Les instituts Carnot et les entreprises - mars 2014

20 Mars 2014

L'institut Carnot ONERA ISA inaugure la tour d'atomisation de l'Equipex MATMECA

L'institut Carnot ONERA ISA a inauguré le 18 mars dernier, la tour d’atomisation de l’Equipex MATMECA, installée sur son site de Palaisau. Cet équipement de 1,6 M€ est financé principalement par le Commissariat Général à l’investissement via l’ANR.

Ce moyen de R&D est destiné au développement de nouveaux alliages métalliques à propriétés exceptionnelles. Grâce à lui, l’institut Carnot ONERA ISA maîtrise aujourd’hui toutes les phases de conception d’alliages :
-    formulation ;
-    élaboration des poudres (lots expérimentaux) ;
-    élaboration de matériaux massifs avec différents moyens de compaction ;
-    caractérisation microstructurale et mécanique.

Il est flexible et accessible aux organismes de recherche, aux industriels, qu’ils soient concepteurs d’alliages, producteurs ou utilisateurs de poudres.

Objectif : accompagner les industriels des secteurs aéronautique et spatial, énergie, automobile et médical, qui s’engagent dans la voie de la métallurgie des poudres, et produiront à terme, des pièces par fabrication additive, frittage flash ou encore moulage par injection, des méthodes qui s’avèrent prometteuses.

Engageant l’industrie métallurgique et mécanique dans une nouvelle ère, la métallurgie des poudres, est un procédé qui répond à plusieurs enjeux :

  • la fabrication de pièces de géométrie complexe plus robustes et plus légères ;
  • un bon rendement matière (moins d’usinage) ;
  • une amélioration de la qualité métallurgique des pièces (homogénéité chimique et microstructurale) et des propriétés d’emploi ;
  • la mise en forme à une température inférieure à la température de fusion ;
  • une baisse des coûts de production.

Pour en savoir plus sur le projet MATMECA :

Le projet d’Équipement d’Excellence MATMECA s’inscrit dans le programme Investissements d’Avenir. Il est financé par le Commissariat Général à l’Investissement.

Partenaires : ONERA, ECP, ENS Cachan, École Polytechnique, Mines Paristech.

Pour plus d’informations : http://www.onera.fr/fr/actualites/signature-equipex-matmeca-concretisation-du-programme-investissements

L'institut Carnot Curie Cancer et DNA Therapeutics collaborent contre les cancers résistants aux traitements conventionnels.

Les deux structures vont poursuivre leur partenariat sur deux axes : la recherche clinique et la recherche translationnelle, en soutien à l'approche clinique. La molécule Dbait, issue de cette collaboration, est en essai clinique de phase I chez des patients atteints de mélanome avancé.

L'institut Carnot Curie Cancer, structure qui conduit les activités de recherche partenariale industrielle de l’Institut Curie, et DNA Therapeutics, société biopharmaceutique développant une nouvelle classe de médicaments contre le cancer, ont annoncé le 5 mars dernier, la poursuite de leur collaboration. Elle vise à mettre à la disposition des patients une nouvelle classe de produits thérapeutiques pour le traitement des cancers, notamment ceux qui sont résistants aux traitements classiques.

Issue de la collaboration entre l'institut Carnot Curie Cancer et DNA Therapeutics, la première molécule basée sur la technologie Dbait, nommée DT01, est actuellement évaluée, en association à la radiothérapie, dans une étude clinique de phase I chez une vingtaine de patients atteints de mélanome métastatique résistant à la chimiothérapie. Le Dr. Christophe Le Tourneau, responsable des essais thérapeutiques précoces à l’Institut Curie, et investigateur principal de cette étude, a déjà traité les premiers patients avec cette nouvelle classe de médicaments particulièrement originale.

Afin de soutenir ce programme de recherche clinique particulièrement prometteur, DNA Therapeutics et Curie Cancer ont décidé de poursuivre leur partenariat sur le plan scientifique, en plus de la clinique, et ce autour de 5 domaines :
- Approfondissement de la compréhension des mécanismes d’action des Dbait, pour mieux expliquer l’absence de toxicité de ces inhibiteurs dans les tissus sains.
- Caractérisation des tumeurs les plus sensibles et des associations les plus efficaces avec traitements de référence afin de préparer les futurs essais cliniques.  
- Identification des mécanismes potentiels de résistance au Dbait.
- Identification de biomarqueurs prédictifs de la sensibilité à Dbait
- Création de molécules Dbait de seconde génération, dotées de propriété pharmacocinétiques améliorées.
Lire le communiqué de presse

L'institut Carnot Ingénierie @ Lyon inaugure un laboratoire commun avec la société RIBER

L’Institut des Nanotechnologies de Lyon (INL) membre de l’institut Carnot Ingénierie@Lyon, a inauguré le 20 février 2014 le lancement du laboratoire commun avec la société RIBER, une PME qui conçoit et construit des systèmes d’épitaxie par jets moléculaires permettant de fabriquer des couches minces monocristallines de matériaux divers.
Cette dernière inauguration fait suite aux précédents laboratoires communs inaugurés fin 2013, associant les laboratoires membres de l’institut Carnot Ingénierie @ Lyon : IMP avec la société Hutchinson sur l’ingénierie des élastomères thermoplastiques, et AMPERE avec la société SAFRAN sur Intégration de Puissance sous Environnement Sévère.

