède ou vis sans fin. Associé à un logiciel de contrôle commande dédié, le drone analyse son environnement et ajuste son comportement. Deux brevets protègent cette innovation passée à un stade d’industrialisation fin 2018. Les chercheurs du Carnot, partis d’une expression de besoins, ont pu appréhender les contraintes métier et concevoir un système complet grâce à un partenariat de R&D interactif. Le système d’inspection PREDIRE est d’ores et déjà exploité par SARP et mis en œuvre dans les marchés récemment remportés. Produit pour les besoins internes, il pourrait être commercialisé plus largement dans le futur.

Un drone rampant anticipe et rationalise les opérations de curage des canalisations
Partenariat Carnot CEA LIST - Veolia SARP

Un lecteur sans contact pour une biométrie plus sûre et efficace

Partenariat Carnot Télécom & Société numérique - IDEMIA

A l’issue d’une collaboration de 18 mois, les équipes du Carnot Télécom & Société numérique et IDEMIA ont mis au point un dispositif qui analyse et compare l’empreinte externe avec l’empreinte interne du doigt.

Fermer
Partenariat Carnot Télécom & Société numérique - IDEMIA

Un lecteur sans contact pour une biométrie plus sûre et efficace

A l’issue d’une collaboration de 18 mois, les équipes du Carnot Télécom & Société numérique et IDEMIA ont mis au point un dispositif qui analyse et compare l’empreinte externe avec l’empreinte interne du doigt.

L'innovation

Dès leur généralisation en 2003, les lecteurs d’empreintes digitales ont dû faire face à des systèmes de falsification plus ou moins perfectionnés. En parallèle, certaines empreintes réelles mais abîmées ne pouvaient être reconnues correctement. C’est en travaillant sur ces sujets que les chercheurs de Télécom SudParis, composante du Carnot Télécom & Société numérique, ont exploité la technique de la tomographie en cohérence optique. Les chercheurs ont utilisé la correspondance entre l’empreinte externe, constituée d’une couche en relief, et l’empreinte interne combinée à la disposition des pores de sudation. Le système BioDigital explore ces données biométriques grâce à un rayon lumineux sans qu’un contact soit nécessaire. Des schémas incohérents alertent sur une fausse empreinte. Quant aux reliefs détériorés d’un doigt abimé en surface, ils sont compensés par une empreinte sous-cutanée intègre et fiable.

copyright : IDEMIA, légende : Biodigital, une nouvelle technologie biométrique pour lutter contre les falsifications d'identité

idemia.jpg

Le besoin

IDEMIA est un acteur majeur de l’identification biométrique, fruit de la fusion entre Oberthur et Morpho fin 2017. Afin de consolider et maintenir une position de leader mondial reconnue, l’entreprise de 14 000 salariés dont 2 000 dédiés à la recherche se doit d’anticiper les tentatives de contrefaçon de données biométriques. A ce titre, la solution BioDigital, issue des recherches de Bernadette Dorizzi et Yanek Gottesman de Télécom SudParis, a été évaluée grâce à un algorithme spécifique et une base de données de référence d’Idemia. Le constat est que Biodigital est capable de comparer des empreintes digitales de façon plus fiable et plus précise avec un taux de détection des fausses empreintes proche de 100%. Un brevet a été déposé et la collaboration entre les équipes a permis de finaliser la conception d’un lecteur d’empreintes sans contact s’appuyant sur ce brevet.

Le partenariat

L’institut Carnot Télécom et Société numérique intègre Télécom SudParis dont la plateforme cybersécurité se distingue par sa capacité à simuler des situations réalistes. La technologie BioDigital, développée au sein de l’unité Biométrie, relève le défi d’obtenir une très bonne qualité de reconstruction de l’image de l’empreinte interne après projection d’ondes lumineuses sur la pulpe du doigt. La lumière envoyée dans le doigt renvoie, comme un écho, des informations au lecteur qui différent selon la profondeur et permettent de reconstruire une image 3D en haute résolution de l’empreinte interne qui est comparée au relief externe. Entre ces deux empreintes, le réseau des pores de sudation également reconstruit vient renforcer la sécurité du procédé. Les équipes Carnot ont assuré le transfert de technologie vers Idemia qui renforce ainsi son avance concurrentielle pour l’« identité augmentée ».

