Actualités

25 Juillet 2013

Les instituts Carnot et les entreprises - juillet/août 2013

  • DOSEO, une plateforme d'innovation, de formation et de services, dédiée aux technologies de la radiothérapie et de l'imagerie associée (institut Carnot CEA LIST).
  • Aramco Overseas Company B.V., filiale de Saudi Aramco, ouvre un centre de recherche, l'Aramco Fuel Research Center (AFRC), sur les carburants à IFP Energies nouvelles à Rueil Malmaison.(institut Carnot IFPEN Transports Energie)
  • PSA Peugeot Citroën et 5 partenaires académiques dont l'institut Carnot I@L créent un pôle de compétences "Vibro-acoustic-Tribology@Lyon".
  • L'institut Carnot Curie Cancer et Sanofi partenaires contre le cancer de l'ovaire.
Lire la suite
Fermer

Les instituts Carnot et les entreprises - juillet/août 2013

DOSEO, une plateforme d'innovation, de formation et de services, dédiée aux technologies de la radiothérapie et de l'imagerie associée.

Portée par l'institut Carnot CEA LIST, l’Institut national du cancer (INCa), le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) et l’Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN), DOSEO accueillera des activités en forte synergie pour :
- Maîtriser les systèmes de radiothérapie sur toute la chaîne pour garantir une sécurité maximale aux patients.
- Innover en développant de nouvelles briques technologiques, par exemple des logiciels intervenant dans la préparation du plan de traitement des patients, pour effectuer les calculs prévisionnels de dose.
- Former étudiants et personnels médicaux aux évolutions techniques des dispositifs, en mettant en place des formations utilisant les moyens expérimentaux de la plateforme.
Les enjeux de ses travaux sont considérables : en France, aujourd’hui, 60 % des cancers sont traités
par radiothérapie ce qui représente 200 000 nouveaux patients par an.
La plateforme DOSEO est soutenue par le Campus Paris Saclay, le Conseil Général de l’Essonne, la Région Ile-de-France, le Fonds Européens de Développement Régional (FEDER), la Direction Générale de la Compétitivité de l’Industrie et des Services (DGCIS) et le pôle de compétitivité Medicen.

Aramco Overseas Company B.V., filiale de Saudi Aramco, ouvre un centre de recherche, l'Aramco Fuel Research Center (AFRC), sur les carburants.

 

L'AFRC est issu d’un partenariat de R&D avec l'institut Carnot IFPEN Transports Energie dans le domaine des carburants et des moteurs. La création de ce centre de recherche s'inscrit dans la relation de longue date qui unit les deux acteurs et vient renforcer les collaborations existantes. L'objectif est de développer des solutions techniques innovantes qui permettront d’améliorer les performances des moteurs thermiques, de minimiser l’empreinte carbone, et de réduire le coût global tout en anticipant les futures réglementations. Les nouvelles formulations de carburant et méthodologies seront intégrées sur des véhicules démonstrateurs réalisés au sein de l'institut Carnot IFPEN Transports Energie.

PSA Peugeot Citroën et 5 partenaires académiques dont l'institut Carnot I@L créent un pôle de compétences "Vibro-acoustic-Tribology@Lyon".

En partenariat avec le CNRS, l’ECL, l’ENTPE, l’INSA de Lyon et l’Université Lyon 1, PSA Peugeot Citroën a inauguré officiellement le 7 juin 2013, l’OpenLab « Vibro-Acoustic-Tribology@Lyon » (VAT@Lyon). Les ambitions de ce partenariat sont notamment, pour PSA Peugeot Citroën, de démultiplier ses capacités d’innovation et de maîtrise des technologies automobiles à moyen et long terme, et pour les laboratoires de valoriser leurs travaux de recherche à travers des applications industrielles.
Animé par un programme de recherche scientifique défini collégialement entre la Direction de la Recherche et de l'Ingénierie Avancée (DRIA) de PSA Peugeot Citroën et ces laboratoires reconnus de la région Rhône-Alpes, « VAT@Lyon » fédère les compétences de chercheurs issus des laboratoires suivants :
- Mécanique des fluides et d'Acoustique (LMFA, unité mixte ECL/CNRS/LYON1/INSA de Lyon/UJM), Tribologie et Dynamique des Systèmes (LTDS, unité mixte ECL/CNRS/ENISE), Génie Civil et Bâtiment (LGCB, unité de l'ENTPE), Mécanique des Contacts et des Structures (LAMCOS, unité mixte INSA/CNRS) et Vibrations et Acoustique (LVA de l'INSA Lyon). Sont également représentés dans l'OpenLab l'institut Carnot Ingénierie@Lyon (I@L).
Lire le communiqué de presse.

L'institut Carnot Curie Cancer et Sanofi partenaires contre le cancer de l'ovaire

Sanofi et l’Institut Curie, via sa structure de partenariat Curie Cancer labellisée institut Carnot , signaient, le 19 juin, un accord de collaboration de recherche de trois ans afin d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques pour la mise au point de traitements du cancer de l’ovaire. Avec une approche de recherche translationnelle, les équipes des partenaires vont identifier les « altérations moléculaires caractérisant les nombreux types de cancers de l’ovaire afin de concevoir de nouveaux médicaments efficaces ». Cette collaboration « va permettre d'allier les connaissances accumulées sur les cancers de l’ovaire depuis de longues années par les oncologues et les biologistes de l’Institut Curie, à l’expertise des chercheurs de Sanofi en matière de recherche et développement de produit » souligne le Dr. Debasish Roychowdhury, Senior Vice-Président de Sanofi Oncologie.
Lire le communiqué de presse.

