Un robot collaboratif personnalisable

La robotique industrielle s’est largement développée pour l’exploitation des lignes automatisées, la mécanisation et le contrôle des procédés, ainsi que pour l’amélioration des conditions de travail. Elle a considérablement évolué récemment avec la robotique collaborative, basée sur de nouveaux concepts qui permettent une collaboration plus fluide entre l’homme et le robot, par exemple en facilitant les paramétrages et les réglages. Grâce à l’interaction directe de l’homme avec le robot, il devient aussi possible de réaliser des opérations pénibles ou complexes difficilement automatisables jusque-là. Et l’évolution des technologies, la réduction de leurs coûts, mais également les normes encadrant leur utilisation, rendent aujourd’hui ces robots collaboratifs accessibles aux PME et ETI.

L’avancée scientifique / technologique

L’institut Carnot Cetim (www.cetim.fr) a fait réaliser un robot à deux bras pour servir de démonstrateur de robotique collaborative*. Il se compose de deux bras munis d’une pince, l’un pouvant déplacer des pièces de 5 kg sur un rayon d’action de 850 mm, le second allant jusqu’à 10 kg de charge avec un rayon de travail de 1300 mm. Ils peuvent être programmés par simple enregistrement de déplacements effectués manuellement. Grâce à sa structure allégée, ce démonstrateur peut être facilement déplacé à l’intérieur des ateliers. Il est raccordable à toute installation par une simple prise de courant et chaque bras est démontable pour s’adapter à d’autres supports, en fonction notamment des besoins de la production industrielle.

* Ce démonstrateur robotique a été développé dans le cadre du consortium Capme’up, constitué par l’association des trois instituts Carnot CEA LIST, IFPEN Transports Energie et Cetim.

Avantage concurrentiel apporté aux acteurs économiques

Adapté à toute application mécanicienne, telle que la manipulation de pièces, l’assemblage, le parachèvement, le contrôle, etc., ce robot collaboratif présente le gros avantage de pouvoir s’intégrer facilement dans une PME : ses fonctions collaboratives autorisent la présence d’opérateurs à proximité et la réalisation de tâches qui ne peuvent pas être assurées par un seul bras, son interface est facile à utiliser, il est léger et de faible encombrement et, surtout, il est personnalisable selon les besoins de l’entreprise, ce qui en accroît encore la rentabilité. Il est maintenant à la disposition des entreprises suivant leur projet robotique, et cela après une simple formation de deux jours.

Contact :
Institut Carnot Cetim : Sylvain ACOULON - sqr@cetim.fr

 

Revenir à la page de présentations du show-room des 10 ans des instituts Carnot