instituts Carnot

Thierry Mandon a annoncé au cours du 17-20 les résultats de l'appel à candidatures Carnot3

Thierry Mandon, Secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, a annoncé mercredi 6 juillet 2016 le nom des instituts labellisés Carnot, dans le cadre de l’appel à candidatures Carnot3.

Les candidatures "Carnot 3" ont été évaluées par un jury indépendant présidé par Christian Lajoux. Les critères discriminants pris en compte (un périmètre bien défini et identifiable pour les entreprises, un engagement fort dans la recherche contractuelle et une gouvernance affirmée...) sont un outil de sélection qualitatif permettant de créer une confiance réciproque et sans intermédiaire entre la recherche publique et les entreprises.

Une nouvelle catégorie, les "tremplins Carnot", a été créé également dans le cadre de cet appel à candidatures avec le soutien du Commissariat général à l'investissement (C.G.I.). Elle est destinée aux unités de recherche désireuses d’accroître leurs compétences dans la construction de la relation contractuelle avec les entreprises, qui ne sont pas encore aguerries dans ce domaine, avec un objectif d'obtention du label Carnot à un horizon de 3 ans.

Guillaume PUJOL doctorant de l'institut Carnot CIRIMAT lauréat du prix de thèse "Aerospace Valley 2015"

Le mardi 12 mai 2015 à Arcachon, lors du 10ème forum technique des adhérents, a eu lieu la remise des trois prix de thèse 2015 du pôle Aerospace Valley.
A cette occasion, Guillaume PUJOL, doctorant de l’équipe Revêtements et Traitements de Surface (RTS) de l’institut Carnot CIRIMAT, s’est vu remettre le prix de thèse Aerospace Valley 2015 par Madame Agnès PAILLARD, Présidente du pôle.

Cette thèse, cofinancée et soutenue par SAFRAN-SNECMA et la DGA, a été réalisée sous la direction conjointe du Professeur Florence ANSART et de Jean-Pierre BONINO, Ingénieur de recherche CNRS, sur un sujet relatif au « Développement par voie sol-gel de systèmes « barrière thermique » résistants aux CMAS et l’étude de la réparabilité de barrières thermiques endommagées ».

Jérôme CHEVALIER (institut Carnot Ingenierie@lyon), un des lauréats de la médaille de l'innovation 2015 du CNRS.

Jérôme CHEVALIER, directeur depuis 2014 du laboratoire Matériaux : ingénierie et science (MATEIS, composante de l'institut Carnot Ingenierie@lyon) (CNRS/INSA de Lyon/UCBL), est un spécialiste reconnu internationalement de la conception de céramiques innovantes et notamment de biocéramiques. Cet enseignant-chercheur de 44 ans a proposé des améliorations majeures pour augmenter la durabilité des prothèses orthopédiques et dentaires en céramique. Il est également à l'origine de nouveaux composites utilisés en chirurgie pour remplacer les tissus osseux et de matériaux supports de la régénération tissulaire. Ses travaux s'étendent aussi au-delà du domaine biomédical : il a ainsi contribué à la mise au point de nouvelles céramiques à coefficient de dilatation nul pour la fabrication de miroirs spatiaux ou encore de supports de catalyse destinés à l'industrie pétrolière.

Pages