Un patient aveugle récupère partiellement la vue après une thérapie optogénétique

06 2021
Les Carnot et les entreprises

Les chercheurs de l’Institut de la Vision composante du Carnot Voir et Entendre, emmenés par le Directeur de l’IHU FOReSIGHT et Directeur du Carnot, le Pr José-Alain Sahel un ophtalmologiste visionnaire, avec le Directeur de l’Institut d’ophtalmologie de Bâle (Suisse), Botond Roska et la Start-up GenSight Biologics ont travaillé au développement de la thérapie optogénétique à base de protéine d’algue pour réintroduire une sensibilité à la lumière dans la rétine aveugle et restaurer ainsi la vue de patients devenus aveugles.

Si la thérapie optogénétique basée sur la protéine d’algue a révolutionné la recherche en neurosciences, c’est la première fois au niveau international que cette approche innovante est utilisée chez l’homme avec succès.

Cette approche thérapeutique cible toutes les pathologies avec perte des photorécepteurs comme la rétinopathie pigmentaire, qui affecte le patient inclus dans l’essai clinique et ayant retrouvé la vue. Cette maladie génétique dégénérative de l'œil se caractérise par une perte progressive de la vision, causée par des mutations dans plus de 71 gènes différents. Cependant, l’approche pourrait s’appliquer à d’autres pathologies de la rétine comme la dégénérescence maculaire liée à l’âge.