Un lecteur sans contact pour une biométrie plus sûre et efficace
Partenariat Carnot Télécom & Société numérique - IDEMIA

Inventec a lancé officiellement en juin la pâte à braser attendue par l’électronique high-tech

Partenariat Carnot Chimie Balard Cirimat - Inventec

L’expertise sur les matériaux du Carnot Chimie Balard Cirimat permet de répondre parfaitement aux exigences sévères de l’électronique pour le spatial et l’aéronautique.

Fermer
Partenariat Carnot Chimie Balard Cirimat - Inventec

Inventec a lancé officiellement en juin la pâte à braser attendue par l’électronique high-tech

L’expertise sur les matériaux du Carnot Chimie Balard Cirimat permet de répondre parfaitement aux exigences sévères de l’électronique pour le spatial et l’aéronautique.

L'innovation

Inventec, acteur majeur depuis plus de 50 ans des solutions chimiques pour les hautes technologies, élargit sa gamme de produits pour l’assemblage électronique avec l’Ecorel TM Oxal AG. Cette pâte à braser à base d’oxalate d’argent se distingue par sa capacité à se travailler à basse température tout en résistant aux très fortes chaleurs, et par l’absence totale de production de particules polluantes ou nanométriques. Elle répond aux strictes exigences de l’électronique high tech : miniaturisation, excellente conduction électrique et thermique, résistance mécanique, ainsi qu’aux normes environnementales (ROHS et REACH) notamment en n’utilisant pas le plomb. Elle est un élément clé de la qualité des brasures CMS* en conférant à l’ensemble des propriétés thermiques, électriques et mécaniques remarquables.

 

*Composants Montés en Surface

Inventec_CarnotCBC.jpg

Le besoin

Les circuits électroniques sont de plus en plus compacts et soumis à des températures de plus en plus hautes (300° C et plus). C’est le cas de l’électronique de puissance mais aussi des circuits pour l’aéronautique et le spatial où le matériau de brasage doit en plus avoir une bonne conductivité thermique pour évacuer la chaleur. Aucune des solutions proposées par la concurrence n’est vraiment satisfaisante. Le nouveau procédé de brasure reposant sur des microparticules d’oxalate d’argent élaboré par le Cirimat  ouvrait une nouvelle voie.
Il a permis de développer l’Ecorel TM Oxal AG présenté en juin au salon SMT.** Ce produit répond, à un tarif compétitif, aux attentes des fabricants de circuits électroniques soumis à de hautes températures. Il anticipe également les nouvelles contraintes réglementaires environnementales de 2021, ce qui garantit aux clients d’Inventec un atout commercial.

 

**System Integration in Microelectronics

Le partenariat

Le Cirimat, unité mixte de recherche CNRS 5085, a une expertise unique en science des matériaux. Il a mis au point ce nouveau procédé de brasage en associant ses connaissances en chimie des précurseurs métal-organiques et métallurgie des poudres. Bénéficiant d’un brevet issu d’un partenariat entre Thalès et le Carnot Chimie Balard Cirimat, Inventec, dans le cadre du programme Bravoh  soutenu par la DGA et impliquant aussi Gâches Chimie et ISP System, a pu déterminer la formulation de la pâte à braser. Celle-ci permet, de former à basse température des brasures à très forte conductivité thermique sans élément polluant.
La licence d’exploitation du brevet déposé en 2011 permet à Inventec de proposer cette brasure innovante résistant aux très hautes températures, un progrès considérable pour l’industrie. Cette innovation conforte Inventec en position de leader en Europe, Asie et Amérique du Nord.

