Actualités

20 Avril 2015

L'hydroélectricité, une énergie d'avenir (institut Carnot Energies du Futur)

Dans une approche d'application industrielle, la start-up HydroQuest créée en 2010 et issue des laboratoires de l'institut Carnot Energies du Futur, a développé une technologie d'hydrolienne capable de produire de l'électricité en combinant les énergies cinétiques issues des courants fluviaux, estuariens et marins.

Fermer

L'hydroélectricité, une énergie d'avenir (institut Carnot Energies du Futur)

Dans une approche d'application industrielle, la start-up HydroQuest créée en 2010 et issue des laboratoires de l'institut Carnot Energies du Futur, a développé une technologie d'hydrolienne capable de produire de l'électricité en combinant les énergies cinétiques issues des courants fluviaux, estuariens et marins.
Cette technologie modulaire mise au point en partenariat avec EDF, Grenoble INP et le CNRS s'inscrit pleinement dans les problématiques énergétiques de demain en proposant des solutions rentables à faible impact sur l'environnement. La société a signé depuis peu un accord en partenariat avec les Constructions Mécaniques de Normandie (CMN) afin de développer des parcs d'hydroliennes marines en vue de proposer ces installations au niveau mondial. 
Plus d'information

20 Avril 2015
20 Avril 2015

Issue de l'institut Carnot Energies du Futur, Steadysyn produit une caméra satellite

A l'occasion du salon E-World 2015 (E-World, Energy & Water) qui s'est déroulé à Essen (Allemagne) du 10 au 12 février 2015, la jeune société Steadysun issue des laboratoires de l'institut Carnot Energies du Futur, a présenté un dispositif innovant de caméra satellite : "Sky Imager SW-02".
Plus compacte et légère (3kg) qu'une caméra traditionnelle, elle a également été conçue pour résister à des conditions climatiques extrêmes (résistance à une variation de températures allant de -40°C à +85°C). Cette capacité de résistance permet la collecte et l'exploitation de données dans des environnements de production solaire aux climats variés.
Les données sont ensuite transformées et transmises aux gestionnaires des centrales solaires et des réseaux électriques. Sur le long terme, ce nouveau dispositif de caméra permettra avec précision de déterminer les besoins en énergie solaire et d'optimiser les ventes sur les marchés.
Créée en Avril 2013, la société Steadysun propose une solution technologique permettant de prévoir la production solaire en combinant l'analyse des données des centrales photovoltaïques avec les indicateurs météorologiques, l'imagerie satellite et les prises d'images vidéo directement sur site. Ces dispositifs technologiques ont déjà pu être testés sur une large gamme de centrales (de 2KW à plus de 12MW) et dans des environnements aux climats variés.
La société confirme son succès en Europe et s'étend en Allemagne en ayant implanté récemment son bureau commercial à Stuttgart.

20 Avril 2015

L’institut Carnot ESP en route vers une reconnaissance internationale de premier plan dans le domaine du photovoltaïque

Le consortium emmené par les Stuttgartois de ZSW (Zentrum für Sonnenenergie- und Wasserstoff-Forschung), auquel participe l’institut Carnot ESP (GPM - Groupe de Physique des Matériaux), vient de remporter un appel à projet européen (Horizon 2020) : SHARC25 pour Super high efficiency Cu(In,Ga)Se2 thin-film solar cells approaching 25%.
Le consortium a pour ambition d'améliorer les performances de la technologie photovoltaïque CIGS vers ses limites théoriques par l’emploi de procédés innovants et de matériaux avancés possédant des fonctionnalités très améliorées permettant de pousser l’efficacité de la conversion en puissance des cellules jusqu’à 25% ! (record actuel : 21,7%)
Le laboratoire Rouennais jouera un rôle prépondérant au sein du consortium. En effet, la sonde atomique tomographique (SAT), développée par le laboratoire, fournira une image en 3 dimensions à l'échelle nanométrique des cellules photovoltaïques produites et optimisées par les partenaires du projet.

Les compétences et techniques d’analyse de l’équipe ER2MP (équipe de recherche sur les matériaux de la microélectronique et de la photonique du GPM), qui se verra renforcée par l’arrivée d’un post doctorant recruté dans le cadre du projet, permettront de détecter les impuretés distribuées dans les grains et joints de grains des cellules photovoltaïques CIGS, et donc, d’affiner la compréhension puis la modélisation des phénomènes physiques dans le but d’obtenir des cellules  plus performantes.
Le consortium a pour ambition d'améliorer les performances de la technologie photovoltaïque CIGS vers ses limites théoriques par l’emploi de procédés innovants et de matériaux avancés possédant des fonctionnalités très améliorées permettant de pousser l’efficacité de la conversion en puissance des cellules jusqu’à 25% ! (record actuel 21,7%). Nom de code : SHARC25 pour Super high efficiency Cu(In,Ga)Se2 thin-film solar cells approaching 25%.

