Nouveau contrat de coopération technologique entre le Carnot Cetim & Naval Group pour l’industrie de défense européenne

03 2019
Les Carnot et les entreprises

Créer une offre unique en Europe dans le domaine de la qualification d’équipements nucléaires au service des industriels. C’est l’ambition du Cetim labellisé Carnot et de Naval Group en signant, des mains d’Emmanuel de Lauzon, Directeur du site nantais du Cetim et Jean-Luc France, directeur du site Naval Group de Nantes-Indret, un contrat de coopération technologique le 27 février 2019. Ensemble, les deux partenaires visent le développement de prestations autour d’une offre conjointe, en mutualisant leurs expertises et les moyens industriels du leader européen du naval de défense.

Depuis plusieurs années, le Cetim propose à ses clients une offre d’essais spécifiques s’appuyant sur la mise à disposition de la station d’essais nucléaires de Naval Group. Les prestations sont réalisées notamment avec les boucles d’essais eau/vapeur et avec les caissons hyperbares dédiés à la simulation d’équipements utilisés à des profondeurs sous-marines de plus de 2000 mètres. Cet outil certifié permet au leader européen du naval de défense de tester des composants de chaufferies nucléaires installées à bord de ses sous-marins, comme les vannes, les soupapes ou encore les clapets.

Cet accord permet d’aller plus loin avec une offre commune. Un deal gagnant-gagnant. Pour Naval Group, « mettre en commun nos forces commerciales et industrielles, c’est répondre à notre politique de maintien des compétences et à notre dynamique de développement », déclare Jean-Luc France. Et pour le Cetim, « cette offre vient élargir notre gamme de prestations d’essais pour le secteur du nucléaire et confirme notre expertise en la matière », déclare Emmanuel de Lauzon.