Glass’in®, une technique innovante de marquage sur verre

Pour garantir la traçabilité des produits, la lutte contre les contrefaçons et la protection des marques, il devient indispensable d’intégrer, dans le procédé de fabrication du produit, un système de marquage adapté. Sur le marché pharmaceutique ou celui des vins et spiritueux par exemple, les exigences en termes de traçabilité imposent un marquage ayant un contenu d’informations élevé et aisément lisible. Sur le marché du luxe, le marquage doit s’inscrire de manière indélébile et être difficilement détectable par un fraudeur. Le marquage du verre par les techniques industrielles de marquage laser pourrait répondre à ces besoins, mais présente l’inconvénient de provoquer des microfissures à l’intérieur du matériau.

Les partenaires

Institut Carnot Chimie Balard (www.carnot-chimie-balard.fr) / ICGM AM2N : Equipe Architectures Moléculaires et Matériaux Nanostructurés.


ATHEOR (www.atheor.com) : start-up spécialisée en solutions d’authentification et de traçabilité. Créée en 2010, elle bénéficie du statut de Jeune Entreprise Innovante.

L’avancée scientifique / technologique

La technologie brevetée Glass’in®  développée par ATHEOR permet de greffer et d’encapsuler des composés optiquement actifs directement sur des supports verre. Elle consiste en un marquage par jet d’encre associé à une activation sous rayonnement UV, auquel s’ajoute un équipement de contrôle par lecteur optique.

Elle résulte d’une collaboration étroite avec l’institut Carnot Chimie Balard qui a permis de réaliser une encre brevetée, issue des nanosciences. Elle incorpore des colorants et des composés optoélectroniques permettant de constituer des codes DataMatrix, identifiants uniques adaptés à la traçabilité des emballages en verre. Le marqueur est déposé et greffé sur le verre et, selon les composants utilisés, il est visible ou non à l’œil nu. Accroché en surface, sur une épaisseur nanométrique, il n’altère pas le verre, ne provoque pas de microfissure et reste indélébile à tous les solvants. Grâce à sa capacité à se transformer lui-même en verre, le marquage est infalsifiable, et grâce à ses composés optiquement actifs, sa lecture est opérationnelle quelle que soit la couleur du contenant ou du contenu.

Avantage concurrentiel apporté aux acteurs économiques

ATHEOR propose, avec cette technologie, un marquage sur verre indélébile, posé à froid sans étiquette, visible ou invisible. D’autres technologies sont à même de concurrencer le Glass’in®, comme le marquage par laser femtoseconde. Cependant à l’heure actuelle, le coût reste élevé et la lecture des codes à une échelle industrielle est problématique. À contrario, l’utilisation d’imprimantes jet d’encre industrielles et de lecteurs optiques rend la technologie d’Atheor facilement utilisable sur une ligne de production, de conditionnement, d’embouteillage... Elle répond aux besoins de traçabilité des industries du secteur pharmaceutique (seringues, flacons, ampoules), cosmétique (flacons, pots), agroalimentaire (bouteilles) et automobile, et apporte des moyens de lutte contre la contrefaçon.

Contacts :
Institut Carnot Chimie Balard : Olivier DAUTEL – olivier.dautel@enscm.fr
ATHEOR : Jean-Denis BORRAS – jdborras@atheor.com

 

Revenir à la page de présentations du show-room des 10 ans des instituts Carnot