5 Avril 2015

Conférences Rendez-vous Carnot 2015

Pour la deuxième année, l’AiCarnot et Techniques de l’ingénieur sont partenaires pour l’organisation des 8 conférences « Visions prospectives » des Rendez-vous Carnot.

Cette année, des webinars sont proposés en amont des conférences sur le même domaine que celui traité pendant les Rendez-vous Carnot mais sur un sujet ou un angle différent.

En introduction à la conférence Rendez-vous Carnot sur "l’efficacité énergétique des procédés industriels", un webinar est organisé par les Techniques de l’ingénieur avec l’institut Carnot M.I.N.E.S : "Méthodes pour l’efficacité énergétique des procédés industriels - De l’audit avancé à l’innovation technologique" le 30 avril de 15h00 à 16h00.

En savoir plus et inscription

4 Avril 2015

Certification - institut Carnot

- Certification de la plateforme de Lipidomique fonctionnelle, institut Carnot LISA.

- L'institut Carnot ISIFoR a obtenu la certification ISO 9001 : 2008 pour la "gestion des projets de recherche" sur l'ensemble de son périmètre.

Lire la suite
Fermer

Certification - institut Carnot

Certification de la plateforme de Lipidomique fonctionnelle, institut Carnot LISA

La plate-forme de lipidomique fonctionnelle de l’IMBL, institut Carnot LISA, vient d’être certifiée ISO 9001:2008 pour l’expertise et la recherche en lipidomique.

Cette structure, labellisée IBiSA (Infrastructure en Biologie Santé et Agronomie), propose une expertise et une assistance dans le domaine de l’analyse lipidique à l’ensemble de la communauté scientifique publique et privée.

Elle est ouverte à tout type de projets en collaboration et contractualisés. Les prestations offertes par la plate-forme s’appuient sur des moyens techniques variés de haute performance (GC, GC-MS, GC-MS/MS, LC-MS/MS, HPLC...) permettant l’analyse et la caractérisation moléculaire de différentes classes de lipides (acides gras, phospholipides, triacylglycérols, esters de cholestérol, stérols, oxystérols, octadécanoïdes [HODEs…], eicosanoïdes [prostanoïdes, leucotriènes…], docosanoïdes [protectines, marésines…], diacylglycérols, phosphatidate, sphingosine, sphingosine-1-phosphate, hydroxy-alkénals [4-HNE, 4-HHE…], isoprostanes, Vitamines liposolubles et caroténoïdes).

L’analyse et la caractérisation de structures supramoléculaires est également possible avec le profilage des lipoprotéiques plasmatiques par FPLC, la distribution de tailles de particules (émulsions, lipoprotéines plasmatiques,…) par granulométrie laser, et l’étude de membranes biomimétiques par microscopie à angle de Brewster (BAM) et spectrométrie IR Réflexion-Absorption par modulation de la polarisation (PM-IRRAS).

4 Avril 2015
27 Mars 2015

Les instituts Carnot et les entreprises - 27 mars 2015

- Un nouveau démonstrateur de robotique collaborative dans le cadre de Capme'up

- Partenariat institut Carnot Inria - Gayatech autour d'un serious game

- Accord de collaboration entre l'institut Carnot Irstea et la Compagnie fruitière

- L'hydroélectricité, une énergie d'avenir (institut Carnot Energies du Futur)

Lire la suite
Fermer

Les instituts Carnot et les entreprises - 27 mars 2015

Un nouveau démonstrateur de robotique collaborative dans le cadre de Capme'up

Le consortium Capme'up, qui réunit les instituts Carnot CEA LIST, IFPEN Transports Energie et Cetim s'est donné pour mission de renforcer la recherche et l'innovation au service des TPE, PME et ETI, afin de les aider à concrétiser leurs projets.

Dans le cadre de ce programme, le Cetim vient d'équiper sa plate-forme de Senlis d'un nouveau démonstrateur de robotique collaborative, mettant en oeuvre deux bras munis d'une pince pour le chargement et le déchargement de pièces. De marque Universal Robot, ces bras de type UR5 et UR10 peuvent soulever des charges respectives de 5 kg dans un rayon d'action de 850 mm et 10 kg dans un rayon de 1 300 mm. Sa structure légère permet au démonstrateur d'être facilement transporté et raccordé à diverses installations de l'atelier par une simple prise de courant. Les bras démontables s'adaptent à de nombreuses configurations de supports. Ils offrent également la possibilité d'être programmés par l'enregistrement de déplacements effectués manuellement.
Dans un premier temps, le robot collaboratif va permettre de répertorier les cas d’application les plus représentatifs de ses capacités, tels que la manipulation de pièces, l’assemblage, le parachèvement, le contrôle, etc.
Dès le premier semestre 2015, il sera disponible pour que les entreprises testent leurs projets, après une formation de deux jours.