25 Juillet 2013
28 Juin 2013

Retour sur le 17/20 Carnot 2013

Le 20 juin à Paris, la seconde édition du 17-20 Carnot a rencontré un réel succès avec près de 200 participants dont une majorité d'entreprises. Cet événement a permis de présenter quelques résultats du réseau Carnot ainsi que les enjeux à venir avec notamment l'organisation en filières de demande économique des instituts Carnot pour mieux répondre au besoin de rapprochement entre recherche publique et PME.
Le 17-20 a été l’occasion de rendre public un nouveau recueil d’exemples de partenariats R&D entre instituts Carnot et entreprises ainsi que le rapport d'activité 2012 de l'Association des instituts Carnot.

Lire la suite
Fermer

Retour sur le 17/20 Carnot 2013

Cette nouvelle édition du « 17/20 des instituts Carnot » a réuni 200 participants, acteurs de la recherche partenariale française, représentants du monde de l’entreprise et de la recherche. Elle a été l’occasion de faire le point sur les enjeux à venir pour les instituts Carnot dans le contexte économique difficile que traverse la France. Parmi ces enjeux, l’accès des PME à la recherche partenariale, un objectif prioritaire soutenu par le gouvernement.

« Le dispositif Carnot s'attaque à une coûteuse insuffisance : le lien entre recherche publique et industrie », a indiqué Françoise Prêteux, directrice de l'institut Carnot M.I.N.E.S. « Le réseau des instituts Carnot regroupe 15% des effectifs de la recherche publique et représente 50% de la R&D financée par les entreprises à la recherche française. Au total, le réseau cumule 360 millions d’euros de contrats de recherche directement financés par les entreprises, dont 27% avec des PME et des ETI ».
De son côté Geoffroy Roux de Bézieux, président d'Omea Telecom et récent candidat à la présidence du Medef, estime que « la France a de grandes difficultés pour innover […]. Pour être davantage innovateur, cela passe par un rapprochement entre la recherche publique et les PME […]. De ce point de vu là, les Carnot font un travail spectaculaire ».
La rencontre a été conclue par François Jamet, chef du SETTAR (service des entreprises, du transfert de technologie et de l'action régionale) de la DGRI au ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, qui a déclaré : « les instituts Carnot tiennent une place centrale dans les actions du ministère. C'est un mécanisme qui reste pleinement vigoureux ».

En 2014 et avec l’appui du gouvernement, les instituts Carnot vont se réorganiser en filières de demande économique. « Nous allons nous réorganiser en filières de demande économique. Nous adoptons une logique de chaîne de production pour répondre aux besoins des marchés», a indiqué Françoise Prêteux. Cette structuration facilitera l’accès à la recherche publique pour les PME et ETI. Ces filières sont au nombre de 11, en cohérence avec les filières définies par la conférence des industries : aéronautique ; automobile ; chimie et matériaux ; construction ; éco-industries et énergie ;  éco-industries et environnement ; industrie et technologies pour la santé ; luxe et création ; mécanique - procédés et manufacturing ; produits biosourcés ; TIC-Numérique.

C’est pour illustrer l’engagement quotidien et concrets des laboratoires et des chercheurs des instituts Carnot en faveur de la compétitivité et du redressement productif qu’un recueil de 30 exemples de recherche partenariale issus de témoignages d’entreprises de toutes tailles, a été rendu public à l’occasion de ce 17-20. Le rapport d’activité 2012 de l’association des instituts Carnot a été également publié.

► Lire le livre
Voir la vidéo issue de trois de ces témoignages
Lire le rapport d’activité 2012 de l’AiCarnot

28 Juin 2013
18 Juin 2013

Les instituts Carnot et les entreprises - juin 2013

  • Simuler pour mammographier sans peine (institut Carnot Cetim).
  • L'institut Carnot Curie Cancer et Roche renforcent leur partenariat pour le développement de molécules innovantes.
  • L’institut Carnot CEA LIST et ELEKTA, fournisseur mondial de systèmes de traitement du cancer ont signé un partenariat de recherche dans le domaine de la radiothérapie.
  • Recherche et technologie pour les systèmes avioniques : renouvellement du laboratoire commun Airsys entre l'institut Carnot LAAS CNRS, l'IRIT, et Airbus.
Lire la suite
Fermer

Les instituts Carnot et les entreprises - juin 2013

  • Simuler pour mammographier sans peine (institut Carnot Cetim)

Rendre la mammographie plus supportable aux patientes est un des objectifs des travaux engagés avec GE Healthcare. Pour diminuer la pénibilité de l’examen, l’entreprise a fait appel à l’institut Carnot Cetim et à la simulation. La mission confiée consiste à concevoir une approche numérique de la compression du sein lors d’un examen. Il s’agit de comprendre comment se répartissent les charges. Cette simulation a nécessité la création de plusieurs modèles prenant en considération les caractéristiques mécaniques des tissus vivants, peau, graisse, glande mammaire, puis de les valider en les superposant à des images de référence. Depuis, GE Healthcare s’est lancé dans une nouvelle bataille : trouver la correspondance entre les contraintes et la perception de la douleur. Un nouveau programme de recherche sur trois ans est lancé avec le Cetim, sous la coordination de l’Institut Gustave Roussy de Villejuif, en partenariat avec le Centre de recherche en neurologie de Lyon spécialisé dans la douleur (Inserm, Université Claude Bernard Lyon 1) et la société I-Comète.

  • L'institut Carnot Curie Cancer et Roche renforcent leur partenariat pour le développement de molécules innovantes.

