Retour sur le 17/20 Carnot 2013

28 Juin 2013

Cette nouvelle édition du « 17/20 des instituts Carnot » a réuni 200 participants, acteurs de la recherche partenariale française, représentants du monde de l’entreprise et de la recherche. Elle a été l’occasion de faire le point sur les enjeux à venir pour les instituts Carnot dans le contexte économique difficile que traverse la France. Parmi ces enjeux, l’accès des PME à la recherche partenariale, un objectif prioritaire soutenu par le gouvernement.

« Le dispositif Carnot s'attaque à une coûteuse insuffisance : le lien entre recherche publique et industrie », a indiqué Françoise Prêteux, directrice de l'institut Carnot M.I.N.E.S. « Le réseau des instituts Carnot regroupe 15% des effectifs de la recherche publique et représente 50% de la R&D financée par les entreprises à la recherche française. Au total, le réseau cumule 360 millions d’euros de contrats de recherche directement financés par les entreprises, dont 27% avec des PME et des ETI ».
De son côté Geoffroy Roux de Bézieux, président d'Omea Telecom et récent candidat à la présidence du Medef, estime que « la France a de grandes difficultés pour innover […]. Pour être davantage innovateur, cela passe par un rapprochement entre la recherche publique et les PME […]. De ce point de vu là, les Carnot font un travail spectaculaire ».
La rencontre a été conclue par François Jamet, chef du SETTAR (service des entreprises, du transfert de technologie et de l'action régionale) de la DGRI au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, qui a déclaré : « les instituts Carnot tiennent une place centrale dans les actions du ministère. C'est un mécanisme qui reste pleinement vigoureux ».

En 2014 et avec l’appui du gouvernement, les instituts Carnot vont se réorganiser en filières de demande économique. « Nous allons nous réorganiser en filières de demande économique. Nous adoptons une logique de chaîne de production pour répondre aux besoins des marchés», a indiqué Françoise Prêteux. Cette structuration facilitera l’accès à la recherche publique pour les PME et ETI. Ces filières sont au nombre de 11, en cohérence avec les filières définies par la conférence des industries : aéronautique ; automobile ; chimie et matériaux ; construction ; éco-industries et énergie ;  éco-industries et environnement ; industrie et technologies pour la santé ; luxe et création ; mécanique - procédés et manufacturing ; produits biosourcés ; TIC-Numérique.

C’est pour illustrer l’engagement quotidien et concrets des laboratoires et des chercheurs des instituts Carnot en faveur de la compétitivité et du redressement productif qu’un recueil de 30 exemples de recherche partenariale issus de témoignages d’entreprises de toutes tailles, a été rendu public à l’occasion de ce 17-20. Le rapport d’activité 2012 de l’association des instituts Carnot a été également publié.

► Lire le livre
Voir la vidéo issue de trois de ces témoignages
Lire le rapport d’activité 2012 de l’AiCarnot