Partenariat institut Carnot Inria - Gayatech autour d'un "serious game"

Conçu par Gayatech, le serious game « Les Mystères d'Athéna » plonge des collégiens des Alpes-Maritimes dans un univers 3D antique. Pour résoudre les énigmes proposées par cette aventure ludo-pédagogique, le partenariat entre l'institut Carnot Inria, I3S (UNS-CNRS) et la société Gayatech permettra de développer un moteur de recherche intelligent adapté à tout type de terminal (tablettes, smartphone, PC ...).
Gayatech est une entreprise spécialisée dans la fourniture de solutions logicielles ludo-pédagogiques accessibles pour les élèves et les enseignants à tout moment, depuis n’importe où et sur tous types de terminaux (Smartphones, tablettes, PC…).  Les Mystères d'Athéna est un jeu éducatif immersif en 3D, reconstituant Antipolis, l'ancienne citée d'Antibes. Il est accessible via la plateforme EDUCLOUD06, sur laquelle sont stockées de nombreuses ressources documentaires.
Ce projet a pour but de faciliter la découverte de différentes disciplines (histoire des arts, lettres, arts plastiques, histoire géographie, éducation musicale…) aux collégiens. Mais il est également pensé pour être un véritable outil au service des professeurs.

Plus d'information

Accord de collaboration entre l'institut Carnot Irstea et la Compagnie Fruitière

La Compagnie Fruitière, leader de la production de fruits en Afrique, en recherche permanente d’amélioration de ses pratiques, vient de signer un accord de collaboration avec Irstea – Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (institut Carnot Irstea). L’objectif de ce partenariat est de renforcer le programme de Recherche & d’Innovation de la Compagnie Fruitière.

Trois grands thèmes de travail ont été identifiés :

  • L’amélioration de l’efficacité des traitements phytosanitaires dont la réduction des quantités de matière active : technologies de pulvérisation, cas particulier du traitement de la cercosporiose noire,...
  • L’agriculture de précision, qui inclut notamment les systèmes d’information : captation de mesures et analyses d’images, outils d’optimisation, logiciels associés,...
  • La réduction du niveau d’exposition aux produits phytosanitaires dans les plantations. Une plateforme collaborative sera mise en place avec des équipes techniques et de production dédiées aussi bien à la Compagnie Fruitière qu’à Irstea.

Les recherches communes pourront donner lieu à des dépôts de brevets exploitables soit par les deux parties, soit par une seule partie si elle y voit un intérêt.
Lire le communiqué de presse

L'hydroélectricité, une énergie d'avenir (institut Carnot Energies du Futur)

Dans une approche d'application industrielle, la start-up HydroQuest créée en 2010 et issue des laboratoires de l'institut Carnot Energies du Futur, a développé une technologie d'hydrolienne capable de produire de l'électricité en combinant les énergies cinétiques issues des courants fluviaux, estuariens et marins.
Cette technologie modulaire mise au point en partenariat avec EDF, Grenoble INP et le CNRS s'inscrit pleinement dans les problématiques énergétiques de demain en proposant des solutions rentables à faible impact sur l'environnement. La société a signé depuis peu un accord en partenariat avec les Constructions Mécaniques de Normandie (CMN) afin de développer des parcs d'hydroliennes marines en vue de proposer ces installations au niveau mondial.  Plus d'information

 

 

27 Mars 2015
26 Mars 2015

L'Aicarnot partenaire - avril 2015

- L’AiCarnot, partenaire Recherche & Développement & Innovation de PEXE – Les éco-entreprises de France, participe au 6e Forum national des éco-entreprises, le 2 avril 2015 à Paris (Ministère de l’Economie).

26 Mars 2015

Certification - instituts Carnot

L'institut Carnot ISIFoR a obtenu la certification ISO 9001 : 2008 pour la "gestion des projets de recherche" sur l'ensemble de son périmètre.

Fermer

Certification - instituts Carnot

26 Mars 2015
25 Mars 2015

Prix et distinctions - instituts Carnot

- Prix Marcus Wallenberg co-décerné à Yoshiharu NISHIYAMA, chercheur du CERMAV composante de l'institut Carnot PolyNat.