L'Institut Curie et Roche ont signé en 2009 un premier partenariat de recherche préclinique d’envergure, pour une durée de trois ans. Il visait à mieux comprendre le mécanisme d’action d’un nouvel anticorps de Roche, premier représentant d’une nouvelle classe thérapeutique, dans des formes de cancer du sein particulièrement agressives et pour lesquelles les traitements actuellement disponibles s’avèrent peu efficaces. Fort de cette première collaboration réussie, ils souhaitent développer la recherche translationnelle¹ pour accélérer l'arrivée de nouveaux traitements en cancérologie notamment dans l'environnement tumoral.
Grâce à ce partenariat, Roche a pu bénéficier d’une plateforme de modèles précliniques très représentatifs des tumeurs observées chez les patients, développés par les équipes de l’institut Carnot Curie Cancer, afin de déterminer dans quel sous-type de cancer du sein ce nouvel anticorps s’avérait le plus efficace. L’institut Carnot Curie Cancer possède par ailleurs une plateforme de protéomique RPPA (Reverse Phase Protein Analysis) parmi les plus performantes au monde par le nombre de marqueurs de l’activité d’une cellule qu’elle permet d’explorer. L’utilisation de cette plateforme a permis de préciser au niveau moléculaire l’impact de l’anticorps de Roche sur les cellules cancéreuses et d’identifier des marqueurs prédictifs de réponse. La mutualisation des expertises de Curie Cancer et de Roche au stade préclinique du développement de cette molécule a permis de mieux définir le protocole des premiers essais cliniques à conduire, facteur clé pour maximiser les chances de succès de ces essais.
L'institut Carnot Curie Cancer et Roche collaborent actuellement sur plusieurs programmes de recherche translationnelle portant sur d’autres molécules de Roche et faisant en partie appel aux mêmes plateformes technologiques.
Cet exemple illustre parfaitement la réalité du continuum qui existe à l’Institut Curie entre la recherche fondamentale, la recherche translationnelle, et la recherche clinique.

1. La recherche fondamentale produit de la connaissance et la recherche clinique, du progrès médical. La recherche translationnelle fait le lien entre les deux.
L’enjeu : accélérer le développement de nouveaux médicaments, grâce à la meilleure compréhension de la biologie des cancers.

  • L’institut Carnot CEA LIST et ELEKTA, fournisseur mondial de systèmes de traitement du cancer ont signé un partenariat de recherche dans le domaine de la radiothérapie.

Cette collaboration s’inscrit dans le cadre de la création de la plateforme des technologies dédiées à la radiothérapie et l’imagerie, DOSEO[1]. Localisée sur le centre CEA de Saclay, les activités de R&D menées au sein de DOSEO remplissent quatre grandes missions : développer des technologies innovantes en radiothérapie et imagerie, maîtriser ces nouveaux systèmes (métrologie, contrôle qualité) pour un traitement plus performant et plus sûr, rapprocher les différents acteurs du domaine, et former le personnel et les étudiants aux innovations développées.

Les premières collaborations entre ELEKTA et l’institut Carnot CEA LIST portent sur le développement de logiciels dédiés à la caractérisation dosimétrique complète des équipements de radiothérapie conçus par ELEKTA (accélérateurs, collimateurs multi-lames[2], imageurs EPID[3]). L'institut Carnot CEA LIST apportera également son expertise dans le domaine de la métrologie et du contrôle qualité, au travers du LNHB[4]. Cet accord couvrira aussi le domaine de la formation destinée aux personnels médicaux et étudiants ainsi qu’aux clients d’ELEKTA en s’appuyant sur les moyens expérimentaux mis à disposition au sein de la plateforme DOSEO.

[1] La plateforme DOSEO est portée par le CEA-List, l’Institut national du cancer (INCa), le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) et l’Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN), avec le soutien du Campus Paris Saclay, du Conseil Général de l’Essonne, de la Région Ile-de-France, du Fonds européen de développement régional (FEDER), de la Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services (DGCIS) et du pôle de compétitivité Medicen.
 [2] Dispositifs destinés à délimiter spatialement des faisceaux de particules pour irradier plus précisément la zone à traiter.
 [3] Electronic Portal Imaging Device : système électronique destiné à produire les images de contrôle en radiothérapie pour mesurer la dose délivrée au patient.
[4] Le Laboratoire national Henri Becquerel est le laboratoire national de métrologie dans le domaine des rayonnements ionisants.

  • Recherche et technologie pour les systèmes avioniques : renouvellement du laboratoire commun Airsys entre l'institut Carnot LAAS CNRS, l'IRIT, et Airbus.

Un accord de coopération entre l'institut Carnot LAAS CNRS, l’IRIT  et Airbus vient de renouveler jusqu’à fin 2015 le partenariat Airsys, Architecture et ingénierie des systèmes, dans le domaine des systèmes pour l’aéronautique. La coopération Airsys couvre les systèmes Avion, à bord et au sol, qu’il s’agisse des systèmes de vol, de maintenance, de fourniture d’énergie à bord, de communication et de gestion de l’information. La feuille de route de ces prochaines années comporte quatre thèmes prioritaires : la plateforme avionique ; le contrôle de vol ; l’ingénierie système ; les notions de fiabilité, disponibilité et diagnostic.
Des ateliers de travail sont en place pour la réflexion prospective, la définition des projets et la programmation de thèses. Le volume d’activités Airsys annuel représente environ 120 ETP (Equivalent temps plein, chiffres 2011) répartis en une quarantaine de projets.

18 Juin 2013
17 Juin 2013

Distinctions et instituts Carnot - juin 2013

  • Claude ESTOURNES, chercheur à l'institut Carnot CIRIMAT avec le Dr.Rachman CHAIM et Rachel MARDER et le professeur Zhijian SHEN, ont reçu le "Pfeil Award" pour l'année 2013.
  • Dr. Christophe Drouet à l'institut Carnot CIRIMAT a reçu le prix "Racquel LEGEROS Award" de l'International Society for Ceramics in Medicine (ISCM) pour sa contribution à la recherche portant sur les phosphates de calcium.
  • Dr Marc Taillefer, chercheur de l'institut Carnot CED2 vient de recevoir "l’European Sustainable Chemistry Award 2012" de l’European Chemical Society.
Lire la suite
Fermer

Distinctions et instituts Carnot - juin 2013

  • Claude ESTOURNES, chercheur à l'institut Carnot CIRIMAT avec le Dr.Rachman CHAIM et Rachel MARDER et le professeur Zhijian SHEN, ont reçu le "Pfeil Award" pour l'année 2013.

