Le PPS Stack mesure en temps réel les émissions de particules des cheminées industrielles

Cimenteries, incinérateurs de déchets, mais aussi papeteries ou verreries sont concernés par la problématique des rejets dans l’atmosphère. Les particules en suspension, notamment ultrafines, ont des effets aujourd’hui reconnus néfastes sur la santé, principalement au niveau cardio-vasculaire et respiratoire. De fait, la limitation des niveaux admissibles pour les rejets industriels est de plus en plus sévère, allant à remettre en cause les procédés métrologiques utilisés jusqu’à présent. Il est donc nécessaire d’améliorer la mesure des émissions de particules à la sortie des cheminées des usines en disposant d’analyses en temps réel pour prévenir les dépassements.

Les partenaires

Institut Carnot ESP (www.carnot-esp.fr) / Certam - Centre de recherche technologique en aérothermique et moteurs.


Addair (www.addair.fr) : start-up spécialisée en solutions de mesure de la qualité de l’air et métrologie des aérosols, chargée de distribuer le produit.

L’avancée scientifique / technologique

Dérivé d’une technologie développée à l’origine pour l’industrie automobile (PPS Pegasor), ce nouveau boitier d’analyse des particules à l’émission pour les cheminées industrielles a été mis au point par l’institut Carnot ESP. Il a fait ses preuves sur le terrain, testé en conditions réelles de fonctionnement depuis 2011 chez deux de ses partenaires industriels : une usine du groupe Syngenta, fabricant de produits phytosanitaires, puis SARP Industrie, branche de traitement des déchets spéciaux de Veolia.

Outre sa faible taille et sa facilité d’installation, ce boitier qui se place en haut des cheminées est d’une grande fiabilité et demande peu de maintenance. Mais surtout, ses capacités de mesure sont sans égales : il analyse en continu, avec un temps de réponse très rapide de 0,1 seconde (10 Hz), les rejets de toutes tailles (de 10 µg/m³ à 500 µg/m³) et fonctionne quelles que soient les conditions de température (jusqu’à 800°C), de pression ou d’hygrométrie. Enfin, il s’agit à ce jour du seul système sensible aux particules ultrafines.

Avantage concurrentiel apporté aux acteurs économiques

Ce nouveau système de mesure des émissions de particules des cheminées d’usines permet d’anticiper toute dérive par une intervention très en amont, ce qui constitue, pour les industriels, un réel atout afin d’optimiser la maintenance des installations de production et d’en réduire le coût.

La société Addair, qui distribue le boitier, étoffe ainsi sa gamme d’équipements et se démarque en proposant à ses clients une solution innovante permettant d’anticiper les normes environnementales de plus en plus nombreuses et contraignantes des industries concernées.

Contacts :
Institut Carnot ESP : Frantz GOURIOU – frantz.gouriou@certam-rouen.com
Addair : David LE DUR – d.ledur@addair.fr

 

Revenir à la page de présentations du show-room des 10 ans des instituts Carnot