Actualités

6 Mars 2014

Un espace d'exposition dédié au projet Carnot PME Captiven

Jeudi 13 février 2014, l'institut Carnot Ifremer EDROME a inauguré l'espace d'exposition Captiven au Centre Ifremer Bretagne à Plouzané.
Captiven  est un dispositif d'aide à l'innovation mis en place par les trois instituts Carnot  Ifremer EDROME , IRSTEA  et BRGM . Il vise à développer les collaborations de ces trois instituts Carnot avec le monde socio-économique, en particulier les TPE, PME et ETI  dans le domaine de la métrologie environnementale. Il recouvre tous les systèmes et méthodes pour la mesure et l’instrumentation : mise au point de nouveaux capteurs, logiciels, drone de surveillance ...

Lire la suite
Fermer

Un espace d'exposition dédié au projet Carnot PME Captiven

L'institut Carnot Ifremer EDROME inaugure un espace d'exposition Captiven

Jeudi 13 février 2014, l'institut Carnot Ifremer EDROME a inauguré un espace d'exposition Captiven au Centre Ifremer Bretagne à Plouzané.

Captiven  est un dispositif d'aide à l'innovation mis en place par les trois instituts Carnot  Ifremer-EDROME , IRSTEA  et BRGM . Il vise à développer les collaborations des trois instituts de recherche avec le monde socio-économique, en particulier les TPE, PME et ETI  dans le domaine de la métrologie environnementale. Il recouvre tous les systèmes et méthodes pour la mesure et l’instrumentation : mise au point de nouveaux capteurs, logiciels, drone de surveillance ...

L’objectif est de développer les collaborations, de faciliter l’accès aux compétences, à l’expertise, aux plateformes d’essais de ces instituts de recherche et de transférer les technologies développées aux PME. Dans ce cadre, l'institut Carnot Ifremer EDROME facilite l’accès aux bassins (permettant de recréer les conditions de vent, courant, houle), caissons hyperbares (haute pression), bouées instrumentée in situ (par exemple les stations de mesures côtières MAREL)...

A cette occasion, après une présentation du projet Captiven une visite de l’espace d’exposition a été organisée. Le hall d'essais comportant 4 caissons haute pression, illustration des moyens technologiques accessibles aux entreprises, sera également présenté.


En savoir plus sur Captiven

 

6 Mars 2014
31 Janvier 2014

Accord de partenariat entre le pôle Qualitropic et l'AiCarnot

Le pôle de compétitivité Qualitropic et l’Association des instituts Carnot (AiCarnot) ont signé le jeudi 23 janvier 2014, un accord de partenariat pour favoriser l’accès, pour les entreprises de la Réunion, aux compétences des laboratoires publics non disponibles sur l’île et, tout particulièrement aux compétences des instituts Carnot.

Lire la suite
Fermer

Accord de partenariat entre le pôle Qualitropic et l'AiCarnot

Accord de partenariat entre le pôle Qualitropic et l'AiCarnot

Le pôle de compétitivité Qualitropic et l’Association des instituts Carnot (AiCarnot) signent un accord de partenariat pour favoriser l’accès des entreprises de La Réunion aux compétences des laboratoires publics de R&D.

Le réseau des instituts Carnot a pour mission de développer la recherche partenariale, c’est-à-dire la recherche réalisée en partenariat avec les entreprises pour soutenir leur innovation, gage de compétitivité et de croissance. Il a engagé une politique de partenariat avec les pôles de compétitivité afin de favoriser le rapprochement entre les entreprises membres des pôles et les instituts Carnot.

QUALITROPIC, pôle de compétitivité de La Réunion, accompagne les entreprises de l’île pour développer et mettre sur le marché de nouveaux produits et services à forte valeur ajoutée ainsi que de nouveaux procédés toujours plus compétitifs, à haute qualité environnementale.

C’est dans ce contexte que QUALITROPIC et l’Association des instituts Carnot ont signé un accord de partenariat dont l’objectif est de favoriser l’accès, pour les entreprises de la Réunion, aux compétences des laboratoires publics non disponibles sur l’île et, tout particulièrement aux compétences des instituts Carnot.