TeraLab : une nouvelle plateforme R&D pour l'institut Carnot Télécom & Société numérique dansle domaine du Big Data

Baptisée TeraLab, cette plateforme de services a été lancée officiellement le mardi 4 février dernier par l’institut Carnot Télécom & Société numérique et le GENES (Groupe des Ecoles nationales d’économie et de statistique). Son objectif est d’apporter à la communauté nationale des chercheurs et des entreprises, un environnement de recherche et d’expérimentation pour leurs applications innovantes ou pilotes industriels. Destinée plus généralement aux projets de recherche, d’innovation et d’enseignement sur les données massives, TeraLab est lauréate de l’appel BigData 2012 du Programme d’investissements d’avenir (PIA).

La plateforme comporte des moyens matériels tels qu’une capacité de traitement considérable avec une mémoire vive de plusieurs tera-octets, des corpus de données, des applications et des outils innovants. Elle est assortie de services s’appuyant sur des compétences spécialisées dédiées.

L’utilisation sera facilitée en mode SAAS/PAAS par un catalogue de services et applicatifs fourni par des PME innovantes sélectionnées par concours. Les porteurs de projets disposeront ainsi d’un environnement optimal pour se consacrer au traitement applicatif des données massives, faciliter la production et valider les résultats de recherche pouvant être transférés dans des innovations.

TeraLab sera accessible aux PME, ETI et grands groupes, en dehors de toute exploitation commerciale, à travers des projets collaboratifs ou bilatéraux, pour développer des innovations applicatives et tester des pilotes industriels.

L’infrastructure de la plateforme TeraLab intègrera des technologies matérielles, logicielles, et des solutions à l’état de l’art pour permettre des traitements batch ou temps réel et le stockage de centaines de téraoctets de volume utile de données.
Lire le communiqué de presse

"Trophée de l'Innovation en Haute Normandie 2013" attribué au GPM (Groupe de Physique des Matériaux), composante de l'institut Carnot ESP

Le GPM (Groupe de Physique des Matériaux), composante de l'institut Carnot ESP, a reçu par SEINARI (l’agence pour l’innovation en région Haute-Normandie) le « Trophée de l'Innovation en Haute Normandie 2013 » dans la catégorie innovation technologique-académique pour les innovations issues du son laboratoire commun CEVIMAT (Centre d’Etude de VIeillissement des MATériaux) avec le CRT Analyse & Surface :

Ce laboratoire commun a pour ambition d’intervenir sur toute la chaine de valeur allant de la recherche fondamentale à l’application et de créer de la valeur en permettant aux PME/PMI et ETI de bénéficier des expertises du laboratoire GPM au travers d’une interface qui est le CRT Analyses et Surfaces. L’objectif est de s’appuyer sur le système de management par la qualité du CRT Analyse & Surface et d’apporter aux industriels un cadre pouvant répondre à leurs attentes industrielles en termes de Coût, Délai, Qualité et confidentialité.

Les 4 thèmes majeurs abordés sont :
1) le contrôle in situ, la caractérisation expérimentale, la compréhension et la modélisation des mécanismes de vieillissement,
2) la durabilité des matériaux et l’analyse des risques de défaillance,
3) un aspect plus spécifique du vieillissement des matériaux : l’évolution et la caractérisation des états de surface,
4) et enfin, en lien avec le point 3), l’étude de moyens de protection des matériaux.

Succès du forum Recherche Industrie 2014 de l'institut Carnot 3BCAR sur les molécules biosourcés

Après la réussite de la première édition du forum  de l’institut Carnot 3BCAR (Bioénergies Biomolécules & Biomatériaux du Carbone Renouvelable) organisée en 2013 à Paris sur le thème des bioénergies, 3BCAR a décidé de renouveler l’opération  le 20 janvier 2014 sur le thème des molécules biosourcées.

Dans les pays développés, plus de 100 000 produits chimiques  sont en usage et recensés dans la vie quotidienne, pour l’hygiène et la santé, l’habillement, l’habitat, les transports, où ils contribuent à notre bien-être.
Cette situation aujourd’hui est confrontée à plusieurs défis planétaires, tels que  la poursuite de la croissance de la population mondiale, avec le renforcement de classes moyennes fortement consommatrices, le renchérissement puis l’épuisement du pétrole (peak oil : quand ?), la nécessaire réduction des émissions de gaz à effet de serre et la montée des préoccupations écotoxicologiques.
Le développement des gaz de roches mères renforce le besoin de molécules comportant au moins trois atomes de carbone, offrant ainsi une opportunité supplémentaire pour les molécules biosourcées.

Près de 80 personnes ont participé à cette journée du 20 janvier, qui comportait deux temps forts :

• 6 conférences sur les  compétences et avancées scientifiques de l’institut dans le champ des molécules biosourcées, avec des focus sur les lignines, les nano-objets, les liquides ioniques, et la présentation de la plateforme de fermentation Narbonne-Toulouse dont les équipements permettent des expérimentations jusqu’au niveau de TRL 6.

• Plus de 50 rencontres directes entre les chercheurs de 3BCAR et les participants, sous forme de rendez-vous B to B pré-organisés

Pour plus d'information