Claude ESTOURNES de l'institut Carnot du CIRIMAT (équipe Nanos composites Nanos tubes carbone), avec le Dr. Rachman CHAIM et Rachel MARDER du Department of Materials Engineering, Technion (Israel Institute of Technology, Haifa 32000, Israel) et le Prof. Zhijian SHEN du Department of Materials and Environmental Chemistry (Arrhenius Laboratory, Stockholm University, Stockholm S-10691, Sweden), ont reçu le "Pfeil Award” pour l’année 2013.
Ce prix décerné par l’Institute of Materials, Minerals and Mining vient récompenser ces chercheurs pour leurs travaux publiés [1] dans le domaine du frittage par Spark Plasma Sintering de céramiques nanocristallines.
[1] R. Chaim, R. Marder, C. Estournès and Z. Shen, Densification and preservation of ceramic nanocrystalline character by spark plasma sintering, Advances in Applied Ceramics 2012 VOL 111 NO 5&6, 280-285.

  • Dr. Christophe Drouet à l'institut Carnot CIRIMAT a reçu le prix "Racquel LEGEROS Award" de l'International Society for Ceramics in Medicine (ISCM).

Christophe Drouet, Docteur à l'institut Carnot CIRIMAT (équipe Phosphates, Pharmacotechnie, Biomatériaux),  Chercheur CNRS (CR1) et titulaire d’une HDR (habilitation a Diriger les Recherches), a reçu le prix "Racquel LEGEROS Award" de l'International Society for Ceramics in Medicine (ISCM) pour sa contribution a la recherche portant sur les phosphates de calcium. Ce prix a été remis au cours du congrès international ISACB6 ayant eu lieu a Nantes du 5 au 7 juin 2013.

  • Dr Marc Taillefer, chercheur de l'institut Carnot CED2 vient de recevoir l’"European Sustainable Chemistry Award 2012" de l’European Chemical Society.

Dr Marc Taillefer, chercheur de l'institut Carnot CED2 vient de recevoir "l’European Sustainable Chemistry Award 2012" de l’European Chemical Society, avec l’encouragement de l’European Environment Agency (EEA) et le soutien de SusChem (European Platform for Sustainable Chemistry) et de CEFIC (European Chemical Industry Association). Attribué tous les deux ans, ce prix récompense une contribution exceptionnelle au développement durable en appliquant les concepts de la Chimie verte. En savoir plus

 

17 Juin 2013
4 Juin 2013

Les instituts Carnot et les entreprises (juin 2013)

  • Simuler pour mammographier sans peine (institut Carnot Cetim).
  • L'institut Carnot Curie Cancer et Roche renforcent leur partenariat pour le développement de molécules innovantes.
  • L'institut Carnot IFPEN Transports Energie et LMS ont fêté leur 10ème anniversaire de collaboration dans le domaine de la simulation du groupe motopropulseur.
  • Recherche et technologie pour les systèmes avioniques : renouvellement du laboratoire commun Airsys entre l'institut Carnot LAAS CNRS, l'IRIT, et Airbus.
  • Signature d’un Laboratoire commun : le laboratoire IMP (institut Carnot I@L) - le groupe Hutchinson
Lire la suite
Fermer

Les instituts Carnot et les entreprises (juin 2013)

  • Simuler pour mammographier sans peine (institut Carnot Cetim)

Rendre la mammographie plus supportable aux patientes est un des objectifs des travaux engagés avec GE Healthcare. Pour diminuer la pénibilité de l’examen, l’entreprise a fait appel à l’institut Carnot Cetim et à la simulation. La mission confiée consiste à concevoir une approche numérique de la compression du sein lors d’un examen. Il s’agit de comprendre comment se répartissent les charges. Cette simulation a nécessité la création de plusieurs modèles prenant en considération les caractéristiques mécaniques des tissus vivants, peau, graisse, glande mammaire, puis de les valider en les superposant à des images de référence. Depuis, GE Healthcare s’est lancé dans une nouvelle bataille : trouver la correspondance entre les contraintes et la perception de la douleur. Un nouveau programme de recherche sur trois ans est lancé avec le Cetim, sous la coordination de l’Institut Gustave Roussy de Villejuif, en partenariat avec le Centre de recherche en neurologie de Lyon spécialisé dans la douleur (Inserm, Université Claude Bernard Lyon 1) et la société I-Comète.

  • L'institut Carnot Curie Cancer et Roche renforcent leur partenariat pour le développement de molécules innovantes.

L'Institut Curie et Roche ont signé en 2009 un premier partenariat de recherche préclinique d’envergure, pour une durée de trois ans. Il visait à mieux comprendre le mécanisme d’action d’un nouvel anticorps de Roche, premier représentant d’une nouvelle classe thérapeutique, dans des formes de cancer du sein particulièrement agressives et pour lesquelles les traitements actuellement disponibles s’avèrent peu efficaces. Fort de cette première collaboration réussie, ils souhaitent développer la recherche translationnelle¹ pour accélérer l'arrivée de nouveaux traitements en cancérologie notamment dans l'environnement tumoral.
Grâce à ce partenariat, Roche a pu bénéficier d’une plateforme de modèles précliniques très représentatifs des tumeurs observées chez les patients, développés par les équipes de l’institut Carnot Curie Cancer, afin de déterminer dans quel sous-type de cancer du sein ce nouvel anticorps s’avérait le plus efficace. L’institut Carnot Curie Cancer possède par ailleurs une plateforme de protéomique RPPA (Reverse Phase Protein Analysis) parmi les plus performantes au monde par le nombre de marqueurs de l’activité d’une cellule qu’elle permet d’explorer. L’utilisation de cette plateforme a permis de préciser au niveau moléculaire l’impact de l’anticorps de Roche sur les cellules cancéreuses et d’identifier des marqueurs prédictifs de réponse. La mutualisation des expertises de Curie Cancer et de Roche au stade préclinique du développement de cette molécule a permis de mieux définir le protocole des premiers essais cliniques à conduire, facteur clé pour maximiser les chances de succès de ces essais.
L'institut Carnot Curie Cancer et Roche collaborent actuellement sur plusieurs programmes de recherche translationnelle portant sur d’autres molécules de Roche et faisant en partie appel aux mêmes plateformes technologiques.
Cet exemple illustre parfaitement la réalité du continuum qui existe à l’Institut Curie entre la recherche fondamentale, la recherche translationnelle, et la recherche clinique.

