4 distinctions réaffirment l'excellence de la recherche Carnot

19 Septembre 2017

Les chercheurs de trois instituts Carnot ont reçu des prix reconnaissant l'excellence scientifique de leurs travaux et un nouveau concept élaboré par MECD a été reconnu par la profession au concours Innovation de Batimat 2017.
 

Gilles Pijaudier-Cabot et David Grégoire de l'institut Carnot ISIFoR, respectivement professeur des universités et maître de conférences en sciences pour l'ingénieur de l'UPPA, ont été nommés membres de l'Institut universitaire de France. Cet Institut prestigieux désigne un ensemble d'enseignants-chercheurs sélectionnés par un jury international pour la qualité exceptionnelle de leurs recherches.

Jean-Michel Hartmann pilote Engineering épitaxie à l'institut Carnot Leti, est lauréat du Helmholtz International Fellow Award. Ce prix récompense plus de 10 ans de collaboration avec le ForschungsZentrum Jülich, dans le cadre de projets européens puis de l'accord cadre CEA-FZJ. Cette collaboration riche et fructueuse s’est concrétisée par environ soixante-dix publications communes dans les domaines de la nanoélectronique et de la photonique, les dernières en date concernent les composants à base de GeSn.

Ce prix scientifique, attribué par l'Association Helmholtz depuis 2012, vise à distinguer l'excellence scientifique des chercheurs basés en dehors de l'Allemagne.

Guillaume Piton de l'institut Carnot Irstea, a été distingué par le prix Jean Valembrois 2017 : prix des fluides de la Société Hydrotechnique de France, pour son travail novateur sur l'effet des barrages sur la production et le transport des matériaux solides des torrents alpins dans le cadre d'une thèse à Irstea.

► Le Carnot MECD a reçu une médaille de bronze au Concours Innovation de Batimat 2017, pour son concept Démodulor, un ensemble de solutions constructives multi-matériaux (béton, bois, acier, terre cuite) innovantes qui prend en compte dès la conception, la déconstruction (ou la rénovation) des bâtiments futurs.