Un exemple d'actions complémentaires - institut Carnot - SRC - SATT - au service de l'innovation des entreprises

11 Octobre 2016

Picore illustre une collaboration réussie entre un institut Carnot, une société d’accélération du transfert de technologies (SATT), une société de recherche sous contrat (SRC) et un industriel.

Réduire l’impact environnemental des traitements phytosanitaires

Picore est un système embarqué connecté de monitoring des tâches agricoles et des traitements phytosanitaires avec enregistrement des données hydrauliques et physiques de la pulvérisation, visualisables sur smartphone. Il permet à l’agriculteur d’optimiser les réglages de son pulvérisateur tout en vérifiant la qualité des traitements et de réaliser une économie de 15 à 20% de produit.
Accessible aux agriculteurs, viticulteurs et arboriculteurs, Picore introduit les nouvelles technologies connectées dans un secteur qui a besoin de mieux maîtriser son impact environnemental.

Des acteurs complémentaires au service de l’innovation

Alciom transforme le concept en prototype pré industriel

C’est en 2014, à l’occasion des Rendez-vous Carnot, qu’Alciom, Société de Recherche sous Contrat (SRC) en électronique, a été approchée par Vincent de Rudnicki, puis sélectionnée pour rejoindre le projet Picore en 2015. Alciom est spécialisée dans les applications innovantes des signaux mixtes (systèmes sans fil, hyperfréquences, acquisition et traitement du signal, capteurs, signaux faibles, électronique rapide, ultra-basse consommation…). C’est ce qui a séduit Vincent de Rudnicki, responsable de projets de recherches de l'Irstea, labellisé Institut Carnot depuis 2006. « Il est difficile de trouver des partenaires qui acceptent une part de risque. La SRC Alciom en fait partie.»
A partir de la maquette conçue par l’institut Carnot Irstea, Alciom a conçu et développé en 5 mois un prototype pré-industriel flexible et performant, démontrant la faisabilité industrielle du projet.

Institut Carnot Irstea développe un concept innovant et coordonne les acteurs

Fruit de 10 ans de recherche appuyés par différents projets de recherches européens et nationaux conduits par l’Irstea, incluant notamment l'analyse des comportements des agriculteurs (méthodes de travail, usages, besoins, contraintes), le système Picore offre une alternative au cahier parcellaire utilisé par les professionnels agricoles. « Jusqu’à aujourd’hui, l’agriculteur notait les quantités de produits utilisés et les parcelles traitées dans un cahier avec les risques que cela comporte (erreur dans les relevés, non prise en compte du stade de croissance des cultures avec des risques de sur traitement ou de sous traitement des parcelles) » explique Vincent de Rudnicki.

Le système Picore est né de la collaboration entre un organisme public de recherche spécialiste des enjeux agricoles (institut Carnot Irstea) et un industriel fabricant d’appareils de contrôle et de mesure (SIKA France). Cette collaboration a permis d‘être au plus près des fonctionnalités attendues par les utilisateurs (simplification de l’affichage des données et des réglages, visualisation immédiate, matériel résistant aux usages agricoles, enregistrement des données) tout en tenant compte des impératifs réglementaires.

SATT AxLR finance la maturation technologique

Spécialisée dans la maturation, le financement et la commercialisation de projets innovants issus de la recherche académique sur l’axe Nîmes - Montpellier - Perpignan, la SATT AxLR a rapidement décidé d’accompagner Vincent de Rudnicki de l’Institut Carnot Irstea dans le montage, la mise en place et le suivi du programme de recherche et développement. La SATT AxLR a également protégé les développements par un dépôt de marque, un dépôt auprès de l’agence pour la protection des programmes et une protection dessins et modèles sur l’interface utilisateur développée.

SIKA France valide la technologie et commercialise le produit

SIKA France, partenaire industriel et commercial du projet, a testé et validé le prototype développé par la SRC Alciom puis s’est chargé de son industrialisation, toujours avec le support d’Alciom et de l’institut Carnot Irstea. SIKA France en assure maintenant la commercialisation et le support.

Lire la version complète du communqué de presse