Cet accord cadre prévoit notamment :

  • la mise en place d'un programme favorisant la connaissance réciproque et l'accès des entreprises de La Réunion aux compétences de recherche françaises, notamment celles des instituts Carnot ;
  • à partir de l'identification des besoins des entreprises de La Réunion, la promotion d'un lien direct entre entreprises réunionnaises et les compétences mobilisables des instituts Carnot sur 3 grands sujets : Chimie durable, Environnement, Corps gras ;
  • la mise en place d'un partenariat privilégié pour la participation des entreprises réunionnaises aux prochaines éditions des Rendez-vous Carnot, notamment au travers de visio-meetings.
31 Janvier 2014
30 Janvier 2014

Les instituts Carnot et les entreprises - février 2014

- L'institut Carnot Curie Cancer et Servier annoncent la progression de leur partenariat dans le cancer.

- La société Soitec reconduit un contrat de R&D pour cinq ans avec l'institut Carnot CEA LETI.

Lire la suite
Fermer

Les instituts Carnot et les entreprises - février 2014

L'institut Carnot Curie Cancer et Servier annoncent la progression de leur partenariat dans le cancer.

Le partenariat ainsi renouvelé se concentre sur les cancers du sein dits "triple négatifs" afin d'identifier de nouvelles cibles thérapeutiques;

L'institut Carnot Curie Cancer, structure qui conduit les activités de recherche partenariale industrielle de l’Institut Curie, et Servier viennent d'annoncer le renouvellement de leur partenariat destiné à identifier des cibles thérapeutiques pour traiter les cancers du sein dits « triple négatifs ». La collaboration se poursuit pour trois années supplémentaires.
 
Les cancers du sein « triple négatifs » représentent environ 15 pour cent des cas de cancer du sein. Ils n’expriment ni les récepteurs aux œstrogènes ou à la progestérone (qui permettraient de les traiter par hormonothérapie), ni les récepteurs Her-2 (qui permettraient des traitements ciblés se liant aux récepteurs Her-2). Ils sont particulièrement agressifs et sont parfois peu sensibles aux chimiothérapies actuelles, d’où un besoin urgent de trouver de nouveaux traitements.
La propriété intellectuelle qui résultera de ces travaux sera partagée entre les deux partenaires.

Lire le communiqué de presse

La société Soitec reconduit un contrat de R&D pour cinq ans avec l'institut Carnot
CEA LETI

Soitec a annoncé le 18 décembre dernier, le renouvellement, pour une durée de cinq ans, de son partenariat de recherche & développement (R&D) avec l'institut Carnot CEA LETI. La collaboration portera notamment sur le développement de substrats et de matériaux offrant des performances accrues et une consommation d'énergie moindre, à un coût compétitif.
Ce nouveau partenariat met en place un puissant écosystème de R&D qui réduira considérablement le temps nécessaire pour passer de la recherche au produit fini. Grâce aux atouts de l'institut Carnot CEA LETI en matière de matériaux électroniques, de recherche pluridisciplinaire et de lignes pilotes, le prototypage d'échantillons R&D compétitifs sera rendu possible via une plateforme commune. Les coûts de R&D et les délais de mise à disposition du marché seront ainsi réduits pour Soitec et ses clients.

Le docteur Carlos Mazuré, directeur de la technologie de Soitec, a déclaré que "cet accord doit accélérer la recherche exploratoire tout comme l'innovation technologique, pour nous permettre de préparer les produits de demain. Il s'inscrit dans le cadre de la stratégie que mène Soitec pour se développer sur de nouveaux marchés grâce à la technologie du photovoltaïque à concentration (CPV), dont le rendement est très élevé, aux LED de forte intensité, destinées à des applications d'éclairage, et aux substrats spécialement développés pour des applications électroniques."

30 Janvier 2014
20 Janvier 2014

Les instituts Carnot et les entreprises - décembre 2013

- GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013

- L'institut Curie Cancer et Meiogenix signent deux accords de partenariats pour développer la technologie SpiX®

- Les instituts Carnot aux 1ers Rendez-vous R&D Chimie et Matériaux
 

Lire la suite
Fermer

Les instituts Carnot et les entreprises - décembre 2013

GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013

 

Le projet GLOBAL CARE Initiative (The Global Partnering Research Initiative of the Carnot Human Health Institutes) regroupe cinq instituts Carnot, leaders mondiaux dans la R&D en santé humaine. Il a été sélectionné dans le cadre de l’appel à projets « Carnot International » des Investissements d’Avenir en 2012. Son objectif est l’accroissement à l’étranger de l’activité de recherche partenariale des instituts Carnot qui le constituent avec l’industrie et les organisations de recherche technologiques internationales (RTO).

