Les instituts Carnot et les entreprises - avril 2014

8 Avril 2014

L'institut Carnot ARTS intègre l'Oculus Rift à sa plateforme logicielle iiVR

L’Institut Image, composante de l'institut Carnot ARTS, développe depuis plusieurs années sa propre solution logicielle de réalité virtuelle baptisée iiVR et vient de l’adapter au casque Oculus Rift, un casque de réalité virtuelle qui sera commercialisé cet été par la société américaine Oculus VR. Ce travail a été effectué grâce à l’architecture très souple d’iiVR pouvant s’adapter rapidement au nombre d’écrans disponibles tout en assurant les déformations d’images nécessaires. Bien que son prix soit modeste (300$), l’Oculus Rift offre une expérience immersive très intense, peut être trop à en juger par les réactions des premiers utilisateurs qui peuvent rapidement souffrir du cyber malaise. L’équipe de l’Institut Image réalise des travaux de recherche pour limiter ces effets afin de pouvoir exploiter tout le potentiel de ce dispositif. Sa légèreté et sa facilité de mise en œuvre a d’ores et déjà permis au réseau ViZiR de présenter des applications de réalité virtuelle lors de plusieurs salons.

Convertir la chaleur perdue en électricité : la start-up Enogia et l’institut Carnot IFPEN Transports Energie s'allient pour codévelopper une gamme innovante de mini-centrales électriques.

La start-up Enogia et l’institut Carnot IFPEN Transports Energie viennent de signer un partenariat stratégique pour codévelopper et commercialiser une gamme de technologies Rankine de conversion de chaleur en électricité. L’innovation repose sur l’utilisation de micro-turbines à haute efficacité permettant de produire 5 à 100 kW d’électricité. L’objectif est de récupérer la chaleur perdue des gaz d’échappement des moteurs à combustion, aussi bien dans les installations stationnaires (groupes électrogènes, installations de cogénération) que dans les moyens de transport, notamment ferroviaires et maritimes.

Créée en 2009 par quatre jeunes ingénieurs, la start-up marseillaise Enogia est spécialisée dans les systèmes ORC (Organic Rankine Cycle)1 qui transforment la chaleur perdue en électricité. Au cœur de leur performance, une micro-turbine très innovante, fonctionnant comme une centrale électrique, conçue et fabriquée par Enogia. La start-up est l’un des leaders mondiaux dans le domaine des turbines de petites puissances (à partir de 5 kW). Ayant démarré récemment la commercialisation d’une gamme de produits destinés à améliorer le rendement des groupes électrogènes, Enogia a d’ores et déjà obtenu des succès commerciaux, notamment auprès d’exploitations agricoles (unités de méthanisation), en France comme à l’étranger.

Le partenariat avec l’institut Carnot IFPEN Transports Energie offre aujourd’hui à Enogia un tremplin pour une nouvelle ambition : élargir la gamme de puissance de ses turbines (jusqu’à 100 kW) et adresser le marché des transports. IFPEN Transports Energie apporte son appui scientifique et technique pour optimiser l’architecture du système afin d’en améliorer encore l’efficacité. Le système permettra de récupérer la chaleur dans les gaz d’échappement et/ou les circuits de refroidissement de tous types de moteurs à combustion (diesel, gaz, biogaz, essence), de 100 kW à 1 MW.
Lire le communiqué de presse

L'institut Carnot Inria et Microsoft prolongent leur collaboration pour quatre années de partenariat autour du Centre de Recherche Commun Inria-Microsoft Research.

Ce partenariat, qui réaffirme l’envergure de ce centre de recherche public/privé de rang mondial et l’engagement commun de Microsoft Research et l'institut Carnot Inria en matière de recherche fondamentale et d’innovation, permettra aux chercheurs installés au cœur de la future université Paris-Saclay de poursuivre leurs travaux. Ils vont ainsi, au sein de ce pôle d’excellence scientifique, ouvrir leurs champs de recherche aux nouveaux enjeux du numérique : le Big Data et ses applications telles que le traitement d’images et de vidéo, en particulier dans le domaine biologique et médical, les flux d’information dans les réseaux sociaux, ou la préservation de la confidentialité des données sur le web et dans un monde de l’Internet des objets.
Plus d'information