Inventec a lancé officiellement en juin la pâte à braser attendue par l’électronique high-tech
Partenariat Carnot Chimie Balard Cirimat - Inventec

Fluigent rend accessible des techniques d’analyse performantes et fiables à l’échelle du micron ou nanomètre

Partenariat Carnot M.I.N.E.S - Fluigent

Pionnier en instrumentation microfluidique, Fluigent intègre les algorithmes du Carnot M.I.N.E.S pour innover et gagner en compétitivité sur ce marché en pleine expansion.

Fermer
Partenariat Carnot M.I.N.E.S - Fluigent

Fluigent rend accessible des techniques d’analyse performantes et fiables à l’échelle du micron ou nanomètre

Pionnier en instrumentation microfluidique, Fluigent intègre les algorithmes du Carnot M.I.N.E.S pour innover et gagner en compétitivité sur ce marché en pleine expansion.

L'innovation

La microfluidique donne aux laboratoires de biologie, médecine, pharmacologie, etc. des moyens de traiter rapidement de nombreux échantillons, en automatisant les manipulations et en réduisant les quantités, et donc les coûts. Fluigent se distingue par sa technologie disruptive, qui intègre notamment des algorithmes puissants, et sa capacité à proposer des solutions garantissant un écoulement microfluidique très stable et une gestion sophistiquée de systèmes fluidiques complexes. Les produits FRCM (Flow rate control module) et Flow EZ™ conçus en partenariat avec le Carnot M.I.N.E.S remportent un vif succès auprès des utilisateurs et préfigurent le laboratoire du futur, rapide, fiable, économe, avec une forte capacité d’adaptation.

Mines-Fluigent.png

Le besoin

Dès 2006, Fluigent confirme que l’analyse de micro échantillons de fluides circulant dans des canaux gravés dans une plaque de matière plastique ou verre ouvre une nouvelle ère de l’instrumentation. Mais cette technologie impose une maîtrise parfaite de la circulation des fluides dans les circuits. Fluigent travaille alors sur la fiabilité et la miniaturisation. Ses équipes imaginent des systèmes de contrôle de flux qui peuvent s’assembler pour construire à la demande des outils très rapidement opérationnels et ne nécessitant pas de longues phases de calibrage. La PME travaille dès 2012 avec le Centre Automatique et Systèmes (CAS-MINES ParisTech) de l’institut Carnot M.I.N.E.S Le partenariat se concrétise rapidement avec le logiciel FRCM (2013) puis avec les modules Flow EZTM (2017) qui participent significativement à la croissance régulière des ventes et lui confèrent un fort avantage concurrentiel.

Le partenariat

Le Carnot M.I.N.E.S (Méthodes innovantes pour l’Entreprise et la Société) s’attache à lever les verrous scientifiques pour permettre le développement de technologies à très fort impact socioéconomique. Les équipes ont apporté le fruit de 15 ans de travaux en théorie du contrôle et réussi à améliorer considérablement les performances. La contribution a permis d’optimiser le pilotage des vannes miniatures par des algorithmes embarqués qui contrôlent en temps réel les débits. Le partenariat a su respecter les valeurs d’indépendance et de préservation de la propriété industrielle de Fluigent, ainsi que sa proximité avec le terrain. En s’impliquant dès la conception de l'architecture du Flow EZTM, l’équipe de Nicolas PETIT a contribué au renforcement du leardership de l’entreprise française de 30 salariés. Fluigent poursuit sa forte croissance et son expansion mondiale avec des ventes dans plus de 40 pays.

Fluigent rend accessible des techniques d’analyse performantes et fiables à l’échelle du micron ou nanomètre
Partenariat Carnot M.I.N.E.S - Fluigent

Le Carnot CEA LIST accompagne Sherpa Engineering dans le marché du véhicule autonome

Partenariat Carnot CEA LIST - Sherpa Engineering

Grâce à la souplesse et la réactivité de leur laboratoire commun de modélisation, la PME a su proposer un outil performant pour la conception de véhicules autonomes.