GLOBAL CARE Initiative a tenu sa première exposition au mois de novembre lors d’un évènement professionnel d’envergure internationale afin de se faire identifier et de développer ses relations stratégiques. Les représentants des cinq instituts Carnot constituant le consortium (voir les « à propos ») étaient présents à la 19ème conférence annuelle BIOEurope®.

Cette conférence de partenariat international dans le domaine de la santé humaine a eu lieu à Vienne (Autriche) du 4 au 6 novembre 2013. Cet évènement a réuni 3 200 décideurs internationaux des secteurs de la biotechnologie, de l’industrie pharmaceutique, des services et de la finance représentant plus de 1 840 sociétés provenant de 56 pays. Le stand GLOBAL CARE Initiative a suscité beaucoup de marques d’intérêt pour cette première participation du consortium en tant que tel à un salon international.
En marge de BIO-Europe®, GLOBAL CARE Initiative a d’ailleurs participé le 7 novembre à une journée de rencontre avec des start-up autrichiennes, organisée par UbiFrance, le pôle parisien Medicen, le cluster autrichien LISA, Advantage Austria et le cluster français Atlanpôle Biothérapies.

Lire le communiqué de presse

L'institut Curie Cancer et Meiogenix signent deux accords de partenariats pour développer la technologie SpiX®


L’institut Carnot Curie Cancer, la structure qui conduit les activités de recherche partenariale industrielle de l’Institut Curie, a annoncé la mise en place de deux accords de partenariat d’une durée de trois ans chacun avec Meiogenix, une PME française qui développe la technologie SpiX® sur la base d’une licence de l’Institut Curie et de l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique).

Cette technologie, initialement découverte lors de l’étude du cancer, reproduit en l’accélérant ce qui se produit dans la nature. La recombinaison est en effet un phénomène naturel, qui fait par exemple que deux frères issus des mêmes parents se ressemblent beaucoup, mais ne possèdent pas les mêmes caractéristiques génétiques, alors que pour chaque paire de leurs chromosomes, un chromosome leur vient de leur père et l’autre de leur mère. En accélérant ce phénomène naturel, il est envisageable d’obtenir, notamment chez les végétaux, des variétés dotées de caractéristiques d’intérêt (riz résistant à la sécheresse, …), que l’on ne peut obtenir aujourd’hui que par des croisements longs et fastidieux entre variétés existantes.

Alain Nicolas, Directeur de recherche CNRS à l’Institut Curie et son équipe, ont développé la technologie SpiX® afin de cibler et d’améliorer la recombinaison méiotique dans les régions chromosomiques dites « froides ».

« Nous avons deux objectifs. Le premier est d’évaluer les possibilités offertes par SpiX® chez l’animal, et en particulier la souris. Une validation dans ce modèle animal pourrait nous ouvrir de nouvelles perspectives chez des espèces proches comme le rat, qui est très utilisé pour étudier de nombreuses maladies dont par exemple le cancer », explique Alain Nicolas. « L’autre objectif est de développer une deuxième génération de cette technologie pour contrôler la recombinaison méiotique chez la levure, un organisme dans lequel nous avons déjà largement validé la technologie. »

« En tant que PME, il est souvent difficile d’accéder à l’expertise académique, mais nous avons trouvé dès le début en Curie-Cancer un partenaire de choix qui comprend nos besoins et nous soutient pour développer la technologie SpiX® et lui donner toute sa valeur industrielle », ajoute Giacomo Bastianelli, le PDG de Meiogenix. « Les résultats de nos programmes de recherche sont potentiellement intéressants pour les acteurs des secteurs de l’agronomie, des biocarburants, des levures industrielles, ou de l’élevage. »

Lie le communiqué de presse.

Les instituts Carnot aux 1ers Rendez-vous R&D Chimie et Matériaux

Les instituts Carnot se sont mobilisés pour participer à la convention d'affaires R&D Chimie Matériaux les 27 et 28  novembre  à Bordeaux.
Les compétences du réseau étaient aussi bien présentées dans le domaine de la chimie et des procédés, que dans celui des matériaux (fonctionnels, biosourcés, …).

