Institut Carnot Curie Cancer : un modèle original intégré d’incubation de start-ups

04 2021
Les Carnot préparent le futur

Les derniers mois ont été marqués par une crise sanitaire sans précédent. Plus que jamais, et dans un contexte recherche scientifique et médicale accélérée, le rôle crucial des sociétés de biotechnologies et de l’innovation dans le domaine de la santé a été mis en lumière. En la matière, le modèle de l’Institut Curie (Carnot Curie Cancer) est unique et s’appuie notamment sur un programme d’incubation de start-ups intégré qui est présenté pour la première fois. Avec 27 start-ups déjà créées et 265 millions d’euros de fonds levés, l’Institut Curie compte sur son dynamisme et son ambition pour poursuivre et accélérer les innovations en cancérologie.

Grâce à un programme d’incubation original, l’Institut Curie a déjà fait naître 27 start-ups depuis 2002 dont 11 ces 5 dernières années.

"4 ans après le lancement de la nouvelle stratégie de valorisation et de partenariats industriels, le bilan est très satisfaisant avec des indicateurs en croissance qui traduisent une dynamique de fond. Déjà reconnu pour l’excellence de sa recherche et de ses soins en cancérologie, l’Institut Curie est dorénavant identifié comme un centre de premier plan au niveau européen capable de transformer l’innovation en succès entrepreneuriaux" explique Amaury Martin, PhD, Directeur Valorisation et Partenariats Industriels de l’Institut Curie et Directeur du Carnot Curie Cancer.

Le programme d’incubation vise à favoriser le transfert des technologies développées au sein de l’Institut Curie par le biais de la création d’entreprises. Il permet la maturation de projets innovants à travers la mise à disposition de services, orientés sur les premières étapes de la structuration de la future entreprise : de la détection jusqu’à la création de l’entreprise et son suivi. Les chercheurs disposent d’un accompagnement personnalisé, leur permettant de se lancer dans les meilleures conditions et d’éviter quelques-unes des principales raisons d’échec des start-ups.

"Les financements obtenus par les start-ups dès leur création auprès de Business Angels ou de fonds d’investissements témoignent de la créativité et de l’excellence des chercheurs mais également de la qualité du travail d’incubation réalisé" ajoute Amaury Martin.