1. La recherche fondamentale produit de la connaissance et la recherche clinique, du progrès médical. La recherche translationnelle fait le lien entre les deux.
L’enjeu : accélérer le développement de nouveaux médicaments, grâce à la meilleure compréhension de la biologie des cancers.

  • L'institut Carnot IFPEN Transports Energie et LMS ont fêté leur 10ème anniversaire de collaboration dans le domaine de la simulation du groupe motopropulseur.

L'institut Carnot IFPEN Transports Energie et la société LMS, leader en systèmes de tests et en logiciels de simulation de systèmes mécatroniques, ont célébré récemment les 10 ans de leur collaboration autour de la simulation du groupe motopropulseur. Les deux partenaires ont travaillé ensemble pour le développement de plusieurs librairies de simulation (moteur, organe de post-traitement, système de stockage d'électricité et véhicule) sous la plateforme LMS Imagine.Lab. Ces librairies sont utilisées par de nombreux constructeurs et équipementiers.

  • Recherche et technologie pour les systèmes avioniques : renouvellement du laboratoire commun Airsys entre l'institut Carnot LAAS CNRS, l'IRIT, et Airbus.

Un accord de coopération entre l'institut Carnot LAAS CNRS, l’IRIT  et Airbus vient de renouveler jusqu’à fin 2015 le partenariat Airsys, Architecture et ingénierie des systèmes, dans le domaine des systèmes pour l’aéronautique. La coopération Airsys couvre les systèmes Avion, à bord et au sol, qu’il s’agisse des systèmes de vol, de maintenance, de fourniture d’énergie à bord, de communication et de gestion de l’information. La feuille de route de ces prochaines années comporte quatre thèmes prioritaires : la plateforme avionique ; le contrôle de vol ; l’ingénierie système ; les notions de fiabilité, disponibilité et diagnostic.
Des ateliers de travail sont en place pour la réflexion prospective, la définition des projets et la programmation de thèses. Le volume d’activités Airsys annuel représente environ 120 ETP (Equivalent temps plein, chiffres 2011) répartis en une quarantaine de projets.

  • Signature d’un Laboratoire commun : le laboratoire IMP (institut Carnot I@L) - le groupe Hutchinson

Le laboratoire Ingénierie des Matériaux Polymères (IMP UMR 5223) composante de l'institut Carnot I@L, et le groupe Hutchinson, ont inauguré le laboratoire commun d’ingénierie des élastomères thermoplastiques le 16 mai 2013 à LyonTech-la Doua. Ils renforcent ainsi leurs collaborations d’une dizaine d’année.

4 Juin 2013
2 Mai 2013

Les instituts Carnot et les entreprises (mai 2013)

  • La PME Vesta-System pilotera l'énergie du 1er quartier Lyon Confluence 2 grâce à sa solution VestaEnergy développée en partenariat avec l'institut Carnot Energies du futur.
  • Deux instituts Carnot CEA LETI et STAR collaborent avec la société BeSpoon dans un projet d'envergure "Lokeos"pour l'industrialisation d'un système complet de localisation en intérieur.
  • L'institut Carnot Curie Cancer et la société Vygon signent un accord de partenariat pour le développement de dispositifs médicaux innovants.
  • L’institut Carnot Inria vient d’ouvrir la plateforme web  iCOMMUNITY destinée aux entreprises du numérique avec pour objectif d'accéler le transfert des technologies de la recherche publique.
Lire la suite
Fermer

Les instituts Carnot et les entreprises (mai 2013)

La PME Vesta-System pilotera l'énergie du 1er quartier Lyon Confluence 2 grâce à sa solution VestaEnergy développée en partenariat avec l'institut Carnot Energies du futur

Vesta-System est une start-up grenobloise issue de l'institut Carnot Energies du futur créée début 2011. Grâce au soutien R&D du Carnot elle a développé en 2011 la solution logicielle VestaEnergy qui permet de gérer de manière active les flux énergétiques dans un bâtiment. Avec ce système il est possible d'anticiper sur 24 heures le fonctionnement énergétique global d'un bâtiment en fonction des paramètres souhaités (prévisions météorologiques, décisions et usages des occupants, production locale, informations des réseaux, caractéristiques du bâtiment, ...) afin d'optimiser les dépenses d'énergie.
Vesta-System est membre de l'équipe menée par Icade pour répondre à l'appel d'offre de l'îlot A3, le premier grand quartier de la nouvelle phase de développement de la Confluence. Le projet de l'équipe a été sélectionné par un jury présidé par Gérard Colomb, Sénateur-maire de Lyon et Président du Grand Lyon. Comprenant entre autres 16 000 m² de logements privés et sociaux, ce projet a fait du développement durable un axe fort. En particulier, la gestion intelligente de l'énergie dans les logements sera assurée par le conseiller énergétique coopérant VestaEnergy. En relation avec le Smart Grid de la Confluence, VestaEnergy sera accessible à tous les occupants du quartier via une tablette numérique et s'adaptera au mode de vie de chacun en lui fournissant un pilotage adapté de sa consommation énergétique, et d'autres informations utiles.
En savoir plus

Deux instituts Carnot CEA LETI et STAR collaborent avec la société BeSpoon dans un projet d'envergure "Lokeos"pour l'industrialisation d'un système complet de localisation en intérieur.