Les instituts Carnot s’étaient fortement mobilisés pour représenter les compétences du réseau aussi bien dans le domaine de la chimie et des procédés, que dans celui des matériaux (fonctionnels, biosourcés, …).
Plus d’une cinquantaine de rendez-vous se sont déroulés sur les stands de l’Alliance Carnot Chimie durable (regroupant les instituts Carnot 3BCAR, CED2, ICÉEL, LISA et PolyNat), de l’institut Carnot MICA et de l’ITERG, l’Institut des Corps Gras de l’institut Carnot LISA. En parallèle, des ateliers étaient organisés dans lesquels l’ITERG était également fortement impliqué, avec des interventions portant sur les polymères biosourcés et sur les applications des dérivés lignocellulosiques.

20 Janvier 2014
20 Janvier 2014

Visite de Geneviève Fioraso à l'institut Carnot ICM

Le 16 janvier dernier, Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, s'est rendue à l'Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM), labellisé Carnot.

Elle a ainsi pu découvrir le fonctionnement de la recherche translationnelle menée à l’ICM, lien essentiel entre la recherche fondamentale et la recherche clinique dans le but d’appliquer aux patients plus rapidement, des innovations diagnostiques et thérapeutiques.

Ce fut également l'occasion de mieux appréhender l'offre de recherche partenariale du Carnot ICM notamment son implication dans le consortium GLOBAL CARE intitiative dont l'objectif est l’accroissement de l’activité de recherche partenariale à l’étranger avec l’industrie et les organisations de recherche technologique internationales (RTO).

 

Lire la suite
Fermer

Visite de Geneviève Fioraso à l'institut Carnot ICM

Le 16 janvier dernier, Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, s'est rendue à l'Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM), labellisé Carnot avec le Pr. Yves Levy et de Mme Anne Jouvenceau respectivement Conseiller spécial et Conseillère Santé et sciences du vivant au sein du Cabinet de Madame Fioraso.

Elle a été reçue par le Professeur Gérard Saillant, Président de l’ICM, Monsieur Frédéric Salat-Baroux, Président de l’IHU-A-ICM, le Professeur Yves Agid et Monsieur Jean Glavany, Membres fondateurs de l’Institut, le Professeur Alexis Brice, Directeur Général de l’ICM et le Professeur Bertrand Fontaine, Directeur Général de l’IHU-A-ICM.

A cette occasion, la Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a visité lICM, labellisé institut Carnot, et a rencontré différents acteurs de la recherche. Ainsi, Stéphane Lehéricy, directeur du Centre de Neuroimagerie de Recherche (CENIR), Jean-Christophe Corvol, directeur du Centre d’Investigation Clinique (CIC) et Claire Wyart, responsable de l’équipe “Dissection optogénétique des circuits spinaux sous-tendant la locomotion”, ont pu présenter les différents aspects de la recherche réalisée au sein de l’Institut. La Ministre a également pu échanger avec cinq jeunes chercheurs sur les spécificités de la recherche menée au sein de l’Institut.

Madame Geneviève Fioraso a ainsi pu découvrir le fonctionnement de la recherche translationnelle menée à l’ICM, lien essentiel entre la recherche fondamentale et la recherche clinique dans le but d’appliquer aux patients plus rapidement, des innovations diagnostiques et thérapeutiques.

Ce fut également l'occasion de mieux appréhender l'offre de recherche partenariale du Carnot ICM notamment son implication dans le consortium GLOBAL CARE intitiative dont l'objectif est l’accroissement de l’activité de recherche partenariale à l’étranger avec l’industrie et les organisations de recherche technologique internationales (RTO).

 
20 Janvier 2014
19 Janvier 2014

Distinctions et instituts Carnot - décembre 2013

- Le programme InterMAC (Interaction flamme-paroi dans les Moteurs à Allumage Commandé) dans lequel est investi l'institut Carnot Ingenierie@Lyon (groupe de recherche du CETHIL "Transferts Thermiques dans les Milieux Réactifs"), a été primé lors de la conférence finale du 4ème Programme de Recherche et d'Innovation dans les Transports Terrestres (Predit).

- Trophées de l'aéronautique : sept sous-traitants régionaux mis à l'honneur : l'institut Carnot CIRIMAT lauréat dans la catégorie "Recherche et industrie".