Fermer
Partenariat Carnot CEA LIST - Sherpa Engineering

Le Carnot CEA LIST accompagne Sherpa Engineering dans le marché du véhicule autonome

Grâce à la souplesse et la réactivité de leur laboratoire commun de modélisation, la PME a su proposer un outil performant pour la conception de véhicules autonomes.

L'innovation

Pour les ingénieurs et concepteurs, modélisation, simulation et contrôle sont des points clés du processus d’ingénierie système. Or, celui-ci se heurte à des difficultés en termes de faisabilité et de délais de représentation. Partant de ce constat, Sherpa Engineering et le Carnot CEA LIST ont décidé d’unir leurs capacités de R&D au sein d’un laboratoire commun. Cette étroite collaboration a abouti au développement de PhiSystem, un environnement innovant de construction de modèles pour les systèmes complexes. Son atout majeur : en proposant une approche partant de la fonction pour en déduire les composants et l’architecture, la solution permet d’aborder les systèmes les plus complexes sous tous leurs aspects. Paramétrable, basé sur le standard SysML1, PhiSystem est notamment utilisé dans le cadre des études ADAS (Advanced Driver Assistance Systems) pour Renault et la RATP.

1. Systems Modeling Language (SysML) : langage de modélisation spécifique au domaine de l'ingénierie système permettant la spécification, l'analyse, la conception, la vérification et la validation de nombreux systèmes et systèmes-de-systèmes.

Montage_photos_Sherpa.png

Le besoin

Avec une centaine de salariés, Sherpa Engineering est spécialiste des études d’ingénierie depuis vingt ans. Forte de sa capacité à capitaliser sur ses travaux, la société dispose de sa propre R&D et s’attache à répondre dans les meilleurs délais à des clients de tous les secteurs soumis à de fortes pressions concurrentielles. Face aux enjeux majeurs du véhicule autonome et à ses problématiques complexes de fiabilité et de sécurité, il était nécessaire de développer un environnement adapté et très productif. Pour gagner en interactivité avec une vision moyen terme, Sherpa Engineering et le Carnot CEA LIST ont choisi de créer un laboratoire commun, réduisant ainsi les phases de transmission d’information et de validation. Menés en parfaite synergie, les développements sont plus rapides et directement exploités. Le choix de Papyrus2 et du langage de modélisation SysML, ainsi que la proximité des équipes, ont donné naissance à l’environnement PhiSystem, qui fluidifie l’ensemble des processus. Sherpa Engineering a ainsi pu enrichir son offre d’une activité d’ingénierie, basée sur une méthodologie globale orientée modèle et sur son statut d’expert, pour répondre aux attentes de ses clients industriels.

Le partenariat

L’institut Carnot CEA LIST a développé une forte expertise dans le domaine des systèmes numériques intelligents, en s’appuyant sur ses briques technologiques. Pour contribuer au développement des systèmes industriels de plus en plus complexes, l’institut dispose d’une plateforme d’ingénierie logicielle et système qui s’adapte aisément aux besoins métiers. Ayant déjà constitué des laboratoires communs avec des entreprises de toutes tailles, l’institut Carnot a proposé cette forme de partenariat souple et réactif à Sherpa Engineering, associant leurs compétences complémentaires en conception et modélisation. PhiSystem, fruit de leur collaboration, a été présenté lors de l’événement «#techday#cealist» du 14 mars 2017, démontrant à cette occasion les gains de temps et la réduction des coûts générés ainsi que le bénéfice d’une démarche collaborative innovante.
Le laboratoire commun constitue un atout majeur pour la PME qui maintient sa position de leader de l’ingénierie numérique : PhiSystem a séduit le marché français et a déjà permis à Sherpa Engineering d’accéder au marché japonais.

2. Le CEA LIST s’appuie sur son atelier d’ingénierie par les modèles, Papyrus, pour fournir des solutions industrielles facilitant la spécification, la conception et la réalisation correctes pour la construction de systèmes complexes, possiblement critiques, et en particulier de systèmes à composante fortement logicielle.