- Alain DEREUX, directeur du laboratoire ICB UMR 6303 CNRS/uB de l'institut Carnot ARTS, lauréat de la médaille d'argent du CNRS.

- 7ème médaillé de bronze de l'institut Carnot LAAS CNRS, Nicolas MANSARD chercheur au CNRS pour son travail de recherche sur la robotique, l'automatique et les mathématiques.

Lire la suite
Fermer

Prix et distinctions - instituts Carnot

Prix Marcus Wallenberg co-décerné à Yoshiharu NISHIYAMA, chercheur du CERMAV composante de l'institut Carnot PolyNat.

Le prix Marcus Wallenberg pour 2015 est attribué à un groupe de chercheurs au Japon et en France, dont Yoshiharu NISHIYAMA, chercheur du CERMAV composante de l'institut Carnot PolyNat, pour leur conception d'une méthode écoénergétique de production de cellulose nanofibrillée. Les stabilisateurs de produits chimiques, alimentaires et cosmétiques, les matériaux bruts pour de nouveaux types de tissus textiles ou composites ou les matériaux pour le pansement de plaies ne sont que quelques exemples des nombreuses applications possibles.

La cellulose nanofibrillée a un grand potentiel. Ce matériau à l'échelle du nanomètre présente une forme et une aire de surface permettant la création de réseaux solides. Cependant, le processus de fabrication impliquant le démantelage mécanique de la pulpe de bois jusqu'à en obtenir les éléments de base nanométriques consomme énormément d'énergie. Cet inconvénient a limité l'intérêt du secteur industriel jusqu'à aujourd'hui.
Une découverte révolutionnaire

Le professeur Akira Isogai et le professeur agrégé Tsuguyuki Saito de l'université de Tokyo et le docteur Yoshiharu NISHIYAMA du Centre de recherches sur les macromolécules végétales (Cermav / CNRS) de Grenoble, ont identifié et conçu un processus de production écoénergétique de cellulose nanofibrillée. Leur découverte repose sur l'utilisation d'une réaction d'oxydation spécifique pour ouvrir le bois avant sa désintégration mécanique. Cette technique a permis de réduire considérablement la consommation énergétique et ouvre à une valorisation industrielle rentable pour des applications diversifiées. Les trois scientifiques ont remporté le prix Marcus Wallenberg de 2015, d'une valeur de 2 millions de couronnes suédoises (220k€), pour cette découverte révolutionnaire.

Cette découverte qui représente un gain environnemental et économique révolutionnaire s'inscrit pleinement dans les objectifs de l'institut Carnot PolyNat pour une recherche durable tournée vers la valorisation industrielle des matériaux biosourcés.
Lire le communiqué de presse

Alain DEREUX, directeur du laboratoire ICB UMR 6303 CNRS/uB de l'institut Carnot ARTS, lauréat de la médaille d'argent du CNRS.

                                  


Cette récompense distingue un chercheur pour l'originalité, la qualité et l'importance de ses travaux, reconnus sur le plan national et international.

Le Laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne (ICB) de l'institut Carnot ARTS, Unité Mixte de Recherche CNRS et Université de Bourgogne, compte 300 physiciens, chimistes, Ingénieurs et Techniciens sur les sites de Dijon, Le Creusot & Chalon-sur-Saône. Ils développent de nouvelles fonctionnalités pour l'optique et les nouveaux matériaux, à destination d'applications dans l'industrie, la médecine et les télécommunications.

7ème médaillé de bronze de l'institut Carnot LAAS CNRS, Nicolas MANSARD chercheur au CNRS pour son travail de recherche sur la robotique, l'automatique et les mathématiques.

                      

Nicolas MANSARD (institut Carnot LAAS CNRS), est lauréat pour l'année 2015 de la médaille de bronze du CNRS, chargé de recherche CNRS depuis 2008 au sein de l'équipe Gepetto, spécialisée dans l’analyse et la génération de mouvement des systèmes anthropomorphes. Cette médaille récompense le premier travail d'un chercheur, qui fait de lui un spécialiste de talent dans son domaine. Cette récompense représente un encouragement du CNRS à poursuivre des recherches bien engagées et déjà fécondes.

A l’intersection entre la robotique, l’automatique et les mathématiques, les activités de recherche de Nicolas sont centrées sur le contrôle référencé capteurs, et plus particulièrement leur application à des systèmes robotiques complexes, notamment les robots humanoïdes. Nicolas a obtenu son habilitation à diriger des recherches (HDR) en 2013, année où il a également été chercheur invité à l’Université de Washington (Seattle), USA.

25 Mars 2015

Pages