- Cette année, quatre start-up, issues de l'institut Carnot Inria, ont été lauréates du concours national d'aide à la création d'entreprise organisé par le Ministère de l'Enseignement et de la Recherche dans la catégorie création-développement : Therapixel - Cryptosense - InSimo - Mensia Technologie.

Lire la suite
Fermer

Distinctions et instituts Carnot - décembre 2013

Le programme InterMAC dans lequel est investi l'institut Carnot Ingenierie@Lyon (groupe de recherche du CETHIL), a été primé lors de la conférence finale du 4ème Predit.

Ce programme s'inscrit dans la démarche continue menée par tous les acteurs du secteur transport pour réduire l'impact environnemental des motorisations actuelles. Dans ce cadre, il s'est focalisé sur le rôle des parois du moteur sur son fonctionnement et la production de polluants. En effet, dans les Moteurs à Allumage Commandé (MAC) de technologie classique, la flamme est susceptible d'atteindre les parois alors que seulement 30 % du carburant est consommé, ce qui se traduit par une proportion élevée de ce combustible qui brûle en proche voisinage des parois. Afin d'améliorer la simulation numérique de la combustion pour la conception de ces moteurs, il est absolument nécessaire de disposer d'une modélisation de l'interaction flamme - paroi adéquate et performante.
Le programme InterMAC a donc proposé un travail de recherche fondamental visant à définir de nouveaux modèles pour l'interaction flamme - paroi dans ce type de moteur, dans le but d'améliorer la prédictivité en terme de vitesse de combustion et de flux thermiques pariétaux. Dans ce cadre, le CETHIL (institut Carnot I@L) a mis en place une démarche expérimentale innovante qui a permis de fournir les bases de données nécessaires à la validation des modèles et d'améliorer la compréhension des mécanismes physiques qui interviennent lors de cette interaction.
En savoir plus

Trophées de l'aéronautique : sept sous-traitants régionaux mis à l'honneur : l'institut Carnot CIRIMAT lauréat dans la catégorie "Recherche et industrie".

La première édition des Trophées de l’aéronautique a eu lieu le 15 novembre dernier à la Cité de l’espace, à Toulouse, en ouverture du Festival des Étoiles et des Ailes. L’événement, organisé par Objectif News en partenariat avec La Tribune, a permis de récompenser sept sociétés et chefs d'entreprise de la supply chain aéronautique en Midi-Pyrénées.

Plus de 300 décideurs politiques et économiques ont fait le déplacement à la Cité de l’espace, à Toulouse, pour assister à la première édition des Trophées de l’aéronautique, organisée par Objectif News en partenariat avec la Tribune. Cet événement, qui a fait l'ouverture du festival des Étoiles et des Ailes, a permis de récompenser des sous-traitants régionaux du secteur aéronautique. Au départ, dix-huit entreprises, structures ou personnalités avaient été nominées. À l’arrivée, six lauréats ont été distingués, dont dans la catégorie "Recherche et Industrie", l'institut Carnot CIRIMAT.

Dirigé par Francis Maury, directeur de recherche au CNRS, l’institut Carnot CIRIMAT (205 personnes – budget : 11 M€) travaille avec les PME et les grands groupes industriels du secteur aéronautique. Ce centre inter-universitaire de recherche et d’ingénierie porte ses recherches sur les grandes familles de matériaux, avec un intérêt particulier pour l’étude de la réactivité des surfaces, des interfaces et de la dynamique des systèmes hétérogènes. L’institut Carnot CIRIMAT a notamment noué des partenariats avec Mecaprotec Industrie, Ratier Figeac, Eurocopter et Liehberr Aerospace.

Etaient également nominés pour cette catégorie l'Institut Clément Ader (81) et leLaboratoire CAS de l'ISAE (31).

En savoir plus

Quatre chercheurs de l'institut Carnot Inria primés pour la création de leur start-up

Cette année, quatre start-up, issues de l'institut Carnot Inria, ont été lauréates du concours national d'aide à la création d'entreprise organisé par le Ministère de l'Enseignement et de la Recherche dans la catégorie création-développement :

  • Jérémie Allard, président d'InSimo : Projet issu de l'équipe-projet Shacra, Inria Lille - Nord Europe
  • Oliviez Clatz, co-créateur de Therapixel : Projet issu des équipes de recherche Asclepios, Inria Sophia Antipolis - Méditerranée et Parietal, Inria Saclay - Ile de France
  • Yann Renard, co-fondateur de Mensia Technologies : Projet issu de l'équipe de recherche Hybrid, Inria Rennes - Bretagne Atlantique
  • Graham Steel, fondateur de Cryptosense : Projet issu de l'équipe de recherche Prosecco, Inria Paris-Rocquencourt

Voir les interviews.

