Les instituts Carnot et les entreprises (janvier 2013)

3 Janvier 2013

La société Gaussin Manugistique et les instituts Carnot Energies du futur et CEA LIST démarrent un programme commun afin de développer un concept de motorisation hybride du véhicule portuaire ATT.

Afin de séduire le marché des opérations de containers sur les terminaux portuaires, la société Gaussin Manugistique a souhaité proposer une alternative technologique innovante. Grâce au concept du Power Pack développé dans les laboratoires de l'institut Carnot Energies du futur (CEA-LITEN) avec l’aide de l'institut Carnot CEA LIST, l’utilisateur aura la possibilité de choisir son énergie motrice (électricité, essence, hydrogène). L’enjeu est à la fois économique et écologique, puisqu’il s’agit de mieux gérer la consommation énergétique des véhicules tout en réduisant ses émissions de CO2. Très attendu, un premier prototype de ce véhicule hybride devrait sillonner les ports courant 2013.
Fort de son expérience dans l’électrification et l’hybridation des véhicules, l'institut Carnot Energies du futur (CEA LITEN, Laboratoire d’Innovation pour les Technologies des Énergies nouvelles et les nanomatériaux) amène sa compétence dans le développement des prototypes de générateurs électriques. L'institut Carnot CEA LIST se charge de développer l’automatisation de la navigation des véhicules et des opérations d’accostage. Un partenariat prometteur qui ne manquera pas de faire parler de lui.

Le projet Fadiperf (fabrication additive d'implants personnalisés et fonctionnalisés) piloté par l'institut Carnot Cetim ouvre des horizons nouveaux pour la fabrication de dispositifs médicaux.

En réunissant des professionnels des implants orthopédiques de la région Rhône-Alpes autour des nouveaux procédés de fabrication additive, le projet Fadiperf vise plusieurs objectifs : évaluer et qualifier un nouveau procédé de fabrication, doter la région d’une plate-forme de fabrication partagée et préparer la mise sur le marché de futurs produits innovants.
Labellisé par les pôles de compétitivité Viaméca et i-Care, le projet de fabrication additive d’implants personnalisés et fonctionnalisés (Fadiperf), piloté par l'institut Carnot Cetim, vise à accompagner les fabricants d’implants orthopédiques dans l’appropriation de ces nouvelles technologies par fusion laser. Les améliorations visées concernent la personnalisation des implants, la fonctionnalisation des surfaces qui améliorent l'efficacité du dispositif et la réduction des coûts de fabrication et d'intervention.
Rassemblant des industriels des implants orthopédiques (Aston Medical, Evolutis, Serf, Tornier) et des centres de recherche (École nationale supérieure des Mines de Saint-Étienne -ENSMSE, Énise, Cetim), il a également pour objectif de mettre à disposition des industriels, un équipement de fabrication additive partagé afin de favoriser le transfert de ces nouvelles technologies.
Financé par le Fonds européen de développement régional (Feder) via la région Rhône-Alpes et le conseil général de la Loire, le projet qui s’achève en 2014, doit permettre la réalisation d’essais biomécaniques sur des implants fabriqués par procédé additif et l’élaboration d’une plate-forme collaborative de fabrication additive métallique.

Première réunion du comité d’orientation stratégique de Captiven (décembre 2012).

Financé par le Programme Investissements d’Avenir Carnot PME, Captiven réunit les instituts Carnot BRGM, Ifremer EDROME et Irstea. Il a pour but de développer la recherche contractuelle avec les PME/ETI dans le domaine des capteurs et données pour la qualité environnementale des eaux et des sols.
Une première étape de travail (2012) a débouché sur la mise au point de fiches décrivant les caractéristiques des plateformes technologiques ouvertes aux entreprises, et d’un premier portfolio d’offres de technologies transférables, positionnées sur les niveaux 5 à 8 de l’échelle TRL. La deuxième étape, en cours, affine l’analyse croisée des tendances de marché et des axes technologiques prometteurs. Elle a pour but d’identifier les besoins actuels et émergents en termes de produits et services, et les types d’entreprises à prospecter.
Le Comité d’Orientation Stratégique réuni le 12 décembre se mobilise activement pour contribuer à cette  identification des besoins et des entreprises, en mutualisant les connaissances et ressources de ses membres. Il comprend un large panel d’acteurs publics (ADEME, ANR, Commissariat Général au Développement Durable, LNE, ONEMA, Oséo) et de professionnels (PME, organisations professionnelles telles que l’UIE et Fabrilabo, PEXE, réseau des Pôles de compétitivité Ecotech), animé par Guy Herrouin, représentant du pôle MER PACA, qui a été élu président du COS.

Rencontre Technologique organisée par l'institut Carnot ICÉEL le 23 janvier 2013 sur le thème : "Procédés de traitement et valorisation des sous-produits de la métallurgie : un gisement de projets à forte valeur ajoutée".

Le CRITT Metall 2T (composante de l'institut Carnot ICÉEL) accueille entreprises et partenaires dans son Centre Lorius à Longwy le 23 janvier 2013 de 13h30 à 17h30 dans le cadre d'un cycle de rencontres technologiques organisé par l'Institut Carnot Énergie et Environnement en Lorraine. Cet évènement est destiné aux industriels qui souhaitent, au travers de l'offre technologique du CRITT Metall 2T, découvrir un potentiel de collaboration pour leurs projets et approfondir leur réflexion sur les développements innovants en termes de procédés et de produits, contribuant au développement durable des territoires. En savoir plus

L'institut Carnot 3BCAR organise son premier Forum Recherche Industrie sur les Bioénergies le lundi 11 février 2013 à Paris.

Cette journée sera consacrée aux entreprises recherchant un accompagnement R&D pour développer l’usage des ressources renouvelables dans le domaine des bioénergies. Deux temps forts jalonneront ce forum :
 -  la présentation des compétences et avancées scientifiques de l’institut sur la thématique,
 - des rencontres directes avec les chercheurs de renommée internationale, sous forme de rendez-vous pré-organisés, afin d’évaluer les opportunités de collaborations. En savoir plus