Le Carnot CEA LIST accompagne Sherpa Engineering dans le marché du véhicule autonome
Partenariat Carnot CEA LIST - Sherpa Engineering

Diota devient le premier éditeur français de solutions logicielles de réalité augmentée pour l’industrie

Partenariat institut Carnot CEA LIST - Diota

La réussite d’une start-up accompagnée par le Carnot CEA LIST.

Fermer
Partenariat institut Carnot CEA LIST - Diota

Diota devient le premier éditeur français de solutions logicielles de réalité augmentée pour l’industrie

La réussite d’une start-up accompagnée par le Carnot CEA LIST.

L'innovation

Logiciels de réalité augmentée dédiés à l’industrie : la solution proposée par Diota est déjà un succès commercial. C'est surtout un accès à de nouvelles modalités pour le manufacturing, le contrôle et la maintenance. Premier atout de la technologie issue de l'institut Carnot CEA LIST : sans marqueurs visuels, il suffit de disposer de son modèle 3D pour identifier un objet et lui superposer des informations variées. Deuxième atout : la création d’une « passerelle » connectant directement le progiciel aux systèmes d’information industriels.

Photo_Lettre_G.jpg

Le besoin

La solution DiotaPlayer, permet d’accroître la performance industrielle grâce à l’interaction entre données numériques et espaces de travail. Au travers de ses solutions de réalité augmentée, Diota rend son usage accessible à tous les opérateurs humains en situation opérationnelle, en simplifiant la phase d'acquisition - sans marqueurs - et en adoptant une ergonomie performante. Grâce à sa connexion avec le système d’information de l’entreprise, DiotaPlayer met à disposition des opérateurs les données des maquettes 3D dans les usines et sur les chaînes d’assemblage. A la clé, des gains de qualité et de productivité tout en réduisant les contrôles manuels.

Le partenariat

L'institut Carnot CEA LIST dédie ses recherches aux systèmes numériques intelligents, répondant notamment aux enjeux de l’usine du futur. Ses équipes se sont impliquées dès 2009 en soutenant la création de l'entreprise Diota et en lui apportant son expertise en réalité augmentée. Ce partenariat fructueux a permis à la start-up de séduire de nombreux grands groupes, mais aussi des PME exploitant la réalité augmentée à des fins de communication ou de valorisation de produits. L'institut Carnot CEA LIST, qui collabore étroitement avec Diota, l’accompagne dans sa success-story, désormais mondiale. Avec l’entrée au capital de Safran et de CEA Investissement notamment, et le doublement de ses effectifs, la start-up accélère son déploiement industriel.

Diota devient le premier éditeur français de solutions logicielles de réalité augmentée pour l’industrie
Partenariat institut Carnot CEA LIST - Diota

Du traitement de la cécité au Super Bowl

Partenariat institut Carnot Voir et Entendre - Atis

Atis, de la recherche Carnot au succès industriel international

Fermer
Partenariat institut Carnot Voir et Entendre - Atis

Du traitement de la cécité au Super Bowl

Atis, de la recherche Carnot au succès industriel international

L'innovation

Atis est une caméra dont le fonctionnement est proche de celui de la rétine humaine. Son capteur bio-inspiré fonctionne selon un modèle asynchrone qui détecte, au niveau de chaque pixel, les changements dans la scène observée, au lieu de fonctionner classiquement par une superposition d’images successives. Les performances en acquisition, codage de données et consommation d'énergie en font un composant essentiel et unique  pour une application nécessitant de capter des informations en temps réel.

Photo_Lettre_D.png

Le besoin

La première application de cette technologie a été de répondre aux besoins spécifiques liés au développement de systèmes de vision bionique (rétine artificielle). Ils  nécessitent un traitement d’images accéléré ainsi qu’un codage de l'information adapté aux spécificités du fonctionnement de la rétine et du cortex visuel.

Pixium Vision, acteur majeur dans le traitement de la cécité, développe le dispositif IRIS2,  actuellement en essai clinique, qui associe la caméra Atis à un implant rétinien. Le dispositif permet aux patients atteints de rétinite pigmentaire de retrouver des perceptions de lumière et de formes pour reconnaitre des objets et acquérir une plus grande autonomie dans leur vie quotidienne.

