L'excellence de la recherche Carnot à l'honneur dans les domaines Chimie, Energie & Matériaux

9 Novembre 2017
Deux distinctions pour l'institut Carnot Chimie Balard Cirimat

- Frédéric JAOUEN, chargé de recherche à l'Institut Charles Gerhardt (composante du Carnot Chimie Balard Cirimat), lauréat du Prix Recherche Académique de l'inter-division Energie de la Société Chimique de France (SFC) : cette distinction porte sur ses travaux à l'international dont le développement et la compréhension de catalyseurs innovants, à base de métaux non nobles, pour l'électro réduction du dioxygène en électrolyte acide.

- 9 brevets, 2 prix de thèse et 1 recrutement. Derrière ces chiffres prometteurs se trouve Alexandre MICHAU, ancien doctorant de l'équipe SURF du CIRIMAT (institut Carnot Chimie Balard Cirimat). Il vient d'obtenir le Prix de l'Innovation "Chimie et Energie" 2017, décerné par le Société Chimique de France (SFC). Sa thèse a conduit à un nouveau projet partenarial impliquant une PME dans un objectif de transfert de technologie.

Nouvelle distinction pour l'institut Carnot ISIFoR

- Christophe PÉCHEYRAN, ingénieur de recherche de l'IPREM (Institut des sciences analytiques et de physico-chimie pour l'environnement et les matériaux), composante du Carnot ISIFoR, reçoit la Médaille de Cristal CNRS. A l'origine de quatre dépôts de brevets, il a notamment développé deux nouvelles générations de machines laser analytiques dans des domaines de puissance et de fréquence peu exploités jusqu'ici. Ces nouvelles machines lasers lui ont permis de créer en 2010, avec le soutien de la région Aquitaine et de l'Union européenne, une plateforme d'analyse très performante. Lauréat de plusieurs prix d'instrumentalisation, il est l'auteur de 84 articles scientifiques.

Institut Carnot MICA : médaille de bronze du CNRS

Dans le domaine des matériaux carbonés, Camelia MATEI-GHIMBEU, chercheuse à l'Institut de science des matériaux de Mulhouse, composante de l'institut Carnot MICA, reçoit la médaile de bronze du CNRS qui récompense les premiers travaux des jeunes chercheurs. Ses projets de recherche s'intéressent au développement de nouveaux matériaux carbonés et hybrides à propriétés contrôlées et visent à mettre au point des procédés de synthèse pour maîtriser les caractéristiques de ces matériaux. Les applications sont nombreuses notamment dans le domaine du stockage de l'énergie (batterie, super-condensateurs) et de l'environnement (dépollution de l'air, de l'eau).