19 Janvier 2014
5 Janvier 2014

Les instituts Carnot et les entreprises - janvier 2014

- La société Soitec reconduit un contrat de R&D pour cinq ans avec l'institut Carnot CEA LETI.

- L'institut Carnot Curie Cancer et Strand lancent la plateforme Curie Image Database.

Lire la suite
Fermer

Les instituts Carnot et les entreprises - janvier 2014

La société Soitec reconduit un contrat de R&D pour cinq ans avec l'institut Carnot
CEA LETI

Soitec a annoncé le 18 décembre dernier, le renouvellement, pour une durée de cinq ans, de son partenariat de recherche & développement (R&D) avec l'institut Carnot CEA LETI. La collaboration portera notamment sur le développement de substrats et de matériaux offrant des performances accrues et une consommation d'énergie moindre, à un coût compétitif.
Ce nouveau partenariat met en place un puissant écosystème de R&D qui réduira considérablement le temps nécessaire pour passer de la recherche au produit fini. Grâce aux atouts de l'institut Carnot CEA LETI en matière de matériaux électroniques, de recherche pluridisciplinaire et de lignes pilotes, le prototypage d'échantillons R&D compétitifs sera rendu possible via une plateforme commune. Les coûts de R&D et les délais de mise à disposition du marché seront ainsi réduits pour Soitec et ses clients.

Le docteur Carlos Mazuré, directeur de la technologie de Soitec, a déclaré que "cet accord doit accélérer la recherche exploratoire tout comme l'innovation technologique, pour nous permettre de préparer les produits de demain. Il s'inscrit dans le cadre de la stratégie que mène Soitec pour se développer sur de nouveaux marchés grâce à la technologie du photovoltaïque à concentration (CPV), dont le rendement est très élevé, aux LED de forte intensité, destinées à des applications d'éclairage, et aux substrats spécialement développés pour des applications électroniques."

L'institut Carnot Curie Cancer et Strand lancent la plateforme Curie Image Database

L'institut Carnot Curie Cancer, structure qui conduit les activités de recherche partenariale industrielle de l’Institut Curie, et Strand Scientific Intelligence Inc. (Strand) viennent d'annoncer le lancement de Curie Image Database (CID), une plateforme innovante de gestion et d’analyse d’images. Cet outil a été développé conjointement depuis deux ans au sein de la Plateforme d’Imagerie Cellulaire et Tissulaire de l’Institut Curie (PICT-IBiSA pour Infrastructure Biologie Santé et Agronomie).
La base CID a été créée grâce à l’utilisation de la plateforme Avadis® de Strand, une plateforme reconnue et plusieurs fois primée. Accessible à plus de 250 chercheurs de l’Institut Curie et aux chercheurs de 10 centres partenaires en Europe, la CID permet de gérer efficacement des données d’imagerie hétérogènes et des flux d’analyses complexes. La plateforme CID (nommée Avadis iMANAGE en dehors du réseau de l’Institut Curie) fournit un accès partagé, sécurisé et libre aux données digitalisées d'images scientifiques ainsi qu’à des algorithmes d’analyse, et assure leur pérennisation ainsi qu’une traçabilité des traitements successifs.

« Ce projet va nous aider dans notre combat contre le cancer, et nous sommes ravis d’avoir contribué à la mise en place de cette plateforme développée avec Strand, une PME américaine, dont les racines sont indiennes », conclut Damien Salauze, directeur de Curie-Cancer. « Ce partenariat est un parfait exemple des valeurs du label Institut Carnot que nous avons reçu en 2011, en reconnaissance de notre engagement à offrir des solutions concrètes au niveau industriel, et, à terme, pour les patients. »
Lire le communiqué de presse

 

5 Janvier 2014
3 Janvier 2014

Distinctions et instituts Carnot - janvier 2014

- Deux chercheurs des instituts Carnot CED2 et Curie Cancer, élus membres de l'Académie des sciences.

