Le Carnot AgriFood Transition ressuscite des plantes disparues grâce aux biotechnologies végétales

09 2019
Les Carnot préparent le futur

Vegenov, composante du Carnot AgriFood Transition, et le Conservatoire botanique de Brest travaillent au programme « Résurrection des espèces disparues », soutenu par Klorane Botanical Foundation. Ce nouveau programme inédit doit permettre de ressusciter des plantes disparues notamment grâce aux biotechnologies végétales.

Aujourd’hui, c’est 20% des espèces sauvages végétales qui sont menacées. C’est pour cela que depuis 2015, les botanistes du conservatoire sont partis à la recherche d’espèces disparues depuis le milieu du XIXème siècle. Ils ont collecté des graines là où on pouvait encore en trouver et dans diverses régions du monde. Par la suite ils ont fait appel au Carnot AgriFood Transition pour trouver un moyen de ressusciter ces plantes disparues grâce à la culture in-vitro. 

La culture in vitro permet la croissance de plantes entières à partir de tout petits fragments d’une plante, voire de cellules isolées. On place ces fragments de plantes sur milieu nutritif pour qu’ils puissent se développer en une plantule complète, et même se multiplier à nouveau. C’est le micro-bouturage. Ensuite, on les ré-acclimate en serre. A ce jour, 84 jeunes plants de Cylindrocline ont été rapatriés  à l’île Maurice depuis les serres de Brest.