Création d'un "Organ-On-Chips Center" grâce au partenariat Carnot Pasteur MS avec la société Emulate

03 2019
Les Carnot et les entreprises

Soutenue par le Carnot Pasteur Microbes & Santé (Pasteur MS), la plateforme Biomatériaux et microfluidique dirigée par Samy Gobaa de l’Institut Pasteur s’est associée à la société Emulate pour offrir à la communauté scientifique un accès privilégié à la technologie Organs-On-Chips. Dans le cadre de ce partenariat, Emulate, leader sur le marché, va soutenir les efforts pour l’implémentation des technologies Organs-on-Chips pour des projets de recherche pasteuriens ou collaboratifs, notamment dans le domaine des maladies infectieuses.

Reproduire le fonctionnement des organes
La technologie « Organ-on-chip » consiste à reproduire fidèlement les caractéristiques physiologiques d’un organe cible (intestins, alvéoles pulmonaires, foie…) sur puce microfluidique*.
Cette technologie en plein essor s’impose aujourd’hui dans divers domaines, tels que la validation de candidats médicaments, les tests de pharmacocinétique, la mechanotransduction, etc.
Elle permet de réexaminer le pipeline de découverte de médicaments en fournissant des données sur leur innocuité et leur efficacité dans un contexte physiologique pertinent.

* La microfluidique est la science et la technologie des systèmes manipulant des fluides et dont au moins l'une des dimensions caractéristiques est de l'ordre du micromètre (source Wikpedia).

Une 3ème voie pour la recherche biomédicale
Choisir le bon modèle d’étude est déterminant dans le domaine de la recherche biomédicale. Traditionnellement, le choix se fait entre modèle animal pertinent mais éthiquement critiqué et système de culture in vitro plus facile d’utilisation mais pas nécessairement assez puissant. Une troisième voie se dessine grâce à la technologie « Organ-on-chip » inventée et développée à l’Université de Harvard à la fin des années 2000.