Le  potentiel d'Atis a conduit à la création de la société Chronocam, dans le but d’étendre l’utilisation d’Atis à tous les marchés liés à l'image au-delà des applications médicales : sécurité, robotique, transports, jeux vidéo, et dans un futur plus ou moins proche, l'amélioration des replays instantanés lors de grands évènements sportifs tels que le Super Bowl !

Le partenariat

L'institut Carnot Voir et Entendre est l’un des plus importants centres de recherche intégrée sur les maladies de la vision en Europe. C’est en son sein qu’une équipe de chercheurs et de mathématiciens, en collaboration  avec Pixium Vision, a mis au point les caméras et algorithmes. L’institut travaille en parallèle en étroite collaboration avec la société Chronocam. Ces échanges témoignent de la capacité des instituts Carnot à s'intégrer dans la réalité industrielle et commerciale des entreprises d’innovation.

  

 

 

 

 

Du traitement de la cécité au Super Bowl
Partenariat institut Carnot Voir et Entendre - Atis

Toap Run fait entrer Genious dans la silver économie

Partenariat institut Carnot ICM - Groupe Genious

Fruit du partenariat avec le Carnot ICM, le logiciel thérapeutique est distingué.

Fermer
Partenariat institut Carnot ICM - Groupe Genious

Toap Run fait entrer Genious dans la silver économie

Fruit du partenariat avec le Carnot ICM, le logiciel thérapeutique est distingué.

L'innovation

L'expérience du jeu mise au service de la santé est désormais une réalité grâce au travail conjoint de spécialistes de l'informatique ludique et de chercheurs en neurosciences et cliniciens. Le vieillissement de la population nécessite de trouver des moyens de prévenir et traiter des troubles neurologiques d'origines multiples (Alzheimer, AVC, etc.). Toap Run, logiciel destiné aux personnes atteintes de la maladie de Parkinson, associe créativité numérique et rigueur scientifique. Il préfigure les solutions innovantes, dont l'efficacité clinique vérifiée et étalonnée répond aux attentes d'un marché en développement. Dès octobre 2016, les professionnels de santé pourront accéder gratuitement au jeu Toap Run à l'issue de sa phase de validation clinique.

Photo_Lettre_C.jpg

Le besoin

Le groupe Genious, PME de 200 collaborateurs implantée à Paris, Rennes et Montpellier, a développé depuis 1983 un savoir-faire important dans les domaines des applications mobiles, serious-game et e-learning. Acteur de la e-santé, la SSII  a voulu proposer un outil thérapeutique destiné à améliorer la mobilité des patients atteints de la maladie de Parkinson, économique, évolutif, et utile aux soignants dans le suivi des symptômes. Pour valider la démarche, il lui fallait un soutien scientifique et la possibilité d'évaluer le produit en situation réelle.

Le partenariat

L'institut Carnot ICM mène, à l'hôpital Pitié-Salpêtrière, des recherches dans le domaine du cerveau et de la moëlle épinière. Ses chercheurs et cliniciens spécialistes des neurosciences ont collaboré au projet Toap Run dont les avancées en matière d'usages en santé pour les thérapeutes et les patients ont permis à Genious d'être identifié comme pépite du numérique. Par ailleurs, Toap Run fait partie des lauréats du concours mondial d’innovation 2030. Au delà de la mise sur le marché du logiciel, le partenariat s'est aussi concrétisé par la création d'un laboratoire commun baptisé BRAIN e-NOVATION.

Toap Run fait entrer Genious dans la silver économie
Partenariat institut Carnot ICM - Groupe Genious

Les régions

Auvergne-Rhône-Alpes
Bourgogne-Franche-Comté
Bretagne
Centre-Val de Loire
Grand Est
Hauts-de-France
Île-de-France
Normandie
Nouvelle-Aquitaine
Occitanie
Pays de la Loire
Région Sud
Une présence sur tout le territoire

Les instituts de la région