Les instituts Carnot s’organisent en filières de demande économique

19 Février 2013

Le réseau des instituts Carnot prépare son organisation en filières de demande économique afin, notamment, de faciliter l’accès des PME et ETI à la recherche publique. Un plan d’action a été élaboré lors du séminaire qui a regroupé les responsables des 34 instituts Carnot les 6 et 7 février.

La recherche et l'innovation sont au cœur du débat sur la compétitivité et des priorités réaffirmées par l’Etat. Le transfert, levier majeur de croissance et de compétitivité, est donc un enjeu fort pour la politique industrielle du pays ainsi que pour le maintien et la création de ses emplois. Dans ce contexte, la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche a présenté le 7 novembre 2012 quinze mesures pour impulser une nouvelle dynamique du transfert de la recherche publique. C’est dans ce cadre qu’il a été demandé aux instituts Carnot de s’organiser en filières de demande économique de manière à faciliter l’accès des PME et ETI à la recherche publique. En effet, des mesures et une organisation spécifiques doivent être proposées pour que les PME et ETI puissent accéder aux compétences recherche dont elles ont besoin afin de développer leur innovation.

10 filières de demande économique ont été retenues par les instituts Carnot pour la démarche de structuration qu’ils ont engagée :
Aéronautique – Automobile - Filière agrosourcée – Construction - Energie/éco industrie - Environnement/ éco industrie - Industrie et technologies de santé - Chimie et Matériaux - Mécanique et procédés - TIC.

Lire le communiqué de presse