Le 27 juillet 2010, l’Université d’Aix Marseille et le laboratoire IM2NP déposaient un brevet sur la synthèse programmable d’impulsions UWB (Ultra Wide Band). Cette technologie très prometteuse permet de mettre œuvre des émetteurs-récepteurs ayant des capacités de localisation très précise mais aussi une consommation largement inférieure aux systèmes actuels. Les applications visées sont les réseaux de capteurs, la RFID et les réseaux corporels.
Un an plus tard, dans le cadre d’une action conjointe entre les instituts Carnot STAR et CEA LETI, le brevet a été cédé à la société BeSpoon qui se positionne comme un acteur clef des solutions pour la localisation de biens.

Aujourd’hui, les instituts Carnot STAR (au travers du laboratoire IM2NP) et CEA LETI collaborent avec BeSpoon dans un projet d’envergure (LOKEOS) associant des grands groupes (GEMALTO, STMicroelectronics) ainsi qu’une PME régionale (EDITAG), dans le but de mettre sur le marché à horizon 2014 un système complet de localisation utilisant des balises passives (sans batteries) ou semi-actives (ayant des durées de vie supérieures à 5 ans). Le projet LOKEOS, financé par le Fonds Unique Interministériel, a été labellisé par les pôles de compétitivité SCS et Minalogic.
En savoir plus

L'institut Carnot Curie Cancer et la société Vygon signent un accord de partenariat pour le développement de dispositifs médicaux innovants.

Dans le cadre de ce partenariat portant sur plusieurs années, l'institut Carnot Curie Cancer et la société Vygon développent des cathéters et des chambres implantables plus résistantes aux infections nosocomiales en vue d'une commercialisation à l'international.
Lire le communiqué de presse

L’institut Carnot Inria vient d’ouvrir la plateforme web  iCOMMUNITY destinée aux entreprises du numérique.

Mixant galerie de services et espace communautaire, la plateforme iCOMMUNITY créée par l’institut Carnot Inria a pour ambition d’accroître les relations directes entre chercheurs et PME/ETI et de faciliter, pour les entreprises, l'accès à l'expertise des chercheurs. Fruit d'un travail de deux ans mené par la direction du transfert pour l'innovation et celle de la communication, la plateforme vise d'abord à apporter la compréhension de ce qu'est le transfert, en cassant notamment les idées reçues à son sujet, qui freinent cette rencontre possible entre recherche publique et PME.
La plateforme propose notamment :
- une infographie animée "Comment innover avec la recherche publique" qui aborde de manière didactique le transfert sous différents angles (formes, bénéfices, processus, etc.), tout en permettant d'entrer en contact avec les experts du transfert d'Inria, responsables sectoriels nationaux ou chargés de partenariats et projets d'innovation des huit centres de recherche régionaux.
- une rubrique « Histoires d'innovation » avec des témoignages d'entrepreneurs s'étant engagés dans un processus de transfert.
- une rubrique Brevets & Logiciels, pour découvrir le patrimoine technologique de l'institut de recherche, tandis que les rubriques Agenda et Veilles se chargent de donner de la visibilité sur l'écosystème numérique en France.
- un espace de discussion orienté projet entre entreprises et acteurs de la recherche publique.

L'espace communautaire a pour ambition de favoriser la naissance de projets grâce aux échanges sur cinq grandes thématiques, en s'appuyant notamment sur des événements qui leur sont liés. A titre d'exemple, en prévision de la rencontre Inria-Industrie du 11 juin prochain, sur le thème Modélisation, simulation et calcul intensif, des discussions ont été lancées sur le calcul haute performance (HPC), qui fait par ailleurs l'objet d'un programme à destination des PME au regard des perspectives de développement offertes par son utilisation.
 Pour gérer la plate-forme, un Community Manager expérimenté a été embauché. Rattaché à la direction du transfert pour l'innovation, il se consacrera à temps plein à iCommunity, les experts du transfert étant quant à eux au premier plan pour intervenir sur la plate-forme à travers des commentaires et réactions aux sujets publiés ou via les discussions.
Cette démarche illustre l'engagement de l'institut Carnot pour le développement de ses relations avec les entreprises. Elle s’inscrit parfaitement dans le cadre des 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité présentées par G.Fioraso ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche (MESR) en novembre dernier.

Découvrir la plateforme : https://www.icommunity.fr/

2 Mai 2013
29 Avril 2013

Certifications et instituts Carnot (mai 2013)

  • Le LRCCP, composante de l'institut Carnot Cetim, a obtenu la certification ISO 9001:2008, en décembre dernier.
  • Certification ISO 9001 au sein de l'institut Carnot Energies du futur pour le LMGP et le SIMAP.
Lire la suite
Fermer

Certifications et instituts Carnot (mai 2013)

  • Le LRCCP, composante de l'institut Carnot Cetim, a obtenu la certification ISO 9001:2008, en décembre dernier.
    Le périmètre de certification englobe la réalisation de prestations scientifiques et techniques dans les domaines d'utilisation des polymères suivants : mécanique & simulation, matériaux & procédés, ingénierie d'essais, analyses physico-chimiques, veille & valorisation scientifiques, assistance technique et expertise, environnement et matériaux biosourcés.
  • Certification ISO 9001 au sein de l'institut Carnot Energies du futur pour les laboratoires LMGP et SIMAP.
    L’institut Carnot Energies du futur a fait un nouveau pas dans la professionnalisation. Deux nouveaux laboratoires le LMGP et le SIMAP ont été certifiés en février 2013 selon la norme ISO 9001 version 2008 pour leur gestion du déroulement d’un contrat de recherche dans leurs domaines respectifs. En juin 2012 les laboratoires G2Elab, LEPMI, avaient obtenu cette certification ainsi que la gouvernance d’Energies du futur pour ses bonnes pratiques de contractualisation et de propriété intellectuelle auprès des industriels.
29 Avril 2013
29 Avril 2013

Les instituts Carnot et les entreprises (avril 2013)

