Le Carnot Cetim élargit son offre d’essais en environnement avec un vibrateur de forte puissance

10 2020
Les Carnot préparent le futur

Cetim, Institut technologique labellisé Carnot, complète sa palette d'équipements d'essais avec l’acquisition d’un septième vibrateur. Particulièrement adapté aux besoins des industries des secteurs de l’aérospatial, du ferroviaire, de la défense, de l’automobile, du nucléaire et de l’énergie, ce nouvel équipement de pointe permet la réalisation de campagnes d’essais sur plusieurs centaines d’heures avec des capacités accrues en matière d’effort, de déplacement, de vitesse et d’accélération.

Avec ce nouvel investissement, le Cetim dispose désormais d’une offre couvrant une très large gamme de besoins pour les industriels souhaitant étudier le comportement vibratoire de leurs produits/équipements en environnement sévère afin d’en optimiser le design et d’en améliorer les performances. 

De nouvelles possibilités d’essais pour la fiabilisation et la qualification de produits en environnement sévère

Pour compléter son offre en essais de chocs et vibrations, s’appuyant jusqu’ici sur 6 vibrateurs allant de 20 à 160kN, Cetim se dote d’un 7ème vibrateur aux capacités accrues. Supportant des essais de vibrations sévères qui nécessitent des forces jusqu’à 200 kN, il est aussi adapté aux essais de chocs avec des forces jusqu’à 600kN.

Ses capacités d’accélération (jusqu’à 160g), de force, de vitesse (jusqu’à 2.5m/s) et de déplacement (76mm c-c) sont nettement augmentées pour réaliser des essais impliquant des chocs importants et des vibrations sévères sur une plage de fréquences allant de 5 à 2100Hz. Ce nouvel équipement peut en outre accueillir des pièces de grandes dimensions (4 x 2.5m) pouvant aller jusqu’à 5 tonnes grâce à sa version allongée disposant de 2 tables horizontales et d’une table verticale guidée. Grâce à sa capacité de refroidissement améliorée, il est en mesure de supporter des essais d’endurance à forte sollicitation et ce, sur plusieurs centaines d’heures. 

Ce nouveau vibrateur permet ainsi de tester des équipements aéronautiques (militaires et civils), ferroviaires (équipements sur et sous caisse ou sur bogie), de défense (armes, équipements de véhicules, de surveillance aérienne), automobiles (électriques, mécaniques avec ou sans climatique), nucléaires (de zones K1 à K3, d’instrumentation, de refroidissement de réacteur, HVAC), liés au marché de l’énergie (transport gaz liquéfié), ou encore les équipements pour l’industrie spatiale (instrumentation, satellites).


Avec Cetim, les industriels bénéficient d’un large panel de prestations : 
Grâce au savoir-faire des experts du Cetim et à ses équipements de pointe, les industriels peuvent caractériser, qualifier et fiabiliser la résistance de leurs produits aux différents environnements (vibratoires, chocs, sismiques, climatiques, compatibilité électromagnétique, corrosion, etc…), garantir leur maintien en conditions opérationnelles jusqu’à déléguer le pilotage complet d’un plan de validation multi-physique.

Parmi les prestations proposées par Cetim :
Le diagnostic vibratoire en conditions d'exploitation ou pendant l’essai, la caractérisation vibratoire des structures, les essais sur vibrateurs électrodynamiques, ou des essais plus spécialisés (sismiques, climatiques , pression, vibration, température, corrosion…), mais aussi des prestations de surveillance vibratoire des équipements et de maintenance prédictive par détection vibratoire, la définition et le déploiement d’une stratégie de traitement de données ou encore la personnalisation des essais vibratoires en fonction des conditions d'exploitation….