- Un article publié en 2013 dans « JOURNAL OF ELECTRONIC MATERIALS » compilant les travaux issus d’un projet entre l’institut Carnot ESP et EDF, réalisés en 2010 et publiés en 2012,vient de recevoir le prix 2014 du meilleur article du Journal.

Lire la suite
Fermer

Distinctions et instituts Carnot - janvier 2014

Deux chercheurs des instituts Carnot membres de l'Académie des sciences

17 nouveaux membres de l'Académie des sciences ont été élus le 10 décembre 2013, parmi eux :

  • Geneviève Almouzni, généticienne, directrice de recherche au CNRS, directrice du centre de recherche de l'institut Curie - institut Carnot Curie Cancer à Paris
     
  • Odile Eisenstein, chimiste, directrice de recherche au CNRS, membre de l'Institut Charles-Gerhardt - institut Carnot CED2 à Montpellier, (CNRS, universités Montpellier-I et Montpellier-II, ENSCM) et professeur adjointe au Centre de chimie théorique et numérique d'Oslo (Norvège)

L'institut Carnot ESP récompensé pour la publication d'un article dans JOURNAL OF ELECTRONIC MATERIALS

Un article publié en 2013 dans « JOURNAL OF ELECTRONIC MATERIALS » compilant les travaux Whiskers issus d’un projet entre l’institut Carnot ESP et EDF, réalisés en 2010 et publiés en 2012,vient de recevoir le prix 2014 du meilleur article du Journal.

3 Janvier 2014
5 Décembre 2013

Deux nouveaux Vice-présidents de l'AiCarnot

Deux nouveaux Vice-présidents ont été élus lors du Conseil d'administration de l'Association des instituts Carnot le 5 décembre dernier :

Lire la suite
Fermer

Deux nouveaux Vice-présidents de l'AiCarnot

Lors du Conseil d'administration de l'Association des instituts Carnot, deux nouveaux Vice-présidents ont été élus le 5 décembre dernier :

 

Jean-Paul Papin, ingénieur ESSTIN (Ecole supérieure des sciences et des technologies de l’ingénieur de Nancy), dirige depuis 2006 l’Agence de programme du Cetim. Il est, à ce titre, directeur de l’institut Carnot Cetim
Arrivé au Cetim en 1999, il a d’abord été responsable de l’activité hydraulique industrielle, puis à partir de 2001, directeur du site de Nantes. Avant cette date, l’essentiel de sa carrière s’est déroulé à PCM Pompes, groupe Gevelot, où il a occupé successivement les fonctions d’ingénieurs Etudes, ingénieur technico-commercial, ingénieur responsable du service devis puis responsable des services techniques et enfin directeur industriel, membre du comité de direction de PCM Pompes.

 

     
Jean-Luc Loubet, Docteur d’état es sciences, directeur de recherche au CNRS, est président de l’institut Carnot Ingénierie@Lyon et vice-président du conseil scientifique de l’Ecole Centrale de Lyon. Il est chercheur au Laboratoire de Tribologie et Dynamique des Systèmes, Unité Mixte de Recherche CNRS, Ecole Centrale de Lyon, École Nationale d'Ingénieurs de Saint-Étienne, Ecole Nationale des Travaux Publics de l'Etat.
En 1998, après des séjours professionnels aux USA (ORNL) et en Suisse (EPFL), il centre son activité de recherche sur la compréhension des caractéristiques dynamiques des contacts à l’échelle du nanomètre, des propriétés mécaniques des couches minces et très minces. Deux niveaux d'échelles sont considérés : l'échelle macroscopique pour laquelle les propriétés sont homogènes, l'échelle moléculaire pour laquelle les propriétés sont hétérogènes.
Depuis 2007, par son action en tant que directeur puis président de l'institut Carnot Ingénierie@Lyon (I@L), il s’implique fortement dans la structuration de l'ingénierie à Lyon. I@L est un pôle fédérateur regroupant 12 laboratoires de recherche de l’Ecole Centrale de Lyon, de l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon, de l’Université Claude Bernard Lyon1 et du CNRS. En son sein, plus de 1500 chercheurs, doctorants et personnels de recherche travaillent ensemble pour relever les défis de l’innovation des domaines du transport, de l’énergie et des technologies pour la santé.
 

 

 

 

 

 

5 Décembre 2013

Pages