  • Le volet roulant solaire, fruit d'une collaboration entre Bubendorff & les instituts Carnot CEA LETI et Energies du futur (CEA LITEN).
  • L'institut Carnot LISA en collaboration avec la PME Polaris spécialisée dans la préparation de lipides d'intérêt nutritionnel d'origine marine, développent un lipide à ciblage cérébral pour diminuer les conséquences délétères d'un accident vasculaire cérébral.
  • L'institut Carnot Energies du futur et la société Microphyt collaborent pour exploiter le potentiel des microalgues photosynthétiques.
Lire la suite
Fermer

Les instituts Carnot et les entreprises (avril 2013)

Le volet roulant solaire, fruit d'une collaboration entre Bubendorff & les instituts Carnot CEA LETI et Energies du futur (CEA LITEN)

La société Bubendorff, leader français du volet roulant, et le CEA collaborent depuis cinq ans sur le volet roulant du futur. Ce travail en commun porte ses premiers fruits, avec la commercialisation du volet roulant de façade autonome communicant, effective depuis janvier 2012.
"Développer un volet roulant motorisé nouvelle génération, intégrant de nouvelles technologies, pour aider les utilisateurs à mieux gérer les apports solaires dans leur habitat et réaliser ainsi des économies d'énergie" : tel était l’objectif au lancement de la collaboration. Pour être bien accueilli, ce nouveau produit devait avoir une grande longévité, minimiser son empreinte carbone et rester simple à installer et à utiliser.
De là est née l'idée d'un volet roulant de façade solaire totalement autonome en énergie, sans aucun raccordement au réseau électrique. Il devait être fonctionnel quelles que soient la zone géographique en France et l'exposition de la fenêtre, tout en restant aussi fiable que les volets traditionnels Bubendorff.
Le projet a ainsi pu bénéficier pleinement de la complémentarité des équipes : les compétences métier de Bubendorff, couplées à la richesse du savoir-faire du CEA dans le domaine des nouvelles technologies, ont permis de mettre au point le volet roulant autonome communicant. En savoir plus

Développement d'un lipide à ciblage cérébral par l'institut Carnot LISA et la PME Polaris

Polaris, PME de Bretagne, spécialisée dans la préparation de lipides d'intérêt nutritionnel d'origine marine, s'est associée à l'équipe "Ingénierie et Fonction des Lipides et lipoProtéines" (InFoLip) de l'UMR Inserm 1060/CarMeN au sein de l'institut Carnot LISA, pour étudier et produire un phospholipide structuré appelé AceDoPC, favorisant le ciblage au cerveau d'un acide gras essentiel à son développement et son fonctionnement.
AceDoPC a montré son bénéfice dans la diminution des conséquences délétères de l'accident vasculaire cérébral et s'est révélé aussi un anti-inflammatoire (Brevet INSA-Lyon 2011).
Dans le cadre d'un contrat incluant un projet de thèse débutant en 2012, la société Polaris va produire AceDoPC à l'échelle industrielle pour en poursuivre l'étude in vitro et in vivo au sein de l'équipe InFoLip et en vue d'un développement commercial avec une entreprise étrangère en neurobiologie. Un partenariat tripartite est ainsi engagé.

L'institut Carnot Energies du futur et la société Microphyt collaborent pour exploiter le potentiel des microalgues photosynthétiques.

 La société Microphyt externalise une partie de sa R&D à des équipes de l'institut Carnot Energies du futur dans le cadre d’un accord de collaboration sur quatre ans pour la réalisation du programme BOLERO. Celui-ci porte sur le perfectionnement des procédés de production de masse et le développement des molécules d’intérêt synthétisées par les microalgues vertes, dont le genre Chlamydomonas. Cette espèce a été particulièrement étudiée, et est le sujet de 7 000 articles scientifiques et 130 brevets déposés.
Le programme BOLERO prévoit d’identifier les molécules d’intérêt les plus prometteuses et d’optimiser leur synthèse par la sélection de souches améliorées afin d’accroitre les rendements de production. Il prévoit également le perfectionnement de cette technologie par transfert des connaissances du CEA en matière de technologie solaire. Plusieurs équipes du CEA sont impliquées dans ce partenariat : le CEA-Liten  (l’institut Carnot Energies du futur) en charge de la recherche technologique sur les nouvelles technologies de l’énergie, et CEA-iBEB qui explore les potentialités des microalgues dans le cadre de sa plateforme HélioBiotec située à Cadarache.
En savoir plus
 

29 Avril 2013
13 Mars 2013

Les instituts Carnot et les entreprises (mars 2013)

  • Les instituts Carnot Cetim et ONERA ISA ainsi que PSA Peugeot Citroën et Compose ont présenté en avant-première ce 13 mars sur le salon JEC 2013 à Paris, un triangle de suspension automobile entièrement en matériaux composites.  
  • Une collaboration stratégique entre les instituts Carnot CEA LETI et Energies du futur pour développer des solutions sur les composants de puissance à base de GaN.
  • Assises "So Mécanique", 4 instituts Carnot  présentent une synthèse de travaux de veille mutualisés liée aux nanotechnologies.
  • Création du consortium Global Care par les instituts Carnot du domaine de la santé humaine
  • Première édition des Rencontres institut Carnot STAR – Industrie : La carte Energie
    Une offre de R&D interdisciplinaire pour la compétitivité des PME en région PACA.
  • Le 11 février 2013 à Paris : belle réussite pour le forum de l’institut Carnot 3BCAR !
Lire la suite
Fermer

Les instituts Carnot et les entreprises (mars 2013)

Les instituts Carnot Cetim et ONERA ISA, PSA Peugeot Citroën et Compose ont présenté en avant-première ce 13 mars sur le salon JEC 2013 à Paris, un triangle de suspension automobile entièrement en matériaux composites.

La condition indispensable pour réduire la consommation de carburant ou utiliser des énergies alternatives, est l’allègement des véhicules. La réalisation de pièces de carrosserie ou de structure en composite fait donc partie des grands défis à relever pour les acteurs de la filière automobile.

D’où l’importance de ce premier prototype de triangle de suspension réalisé par l'institut Carnot Cetim en partenariat avec l'institut Carnot ONERA ISA, PSA Peugeot Citroën et Compose. Fabriqué à partir de deux feuilles de thermoplastique renforcé de fibres de carbone simultanément thermoformées et soudées grâce à un outillage innovant monté sur une presse traditionnelle, le triangle a les mêmes caractéristiques fonctionnelles et mécaniques que la pièce métallique utilisée jusqu’ici. Sa masse est par contre particulièrement réduite avec un gain de 50 % par rapport à la feuille métallique de référence. Les interfaces étant inchangées, la pièce est directement intégrable aux véhicules actuels.
L’utilisation de matériaux composites apporte également des bénéfices en termes de durabilité, de possibilités de conception, d’optimisation de l’assemblage.

La conception numérique du triangle s’est appuyée sur le savoir-faire du département Matériaux et structures composites de l’institut Carnot ONERA ISA. Un outil pour thermoformer et mouler simultanément les feuilles de composite a été ensuite développé et breveté par le Cetim et Compose. Des tests et essais variés se sont révélés concluants, prochaine étape : l’intégration du triangle dans un véhicule.
Lire le communiqué de presse

Une collaboration stratégique entre les instituts Carnot CEA LETI et Energies du futur pour développer des solutions sur les composants de puissance à base de GaN.

L’institut Carnot CEA LETI et le G2Elab (institut Carnot Energies du futur) ont décidé de construire un partenariat fort sur une durée minimum de 4 ans, pour apporter des connaissances et des solutions sur les composants de puissance à base de GaN afin de répondre aux évolutions du réseau de distribution électrique (smart grid) et des véhicules électriques. Les premiers travaux porteront, entre autre, sur la modélisation des composants GaN, le packaging et la conception de drivers.

Assises "So Mécanique", 4 instituts Carnot présentent une synthèse de travaux de veille mutualisés liée aux nanotechnologies.

En préambule des Assises "So Mécanique" organisées par la FIM, le 6 février 2013, les instituts Carnot Cetim, Cirimat, ICÉEL et M.I.N.E.S ont convié les fabricants de dispositifs médicaux à une synthèse de travaux de veille mutualisés depuis une année.
 
Les experts de quatre instituts Carnot ont présenté leurs projets d'innovation marquants ainsi que les tous derniers résultats de la veille liée aux nanotechnologies sur les domaines suivants :
- fonctionnalisation pour faciliter l'intégration tissulaire,
- vectorisation, dispositifs qui délivrent des médicaments dans le corps,
- guidage de la croissance tissulaire,
- membres et organes artificiels,
- matériaux biomimétiques pour prothèses

Création du consortium Global Care par les instituts Carnot du domaine de la santé humaine

Cinq instituts Carnot, leaders internationaux dans la R&D en santé humaine, s’associent pour former le consortium GLOBAL CARE, « The Global Partnering Research Initiative of the Carnot Human Health Institutes » dans l’objectif d’accroître leur activité de recherche partenariale à l’étranger avec l’industrie et les organisations de recherche technologiques internationales (RTO)
Constitué de PASTEUR MI (Maladies Infectieuses) - institut Carnot coordinateur du consortium -, VOIR ET ENTENDRE (pathologies et handicaps de la vision et de l’audition), ICM (pathologies dégénératives et traumatiques du système nerveux central et handicap lié), CURIE-CANCER (cancers) et CALYM (lymphomes), GLOBAL CARE couvre 4 domaines thérapeutiques de premier plan dans le domaine de la santé: l’oncologie, la neurologie, les maladies infectieuses et l’ophtalmologie.
GLOBAL CARE a été sélectionné dans le cadre de l’action spécifique "Carnot International" du Programme Investissements d’Avenir.
Lire le communiqué de presse

Première édition des Rencontres institut Carnot STAR – Industrie : La carte Energie
Une offre de R&D interdisciplinaire pour la compétitivité des PME en région PACA.

Le 5 février 2013, près de 80 industriels et chercheurs se sont retrouvés sur le technopôle de Château Gombert à l’occasion des « Rencontres institut Carnot STAR – Industrie » placées sous le thème de l’énergie et organisées en partenariat avec le pôle Capenergies, la CCI Marseille Provence et l’école d’ingénieurs Polytech Marseille. Cette première manifestation a permis à l’institut Carnot STAR de présenter sa carte de compétences dans les domaines de l’énergie (production, conversion, stockage, transfert…) et de mettre en relief quelques activités phares lors d’ateliers destinés à faciliter l’échange entre les entreprises et les chercheurs.
Les témoignages des sociétés Nexcis (énergie photovoltaïque), TEMISTh (transferts thermiques) et CNIM (mécanique de pointe) ont permis aux participants d’évaluer le potentiel de cet accompagnement de l’institut Carnot STAR, en termes de développement d’activités et de gain de compétitivité.
La présentation de travaux de recherche dans le cadre d’ateliers thématiques sur l’optimisation des systèmes thermiques et les énergies renouvelables, puis la visite d’installations de l’institut furent l’occasion, pour ces entreprises, non seulement de prendre contact avec les chercheurs de l’institut, mais également de constater le degré d’expertise proposé.

Le 11 février 2013 à Paris : belle réussite pour le forum de l’institut Carnot 3BCAR !

La première édition de ce rendez-vous entre les chercheurs de l’institut Carnot 3BCAR et des industriels a rencontré un franc succès après des participants.
4 conférences plénières ont permis de présenter l´offre d´accompagnement R&D dans le domaine des bioénergies :
- adaptation de la biomasse à ses usages,
- procédés thermochimiques de transformation de la biomasse,
- optimisation de la méthanisation en lien avec d’autres technologies,
- illustration d’un partenariat public-privé avec l’exemple fructueux Naskeo-LBE

La table ronde sur les pistes d’amélioration des collaborations de recherche avec les entreprises était suivie de rendez-vous d’affaires pré organisés entre les chercheurs de l’institut Carnot 3BCAR et les acteurs privés.

13 Mars 2013

Pages